Nos formations

5
Yes
detail
detail
None
1
1000000
recherche...
/catalogue-des-formations/
Detail

Catégories:

Agilité
Dev Logiciel
Gestion de projet
Agilité
Méthodes Agiles de gestion de projet, comprendre la démarche (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Les méthodes Agiles reposent sur des cycles de développement itératifs et adaptatifs, dans lesquels une application est produite et testée en continu. Durant ce stage, vous passerez en revue les grands principes agiles et mettrez en œuvre au travers d’un projet fil rouge la démarche et les outils associés. Vous découvrirez également comment bien accompagner la transition d’une démarche classique vers une approche agile

.

Objectifs pédagogiques

  • Comprendre les principes itératifs des méthodes agiles
  • Définir et prioriser un scénario d’utilisation en mode agile
  • Mettre en place une planification de projet basée sur les principes agiles
  • Se repérer avec les outils de management visuel et d’avancement dans un contexte agile
  • Identifier sa place et son rôle au sein d’un projet Agile
PROGRAMME DE FORMATION

Introduction

  • La rupture culturelle par rapport aux méthodes classiques de gestion de projet.
  • L’alliance Agile, le manifeste Agile. Les principes.
  • Panorama des principales méthodes Agiles.
  • Les méthodes agiles en chiffres.

Mise en situation
“Bilan des projet S.I“ : un projet SI : objectifs, facteurs de risques, facteurs de réussites, ralentisseurs. Découverte de l’approche agile.

La formalisation des exigences en agile

  • Techniques de description des besoins fonctionnels et des exigences qualité
  • Les features, les Users Stories.
  • La notion de “Backlog du produit”. Comment construire le backlog initial, comment le mettre à jour.
  • Comment rédiger les User Stories.
  • L’actualisation des stories : les feedbacks de la démarche itérative, le product grooming.
  • La valeur d’une story, la Business Value.
  • Les tests d’acceptation : une aide à l’expression des besoins, une approche pour valider les exigences.
  • Construire des stories tests.

Travaux pratiques
Initialiser un projet en identifiant les principales stories. Description sommaire des stories.

Priorisation des “User Stories”

  • La planification basée sur la valeur.
  • Utilité du modèle de Kano. La méthode Moscow.
  • Calculer les valeurs ajoutées – la valeur client pour chaque story à planifier dans la release.
  • Priorisation des stories basée sur le risque et sur la valeur client.

Travaux pratiques
Prioriser les stories en fonction de la valeur client.

La planification des releases

  • Le découpage du projet en releases. Construire la roadmap
  • Définir les sprints ou les itérations du projet
  • Evaluer des charges, évaluation de la taille des stories : le Planning Poker.
  • Définition de la vélocité de l’équipe.

Travaux pratiques
Mise en situation : approche de la relativité des estimations de charges. Story Mapping pour réaliser la Roadmap du projet.

Planification et organisation des itérations

  • Construire le Backlog de sprint, identification des tâches, planification.
  • Mise en œuvre d’une amélioration continue : l’animation des revues et les rétrospectives de fin d’itération.
  • La planification journalière : daily scrum ou standing meeting : l’objectif, l’organisation.
  • L’organisation du développement. Le WIP, les itérations de développement de XP.
  • Les principes d’ingénierie : conception simple, amélioration du code par la réécriture, intégration continue.
  • Préciser la définition du fini (done) d’une release, d’un sprint, d’une tâche…
  • Les indicateurs d’avancement : la release et le sprint Burndown Chart , le Work In Progress de Kanban.
  • Les autres indicateurs utiles.

Exercice
– Elaborer un backlog de sprint. Découpage des stories en tâches. Planification d’un sprint. – Mise en situation Daily Scrum. – Mise en situation : séance de revue. – Prise en compte des éléments de suivi, actualisation des burndown du projet.

Les clés du management de l’équipe Agile

  • Les rôles en agile : le Product Owner, le Scrum Master, l’équipe de développement, le testeur, le tracker, le coach.
  • Communication adaptée au management agile.
  • Le leadership, l’intelligence émotionnelle pour la gestion de l’équipe.
  • Distribution des responsabilités en management du projet.

Jeu de rôle
Jeu de rôle sur les différentes responsabilités intervenant au sein des projets agiles.

Mise en œuvre des méthodes agiles

  • Les outils agiles. Les tableurs, les outils spécialisés. Présentation des principales fonctionnalités offertes.
  • Spécialisation. Comment passer du cadre générique de l’offre agile à une démarche adaptée à l’entreprise et au projet ?
  • Les étapes de la transition d’une démarche classique vers une approche agile.
  • L’accompagnement du changement. Le contexte, définir les objectifs du changement. Le rôle du coach.

Réflexion collective
Cartographier les concepts agiles par intérêt pour son organisation. Rechercher des axes de progrès.

PSM, Professional Scrum Master, certification (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Intitulé : PSM1

Ce stage vous préparera à votre futur rôle de Scrum Master. Vous apprendrez à initier, planifier et conduire un projet Scrum, en impliquant et en faisant collaborer les différents acteurs du projet. Vous passerez l’examen de certification “Professional Scrum Master” (PSM).

Objectifs pédagogiques

  • Différencier approche classique et approche agile
  • Comprendre la méthode Scrum
  • Connaître le rôle spécifique du Scrum Master
  • Se préparer à l’examen de certification PSM I

Prérequis

Etre à l’aise avec l’anglais

Public visée

Scrum master

Méthodes pédagogiques

Formation menée de manière participative. Ateliers interactifs, mises en situation. Adaptation continue aux besoins des stagiaires. Analyse et partage d’expériences.

Compétences visées : Certification

Ce cours prépare les stagiaires au passage de la certification Professional Scrum Master I de Scrum.org. L’examen (QCM en anglais) est inclus et passé en fin de cours à livre ouvert.
PROGRAMME DE FORMATION

Vue d’ensemble de l’agilité

  • Pourquoi l’agile ? Limite des méthodes classiques.
  • Les principes agiles. Les bénéfices.
  • Lever les idées reçues.
  • Comparatif avec les méthodes traditionnelles.
  • Les origines et le manifeste.
  • Présentation de Scrum et autres méthodes agiles.

Echanges
Analyse et partage d’expériences.

L’organisation Scrum, les rôles

  • Scrum Master, Product Owner, équipe de développement.
  • Product Owner (PO) : représentant des clients et des utilisateurs. Maximiser la valeur du produit développé.
  • Scrum Master (SM) : responsable de la méthode. Maximiser la valeur produite par l’équipe.
  • Attributions et quotidien du Scrum Master.
  • Responsabilités croisées entre Scrum Master et Product Owner.

Mise en situation
Analyse et réflexion sur les rôles.

Création et gestion d’un Product Backlog

  • Estimation des items du Product Backlog.
  • Les besoins des utilisateurs. Les User Stories.
  • Le Scrum Master par rapport au Product Backlog.
  • Collaboration entre le Product Owner, le Scrum Master et l’équipe autour du Product Backlog.
  • Evolution du Product Backlog.

Travaux pratiques
Mise en place d’un Product Backlog. Travail sur les Users Stories.

Organisation projet

  • Les outils de management visuel (backlog produit, scrum board, kanban board).
  • Rythme de travail.
  • Communiquer, coacher, motiver et augmenter la performance de l’équipe.
  • Management des équipes distantes.

Mise en situation
Améliorer la performance des équipes.

Planifier le projet

  • Sprint. Incrément et livrables.
  • Daily Scrum. Point sur les tâches et les difficultés.
  • Réunion de planification. Estimer le quoi et le comment pour le prochain Sprint.
  • Revue de Sprint. Valider ce qui a été produit.
  • Rétrospective de Sprint. Les points d’amélioration.
  • Sprint Backlog. Gestion des plus-values.

Travaux pratiques
Mise en place de Sprints. Jeux de rôle autour des réunions.

Moyens pédagogiques techniques et d’encadrement

  • Conseils pour l’examen.
  • Examen blanc avec correction commentée.
  • Mise en situation à blanc dans les conditions d’examen.

les moyens permettant de suivre l’exécution de l’action et d’en apprécier les résultats – Examen
Passage de la certification Professional Scrum Master I de Scrum.org. L’examen (QCM en anglais) est passé à livre ouvert.

PSPO, Professional Scrum Product Owner, certification (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Dans une démarche Agile, le Responsable de Produit (ou Product Owner) est un acteur clé pour la réussite du projet. Alternant théorie et exercices, ce stage vous apportera toutes les connaissances nécessaires pour appliquer Scrum en vue de maximiser la valeur apportée à un produit et réussir l’examen de certification.

Objectifs pédagogiques

  • Expliquer le rôle du Product Owner (PO)
  • Comprendre les étapes de l’activité d’un PO : de la vision produit au travail quotidien avec l’équipe de développement
  • Planifier son action dans un projet agile en tant que Product Owner
  • Passer l’examen de certification PSPO I (de scrum.org)

Examen

Préparation à l’examen de certification à l’aide d’exercices (QCM) et d’examens blancs avec réponses. Examen en anglais.

Méthodes pédagogiques

Exposé théorique et participatif avec vérification de la compréhension au fur et à mesure de l’avancement par des exercices (QCM).

Certification

L’examen de certification PSPO I (Professional Scrum Product Owner I) de scrum.org est inclus dans la formation.
PROGRAMME DE FORMATION

Introduction à SCRUM

  • Rappels sur la démarche Agile. Contexte et origines.
  • Le Manifeste Agile.
  • Principes de SCRUM.
  • Les différents rôles (Scrum Master, Equipe de développement, Product Owner).
  • Les cérémonies (Sprint Review, Sprint Retrospective, Daily Scrum).

Les activités du Product Owner

  • Savoir élaborer et partager la vision du produit.
  • Communiquer sur l’utilité et l’avancement du produit.
  • Recueillir les retours utilisateurs.
  • Participer aux réunions avec l’équipe de développement et le Scrum Master.
  • Organiser les tests utilisateurs de la release.
  • Evaluer les versions précédentes. Réfléchir sur les versions à venir.
  • Gérer le Product Backlog.

Développement piloté par la valeur

  • Augmenter la valeur du produit (optimiser le ROI).
  • Les générateurs de valeur.
  • Les stratégies pour mesurer la valeur.
  • Pilotage de l’avancement par rapport à l’objectif (Burndowns et Burnups).

Gestion de produit

  • Exploration des différences entre la gestion agile de produit et les approches traditionnelles.

Plan de livraison

  • Objectif d’une livraison.
  • Exigences et priorisation.
  • Estimation.
  • Ajustement et planification de base.

Gestion des exigences

  • Techniques de prise en compte des différents profils d’utilisateurs (personas, etc.).
  • Scénarios utilisateurs (Features, User Stories, etc.).
  • Acceptance Tests.
  • Création et maintien du Product Backlog.
  • Différentes propositions de représentation visuelle du Product Backlog.
  • Stratégies de priorisation et d’organisation (définition des règles, définition de la stratégie).

Planification des releases

  • Stratégies de release.
  • Optimiser la livraison de la valeur.
  • Ce qu’est un sprint. Son intégration dans une release.
  • A quoi ressemble une bonne release ?

Examen Professional Scrum Product Owner (PSPO I)

  • Conseils pour l’examen.
  • Examen blanc avec correction commentée.
  • Mise en situation à blanc dans les conditions d’examen.
  • Passage de l’examen Professional Scrum Product Owner (PSPO I) de scrum.org.
SAFe for teams, préparation a la certification SP SAFe Practitioner (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

SAFe® (édité par Scaled Agile) est un framework qui permet de cadrer le travail commun sur un portefeuille de produits. Ce stage apporte les compétences nécessaires pour devenir membre d’un Agile Release train (ART) et collaborer efficacement avec d’autres équipes. Il prépare également à l’examen “SAFe 4 Practitioner”.

Objectifs pédagogiques

  • Comprendre les principes du Scaled Agile Framework (version 4.5)
  • Comprendre le fonctionnement d’une équipe Agile dans le contexte d’un Agile Release Train (ATR)
  • Comprendre la planification et l’exécution d’une itération et d’un Program Increment
  • Se préparer à l’examen “SAFe 4 Practitioner”

Méthodes pédagogiques

Alternance de théorie et de travaux pratiques, échanges avec les participants autours de situations vécues, examens blancs avec réponses.

Certification

L’inscription à ce stage comprend l’inscription à l’examen. L’examen s’effectue en différé, en ligne et en anglais, dans un délai de 1 mois après le stage. Cela consiste en un QCM de 90 minutes, comportant 45 questions. Un score minimum de 78% est requis pour réussir.
PROGRAMME DE FORMATION

Le Framework Scaled Agile

  • L’équipe Agile intégrée dans un programme, dans une solution large et dans un portefeuille.
  • Les principes SAFe®.
  • Autres principes issus du Lean et du Manifeste Agile.
  • Exemples de techniques utilisées par les équipes agiles.

Travaux pratiques
Expérimentation de la réduction du travail en cours. Expérimentation de l’impact de la taille des “batchs”.

Collaboration entre équipes agiles

  • La constitution d’une équipe agile.
  • L’importance de la colocalisation.
  • S’organiser pour produire de la valeur.
  • Scrum Master et Product Owner.
  • Présentation de ce qu’est un Agile Release Train (ATR).
  • ART avec plusieurs équipes. Les rôles spécifiques.

Mise en situation
Serious Game de cohésion d’équipe (exemple : Ball Game).

Planifier l’itération d’un ensemble d’équipes

  • Les différents Backlogs (contenu et gestion).
  • Comprendre la différence entre Epic, Capability, Feature et User Story.
  • Le Backlog de chaque équipe avec des User Stories.
  • Estimation et vélocité.
  • Planification d’une itération.

Travaux pratiques
Ecriture de User Stories avec des critères d’acceptation. Estimation et calcul de vélocité.

Le déroulement d’une itération (vue par l’équipe)

  • Organisation des activités (visualiser et mesurer le flow).
  • La qualité et les tests au quotidien.
  • DevOps, intégration et déploiement continu.
  • Daily Meeting et affinage du Product Backlog.
  • La revue de fin d’itération.
  • La rétrospective d’équipe.

Travaux pratiques
Construction d’un board de suivi. Exécution d’un Daily Meeting, exécution d’une rétrospective.

Le déroulement d’un Program Increment (par plusieurs équipes)

  • Le PI Planning : déroulement, compréhension des objectifs, fonctionnement détaillé.
  • Comment les équipes se synchronisent au quotidien ?
  • Apprendre ensemble : l’itération “innovation et planning”.

Exercice
Identification des dépendances.

Préparation à l’examen “SAFe 5 Practitioner”

  • Conseils pour le passage de l’examen.
  • Vidéo d’explication du déroulement.
Sensibilisation à l'Agilité et aux enjeux d'une transformation Agile (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Ce cours de synthèse permet de sensibiliser tous les acteurs de l’entreprise qui souhaitent acquérir une compréhension claire et précise des concepts d’Agilité, des méthodes de travail associées et des enjeux auxquels sera confrontée la structure dans la mise en place de telles approches.

Objectifs pédagogiques

  • Connaître la finalité et les principes fondamentaux de l’Agilité
  • Appréhender les principales méthodes Agiles
  • Comprendre les changements liés à l’Agilité dans l’organisation
  • Identifier les points clés d’une transformation Agile réussie
PROGRAMME DE FORMATION

Origine et définition de l’Agilité

  • Pourquoi l’Agile ? Les limites des méthodes traditionnelles.
  • Une nécessaire adaptation à l’écosystème actuel.
  • Une rupture culturelle par rapport aux méthodes classiques de gestion de projet.
  • Les raisons d’être de l’Agilité. Lever les idées reçues.
  • Le Manifeste Agile, les principes. Les bénéfices.
  • La proposition de valeur de l’Agilité.

Aperçu des pratiques Agiles les plus répandues

  • Un panorama des principales méthodes Agiles (Scrum, eXtreme Programming, Kanban, Lean Start’up, management visuel…).
  • Les notions de framework Agile : méthodes, principes et pratiques.
  • Un nouveau paradigme de gestion de produits. Exemple avec le Lean Start’up.
  • Un aperçu des grands principes et des méthodes Scrum et Kanban.
  • L’intérêt et le fonctionnement du management visuel.

Mise en situation
Atelier : illustration du processus Scrum.

Les impacts de l’Agilité sur l’organisation

  • Ce qui change pour les rôles (Scrum Master, Product Owner, Parties prenantes…), les responsabilités et les équipes.
  • Un positionnement managérial différent (Command and Control versus Servant Leadership).
  • Le pilotage des projets par la valeur : impacts sur la gestion des budgets et la contractualisation.
  • L’organisation des projets : outils de management, rythme de travail, mode managérial, communication…
  • La planification des projets : itérations, estimation des charges, différents niveaux de planification…

Mise en situation
Atelier : Speedboat sur les changements vers les rôles Agiles.

Le projet de Transformation Agile

  • Définir son projet de Transformation Agile : les objectifs, le périmètre, les acteurs et le projet.
  • Les opportunités (une meilleure efficacité tout en sécurisant les équipes) et les risques d’une Transformation Agile.
  • Définir la mesure et les conditions du succès.
  • Les clés d’une conduite de changement spécifique.
  • La rétrospective de la session.
Gestion de projet en mode Agile avec JIRA (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

PROGRAMME DE FORMATION

  1. Introduction à JIRA
  2. Utiliser les fonctionnalités de base de JIRA
  3. Activité de gestion de projet en mode KANBAN
  4. Activité en mode SCRUM
  5. JIRA, Dashboard et pilotage
  6. Utiliser JIRA pour le Versioning, les tests et le suivi des anomalies
  7. Compléments

 

PROGRAMME DE FORMATION

1. Introduction à JIRA

  • JIRA, à quoi cela sert ? Historique.
  • Positionnement de JIRA.
  • Forces et faiblesses
  • Les licences, modèle économique, suite Atlassian.
  • Rappels sur les concepts agiles.

Exercice
Réflexion collective : Lister tous les cas d’utilisation de JIRA et dans quel contexte.

 

2. Utiliser les fonctionnalités de base de JIRA

  • Comprendre le principe de « ticket » dans JIRA
  • Création et mise à jour de ticket.
  • Cycle de vie du ticket.
  • Présentation de la roadmap Agile.
  • Exemple de Gantt dans JIRA

Exercice
Mise en situation : Spécifications des caractéristiques du ticket dans JIRA. Mise à jour du ticket.

 

3. Activité de gestion de projet en mode KANBAN

  • Rappel des bonnes pratiques de Kanban (WIP)
  • Initier une demande de projet
  • Préparation du Kanban Board
  • Création de tickets et assignation des tickets d’un projet
  • Mise à jour du Board
  • Revue de Backlog
  • Nombre de cérémonies

Exercice
Construire un board physique et le traduire dans JIRA. Activité : site e-commerce. Exercice fil conducteur

4. Activité en mode SCRUM

  • Créer les tickets
  • Définir les épics
  • Gérer le Backlog produit
  • Organiser les sprints
  • Délivrer des fonctionnalités livrables, testables

Exercice
Construire un site e-commerce. Organisation des exigences dans JIRA. Définition des Epics. Estimation et Priorisation du Backlog, création des sprints et association des stories aux sprints.

 

5. JIRA, Dashboard et pilotage

  • Mettre  en place des Reporting
  • Utiliser des tableaux de bord pour le pilotage du projet (vélocité de l’équipe, reporting financier)
  • Utilisation des reporting pour la rétrospective, bonnes pratiques

Exercice
Monitoring du projet Kanban.

 

6. Utiliser JIRA pour le Versioning, les tests et le suivi des anomalies

  • Versioning, gestion des releases
  • Créer une anomalie (Issue) dans JIRA
  • Les types d’anomalie
  • Suivi des anomalies

 

7. Utiliser JIRA pour le Versioning, les tests et le suivi des anomalies

  • Versioning, gestion des releases
  • Créer une anomalie (Issue) dans JIRA
  • Les types d’anomalie
  • Suivi des anomalies
Méthodes Agiles par l'exemple (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Les méthodes Agiles reposent sur des cycles de développement itératifs et adaptatifs. Durant ce stage, vous expérimenterez ces méthodes et la démarche associée. Les itérations et mises en situation proposées permettent de découvrir, d’apprécier et d’acquérir les principaux concepts des méthodes Agiles.

OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

MISE EN SITUATION

METHODES PEDAGOGIQUES

PROGRAMME DE FORMATION

  1. Introduction
  2. Première approche autour d’un exemple
  3. Formalisation des exigences
  4. Planification des releases
  5. Planification et organisation des itérations
  6. Suivi du projet et clôture
  7. Compléments

 

OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

  • Appréhender les concepts des méthodes Agiles
  • Communiquer les exigences du client en mode Agile
  • Evaluer les charges de travail et construire des planifications
  • Mettre en œuvre une démarche itérative et d’amélioration continue
  • Bien utiliser les outils de management visuel
Mise en situation: La découverte des principes itératifs Agiles est amenée par une première phase empirique et ludique, basée sur une construction.
Méthodes pédagogiquesLe stage est basé sur une premiere approche empirique, consolidée ensuite par la présentation de concepts Agiles avec une étude de cas sur un projet « SI ». 
PROGRAMME DE FORMATION
1. Introduction

  • La rupture culturelle par rapport aux méthodes classiques de gestion de projet.
  • L’alliance Agile, le manifeste Agile.
  • Panorama des principales méthodes Agiles : Scrum, XP…

2. Première approche autour d’un exemple

  • Concepts Agiles : les acteurs, la démarche, les artefacts.
  • Présentation de la mise en situation Agile. Répartition des rôles.
  • Evaluation par l’équipe d’une 1ère estimation. Planification des itérations.
  • L’équipe réalise le 1er sprint.
  • Présentation du produit au client (revue).
  • Après la rétrospective, l’équipe actualise le Backlog.
  • Conduite d’autres itérations.

Réflection collective
Bilan. L’ensemble de l’équipe conduit un bilan du projet et évalue les principes Agiles expérimentés.

3. Formalisation des exigences

  • Notions de Story, Epic, User Stories.
  • Valeur d’une story, la Business Value, la priorisation.
  • Backlog initial : le construire et le mettre à jour.

Travaux pratiques
Présentation par le client du Backlog initial du projet « fil rouge ». Mise en forme, description et priorisation des stories.

4. Planification des releases

  • Découpage du projet en releases.
  • Définition des sprints.
  • Evaluation des stories : le Planning Poker.

Travaux pratiques
Le client présente des stories du projet ; la MOE évalue les charges. Planification. Planning Poker. L’équipe planifie la 1ère release.

5. Planification et organisation des itérations

  • Construction du Backlog de sprint, identification des tâches, planification.
  • Amélioration continue : l’animation des revues et les rétrospectives de fin d’itération.
  • Le daily Scrum ou standing meeting.
  • Organisation du développement.
  • Utilisation d’un Kanban.

Travaux pratiques
Découpage des stories en tâches, Backlog de sprint et planification de la première itération.

6. Suivi du projet et clôture

  • Préciser la définition du fini (done), d’une release, d’un sprint, d’une tâche…
  • Indicateurs d’avancement : la release et le sprint Burndown Chart, le Work In Progress de Kanban.

Travaux pratiques
Réalisation des premières itérations. La MOE actualise les Burndown du projet.

7. Compléments

  • Principes d’ingénierie Agile.
  • Mise en œuvre : présentation des outils Agiles.
Méthodes Agiles : développer ses produits et services en mode projet (2 jours)
990 € H.T

Accessible aux personnes en situation de handicap

Comment intégrer l’Agilité à l’organisation et aux projets de l’entreprise ? Loin d’être réservée aux projets informatiques, l’Agilité ouvre aux projets métiers, une approche, des valeurs, des outils nouveaux pour développer avec créativité et pragmatisme leurs produits et services.

Objectifs pédagogiques

  • Intégrer les méthodes et outils agiles au développement des projets métiers
  • Cibler, prioriser et valoriser les produits et services avec les outils agiles
  • Suivre le produit ou le service de l’idée à sa conclusion
  • Introduire la culture agile pour développer le potentiel des équipes

Réflexion collective

Etude de cas fil rouge sur la base d’un produit ou service simple afin de contextualiser et comprendre chacune des étapes.
PROGRAMME DE FORMATION

Inviter la culture agile dans les projets de l’entreprise

  • Adapter la culture de l’entreprise à l’évolution de son environnement concurrentiel.
  • Répondre aux exigences du “time to market” : comment faire ?
  • Comprendre les différents « mouvements » agiles : Scrum, Kanban, XP, Lean, Lean startup, Design Thinking.
  • Saisir les bénéfices de la culture agile face à un monde en constante évolution.
  • Impliquer les équipes dans la démarche agile.

Mise en situation
Atelier Serious Game : rythme et organisation des équipes agiles.

Réaliser ses produits et services, une dynamique d’équipe avec Scrum

  • Comprendre les rôles et responsabilités dans Scrum.
  • Intégrer les outils et rituels agiles : « événements » et « cérémonies » dans Scrum.
  • Structurer l’expression du besoin en mode agile.
  • Stimuler l’amélioration continue.
  • Assurer la constance du feedback.

Mise en situation
Ateliers Serious Game : priorisation, gestion du risque et dynamique d’équipe sur un projet agile. Expression du besoin en agile : orale ou écrite ? quand ? pourquoi ?

Faire vivre son activité et ses produits avec Kanban

  • Gérer son flux de création de valeur avec l’outil Kanban.
  • Optimiser son flux de création de valeur avec l’outil Kanban.
  • Finir ce que l’on commence en délimitant son périmètre de travail.
  • Adopter le management visuel : les bénéfices.

De l’idée au produit : un cheminement agile

  • Stimuler la créativité et faire émerger les idées : brainstorming, Lean Canvas …
  • Créer des “Personas” : penser “utilisateur” pour bien cibler ses produits et services.
  • Bâtir son approche stratégique : faire émerger les chemins critiques.
  • Organiser son approche tactique : visualiser et organiser les activités.
  • Estimer et planifier : planning poker, wall planning, plan de release.
  • Utiliser le storytelling.

Travaux pratiques
Ateliers : “Lean Canvas “, “Personas”, “Impact Mapping”, “User Story Mapping”, “Backlog et User Stories”, “Estimation et projection”.

Reprendre en main ses produits

  • Conduire le changement agile dans son organisation.
  • Adapter son positionnement et sa posture.
Passer efficacement en mode itératif (3 jours)
1490 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Le passage d’un processus prédictif (cycle en V) vers un processus itératif semble indispensable aujourd’hui pour respecter le « time to project ». Ce cours vous apprendra à gérer un projet informatique selon un cycle itératif avec le processus unifié (UP) au travers de cas pratiques et de retours d’expériences réussies.

 

Objectifs pédagogiques

PROGRAMME DE FORMATION

  1. Le cycle de vie d’un projet
  2. Le processus unifié (UP)
  3. Les bonnes pratiques d’UP
  4. La phase d’inception
  5. La phase d’élaboration
  6. La phase de construction
  7. La phase de transition

 

 

Objectifs pédagogiques

  • Identifier les principaux artefacts du processus unifié
  • Réaliser une estimation globale d’un projet avec la méthode des cas d’utilisations
  • Evaluer le périmètre et les risques projet dans la phase d’inception
  • Définir les exigences formant le contenu de la première itération
  • Mettre en oeuvre les méthodes d’estimation de l’avancement, pendant la phase construction
  • Tester et déployer l’application et capitaliser sur l’expérience projet

Travaux pratiques

De nombreux TP et exercices de mise en application.

Méthodes pédagogiques

50% de travaux pratiques et d’exercices. Une synthèse des bonnes pratiques à mettre en oeuvre sera formalisée individuellement par les participants à la fin de chaque partie.

 

PROGRAMME DE FORMATION

1. Le cycle de vie d’un projet

  • Les différents cycles de vie.
  • Le cycle en V ou en cascade.
  • Méthodes Agiles : les grands principes.

Réflexion collective
Le rôle de chef de projet. Les facteurs de réussite ou d’échec.

2. Le processus unifié (UP)

  • Les 9 disciplines : modélisation métier, exigences, analyse et conception, implémentation…
  • Les 4 phases : inception, élaboration, construction et transition.
  • Les itérations : la représentativité des 9 disciplines au sein de chaque itération évolue au fil du temps et des phases.
  • Les instanciations d’UP (OpenUP, RUP, EUP, AUP…).

Les bonnes pratiques d’UP

  • Le développement itératif. La gestion des exigences. La gestion des changements.
  • L’amélioration et le contrôle continu. Les artefacts d’UP.

Exercice
Identification des principaux artefacts par discipline en parcourant le framework « OpenUP ».

3. La phase d’inception

  • Définir le périmètre du projet.
  • Identifier des risques.
  • Méthodes pour estimer la charge (macro-estimations) : points de fonction, planning poker…
  • Découper et planifier le projet (phases et WBS).

Etude de cas
Identification du périmètre et des risques (tableau des risques). Macro-chiffrage du projet (calcul avec la méthode des Cas d’Utilisations). Réalisation du plan de phase et de la WBS du projet.

4. La phase d’élaboration

  • Gestion des itérations et de l’équipe.
  • Définir le contenu d’une itération. Définir et valider l’architecture.
  • Spécifier 80% des exigences. Mise en place de l’environnement (développement, configuration et test).

Etude de cas
Définition du contenu d’une itération.

5. La phase de construction

  • Clarification mineure des exigences.
  • Gérer et tester les changements. Suivre et rapporter l’avancement du projet.
  • Approfondissement de la notion d’avancement, notion de  » valeur acquise « . Préparation du déploiement.

Etude de cas
Mise en pratique de plusieurs méthodes d’estimation de l’avancement (méthode des courbes en S ou de la Earned Value)

6. La phase de transition

  • Tester et évaluer la version beta.
  • Déployer l’application en recette et production.
  • Former et transférer les compétences.
  • Capitaliser, feed-back de projet.

Travaux pratiques
Construction d’un plan d’action : bonnes pratiques à mettre en oeuvre sur vos projets.

Nexus, l’Agilité à l’échelle par les fondateurs de Scrum (2 jours)
990 € H.T

Accessible aux personnes en situation de handicap

Forts des retours d’expérience de dizaines de milliers d’équipes Agiles à travers le monde, les fondateurs de Scrum ont créé Nexus, un Framework simple et puissant de transformation Agile des organisations. Illustré par de nombreux cas pratiques, ce cours présente Nexus, son fonctionnement et sa mise en place.

Objectifs pédagogiques

  • Découvrir les enjeux de l’Agilité à l’échelle
  • Savoir identifier les contextes organisationnels favorables à l’Agilité à l’échelle
  • Connaître le principe de fonctionnement de Nexus
  • Se repérer parmi les principaux frameworks et démarches de l’Agilité à l’échelle
  • Identifier des pratiques et outils favorables à l’Agilité à l’échelle avec Nexus
PROGRAMME DE FORMATION

Besoin d’une Agilité efficace à l’échelle

  • Limites au modèle industriel des organisations.
  • Enjeux de la complexité croissante des entreprises.
  • Limites des différentes méthodes Agiles classiques.
  • Extension de l’Agilité au hardware et aux opérations.

Conditions nécessaires au passage à l’échelle

  • Lien entre contexte organisationnel et méthode de pilotage.
  • Comportements et valeurs à cultiver dans les équipes.
  • Accompagnement du changement, sa nécessité et ses pièges.
  • Nouveaux rôles et défis du management face au ScrumBut.

Comparaison des frameworks « Agile à l’échelle »

  • Scrum à grande échelle avec LeSS (Large Scale Scrum).
  • Framework « Scaled Agile Framework » (SAFe®).
  • DaD (Disciplined agile Delivery).
  • Comparaison, atouts et restrictions des frameworks du marché.

Présentation de Nexus, l’exosquelette Scrum à l’échelle

  • Qu’est-ce que Nexus ?
  • Rôles, Nexus Integration Team, événements, artéfacts Nexus.
  • Règles de fonctionnement de Nexus.
  • Découverte des 50 pratiques Nexus.

Outils à destination des équipes connexes à Nexus

  • L’apport de la valeur aux clients : personas et cartes d’empathie.
  • Le « Why » de Simon Sinek.
  • Les pratiques orientées solution client.
  • La culture de l’itération business, le « Lean Startup » par Eric Ries.
  • L’Agilité business avec le Business Model Canvas (BMC).

Facilitants Nexus

  • Gestion des dépendances et affinage multi-équipes.
  • Avancement visuel du « Product Backlog » à l’échelle : le « TreeMap ».
  • « Impact Map » : la visualisation objectif livrable issue de l’armée.
  • Estimation de la valeur : « opportunity canvas » et « story mapping ».
  • Mesure de l’expérience utilisateur avec le « NetPromoter Score ».

Pratiques et outils indispensables à Nexus

  • Le « Definition of Done » à l’échelle.
  • L’intégration continue et ses solutions, le versioned API management.
  • Acceptance Test Driven Development (ATDD).
  • Test Driven Development (TDD).
  • Solutions de tests automatisés du marché.

Plan et trajectoire : Agile à l’échelle, Nexus, et transformation numérique

  • Le paradoxe de Solow et les leçons de croissance des startups.
  • Les modèles de transformation numérique.
  • L’impact sur les métiers : DevOps, Managers, Experts, Designers, Chefs de projets, etc.
  • Le traitement de la résistance des équipes connexes, la budgétisation de l’Agilité à l’échelle.
Méthode Agile Scrum (2 jours)
990 € H.T

Accessible aux personnes en situation de handicap

Rompant avec la gestion de projet traditionnelle, le modèle agile Scrum propose une direction et une planification du projet réévaluées en continu, au rythme des “sprints”. Ce stage vous apprendra à travailler par itérations, à obtenir une relation client/fournisseur de confiance, à construire l’avancement du projet sur des bases réalistes et à composer avec des priorités changeantes.

Objectifs pédagogiques

  • Comprendre les différents rôles dans un projet Scrum
  • Ecrire des User Stories et leur donner une valeur business
  • Estimer la charge de développement d’une story
  • Construire un plan de release
  • Définir le contenu d’un sprint (backlog)
  • Organiser le déroulement d’un sprint et en faire la revue
PROGRAMME DE FORMATION

Introduction

  • Le contexte et les origines des méthodes Agiles.
  • La gestion de projet classique.
  • Les raisons d’être de l’agilité.
  • Dans quel contexte l’approche Scrum est-elle efficace ?
  • Présentation des grands principes retenus par la méthode Scrum : une vue globale.

Mise en situation
Ateliers : comprendre la problématique des projets “classiques”. Découvrir les concepts agiles.

La démarche et l’organisation dans un projet Scrum

  • Le cycle de vie d’un projet Scrum.
  • Une approche itérative et incrémentale : les release, les stories.
  • L’intérêt d’itérations identiques.
  • L’auto-organisation et la collaboration.
  • L’amélioration continue.
  • Présentation de la responsabilité de chaque acteur Scrum : le Product Owner, le Scrum Master, l’équipe de développement.
  • Quelles sont les compétences souhaitées ?
  • D’autres rôles : le coach, le facilitateur, les stakeholders.
  • Vue synthétique des processus dans un projet Scrum.
  • La gestion des changements dans Scrum.

Mise en situation
Atelier : Compréhension des différents rôles intervenant sur le projet Scrum.

Les points-clés et les artefacts dans le projet Scrum

  • Le cycle de vie d’un projet Scrum.
  • L’itération, la notion de Sprint.
  • Exigences produit, le Backlog produit (liste des “User Stories”).
  • Tâches à réaliser sur un sprint, le Sprint Backlog.
  • La notion de “Reste à Faire”, les Burndown Charts.
  • Le Sprint Planning Meeting, la planification du Sprint.
  • Le plan de releases, la Release Planning Meeting.

Echanges
Définir pour le projet la signification du “fini” pour une release, un sprint, une User Story.

Définition des exigences et des priorités

  • Définition détaillée de la “User Story” (histoires d’utilisateurs).
  • La notion de “valeur business” d’une Story.
  • Workshop d’écriture des Users Stories, Product Backlog Grooming.
  • Ecriture du test de recette qui valide une Story.
  • Les fonctionnalités retenues, le Backlog produit (“le carnet de produit”).
  • Prioriser les fonctionnalités, le modèle de Kano.
  • Les outils pour la gestion des exigences.

Exercice
Décrire une User Story à partir des différentes méthodes proposées. Partant d’un besoin exprimé par le client, identifier, décrire et prioriser les Users Stories correspondantes. Aborder la notion de “valeur business” des Users Stories, pour les prioriser.

Les principes de planification Scrum

  • Découpage d’un projet en releases.
  • Les points d’effort pour une User Story.
  • Le Planning Poker pour estimer l’effort.
  • Mesure de la capacité de réalisation de l’équipe.
  • La planification de la release : associer les éléments du backlog aux sprints.
  • Construire le plan de release, la Roadmap.

Exercice
Découvrir l’estimation des charges sur Scrum. Du story mapping à la Roadmap : conduire une séance de Planning Poker. Identifier les différents sprints et construire un plan de release.

Organisation et déroulement d’un sprint

  • La réunion de planification du sprint (Sprint Planning Meeting).
  • Définition du périmètre du sprint.
  • Comment déduire les tâches à partir des stories du backlog de produit.
  • Définition du plan contenant la liste des tâches (Le backlog du sprint).
  • Estimation collective des charges pour chaque tâche. Engagements de l’équipe.
  • Tâches prioritaires. Affectation des tâches non réalisées sur les sprints précédents.
  • Affectation des tâches par les membres de l’équipe pour le démarrage du Sprint.
  • Valider les prérequis au lancement d’un sprint .
  • L’organisation du travail au quotidien, le Daily Meeting.
  • Définir l’avancement, la notion de “Done”.
  • La fin et la revue d’un Sprint, “Sprint Review”.
  • Le feedback, l’amélioration continue.

Exercice
Daily Meeting, l’intérêt d’une vue partagée du projet. Élaborer un blacklog de sprint : identifier les tâches des stories du premier sprint. Atelier groupe : mettre à jour les burndows de sprint et de release à la fin du premier sprint.

Mettre en place Scrum

  • Scrum et la sous-traitance.
  • Motivation et rythme de l’équipe. L’accompagnement du changement.
  • Outils et leurs valeurs ajoutées. Présentation de différents outils dédiés à Scrum.
  • Ingénierie logicielle : conception simple, programmation en binôme, intégration continue.

Mise en situation
Atelier : rétrospective sur la mise en place de Scrum dans son organisation.

Comprendre la démarche Agile (3 jours)
1490 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Contexte

  • Les approches dites “traditionnelles” attendent généralement du client une expression détaillée et validée du besoin en entrée de réalisation, laissant peu de place au changement, puis un rendez-vous est repris avec le client pour la recette. Cet effet tunnel peut être néfaste et conflictuel, avec souvent un déphasage entre le besoin initial et l’application réalisée.
  • L’approche Agile propose au contraire de réduire considérablement voire complètement cet effet tunnel en donnant davantage de visibilité, en impliquant le client du début à la fin du projet et en adoptant un processus itératif et incrémental. Elle considère que le besoin ne peut être figé et propose de s’adapter aux changements de ce dernier.
  • Cette formation apporte aux participants les éléments nécessaires à la compréhension de l’Agilité, une vision des principales approches et pratiques Agiles à mettre en oeuvre lors d’un projet Agile.

Jour 1

Introduction

Qu’est-ce que l’Agilité ?

  • Origine et manifeste
  • La culture Agile
  • Différences entre approches prédictives et approches adaptatives

Présentation des principales approches Agiles

  • Scrum
  • eXtrem Programming
  • Kanban
  • Lean
  • Agilité et DevOps

Jour 2

Les “pratiques” d’un projet Agile

  • Vision et valeur du produit
  • Rôles et responsabilités
  • Fonctionnement au quotidien de l’équipe de projet
  • “Product Backlog” et “user stories”
  • Dette technique
  • Estimation (planning poker…)
  • Definition of Done (DOD)
  • Suivi et radiation d’information (burndown et burnup)
  • Techniques (refactoring, pair programming, TDD, intégration continue…)
  • Revues et rétrospectives
  • Prise de décision en équipe

Jour 3

L’Agilité à l’échelle

  • En quoi cela consiste ?
  • Les principaux frameworks
    • Nexus
    • SAFe

La transformation Agile

  • Les résistances au changement
  • La conduite du changement
  • La contractualisation

Exemple de travaux pratiques (à titre indicatif) : “La prairie Agile”

  • Description
    • Expérimenter au travers de dessins des principes de communication et d’auto-organisation
  • Déroulement
    • Diviser les stagiaires en 2 groupes
    • Chacun reçoit une feuille lui expliquant le dessin à réaliser
      • Un des groupes suit des consignes très détaillées
      • L’autre groupe suit des explications très subjectives
    • Chaque groupe réalise le dessin associé
  • Débrief
    • Comparer les dessins
    • Demander quel groupe s’est “amusé” pendant l’atelier
    • Liens avec ce que l’on trouve dans les projets
      • Spécifications trop / pas assez détaillées
      • Importance des objectifs et de la vision
      • Auto-organisation de l’équipe

Certification (en option)

  • Nos tests de validation des compétences font partie intégrante du processus d’apprentissage car ils permettent de développer différents niveaux d’abstractions.
  • Solliciter l’apprenant à l’aide de nos QCM, c’est lui permettre d’étayer sa réflexion en mobilisant sa mémoire pour choisir la bonne réponse. Nous sommes bien dans une technique d’ancrage mémoriel.
  • L’examen sera passé à la fin de la formation.

Les + de la formation

L’examen de certification (proposé en option) est en français.

Sont fournis aux stagiaires : Support en français (format papier prise de note ou en accès en ligne)

Travailler en équipe Agile (2 jours)
990 € H.T

Accessible aux personnes en situation de handicap

Contexte

  • A la différence d’une équipe qui travaille selon une approche dite “traditionnelle” dans laquelle il y a une séparation claire des rôles et responsabilités, un projet Agile est avant tout un travail d’équipe.
  • Pour renforcer la prise de conscience de la dimension collective induite par un projet Agile, chaque membre de l’équipe doit comprendre l’organisation mise en oeuvre et savoir appréhender son rôle au sein de l’équipe.
  • Cette formation apporte aux participants les éléments nécessaires qui leurs permettront de s’intégrer dans un mode de fonctionnement Agile.

Jour 1

Introduction

Agilité

  • Origine et manifeste
  • Scrum et autres frameworks

Constitution des équipes

  • Les différentes étapes de constitution d’une équipe
  • Identifier les dysfonctionnements
  • Equipe “auto-organisée”
    • Concept
    • Outils pour favoriser l’auto-organisation
  • Evaluer la performance des membres de l’équipe

Jour 2

Travailler dans un cadre Scrum (évènements)

  • “Sprint planning”
  • “Daily Scrum”
  • “Sprint Review”
  • “Sprint Retrospective”

La posture du manager Agile

  • Histoire du management
  • Le “servant-leader”
    • Ses missions
    • Ses talents
    • Les types de pouvoirs
  • Comment coacher ?
  • Les outils du manager Agile

Communication et dynamique de groupe

  • Les principes et fondamentaux de la communication
  • Types et codages de la communication
  • Qu’est-ce qu’une communication réussie ?
  • Les éléments perturbateurs

Exemple de travaux pratiques (à titre indicatif) : “Les objectifs contraires”

  • Description
    • Expérimenter comment des objectifs contraires peuvent rendre impossible la cohabitation dans une équipe
  • Déroulement
    • Diviser les stagiaires en trois groupes
    • Donner à chaque groupe un objectif, en faisant attention à ce que les stagiaires ne connaissent pas l’objectif des autres équipes
    • L’équipe qui a terminé son objectif en premier a gagné
    • Observer ce qui se passe
  • Débrief
    • Discuter de ce qui s’est passé
    • Est-ce que l’ambiance a changé lors de l’exercice ?
    • Lien avec ce que l’on rencontre dans les projets
      • A-t-on toujours des objectifs individuels cohérents dans une équipe ?
      • Qu’est ce qui favorise la collaboration ?

Certification (en option)

  • Nos tests de validation des compétences font partie intégrante du processus d’apprentissage car ils permettent de développer différents niveaux d’abstractions.
  • Solliciter l’apprenant à l’aide de nos QCM, c’est lui permettre d’étayer sa réflexion en mobilisant sa mémoire pour choisir la bonne réponse. Nous sommes bien dans une technique d’ancrage mémoriel.
  • L’examen sera passé à la fin de la formation.

Les + de la formation

L’examen de certification (proposé en option) est en français.

Sont fournis aux stagiaires : Support en français (format papier prise de note ou en accès en ligne).

Manager Agile (2 jours)
990 € H.T

Accessible aux personnes en situation de handicap

PRÉSENTATION

La formation vous permettra d’intégrer les pratiques pour plus d’agilité et d’efficacité afin de pouvoir affronter la complexité du monde du travail, avec ses incertitudes et ses paradoxes, les mutations des organisations et de la relation au travail. Les profondes évolutions des rôles et missions des managers qui en découlent provoquant des modifications fondamentales du métier de manager.

OBJECTIFS

  • Comprendre les impacts des évolutions du monde du travail sur le management des équipes.
  • Découvrir son profil d’agilité pour devenir un leader agile.
  • Acquérir des outils et méthodes d’innovations managériales issus des pratiques agiles.

PRÉREQUIS

  • Aucun

PUBLIC

  • Manager
  • Chef de projet
  • Directeur de projet ou de programme
  • Manager de managers.

MOYENS PÉDAGOGIQUES

  • Principes théoriques et mises en application avec de nombreux ateliers

PROGRAMME

  1. QUELS SONT LES IMPACTS SUR MON MANAGEMENT DES ÉVOLUTIONS SOCIÉTALES  ?

    • Évolution sociétale et mutation des modes de management – Environnement VICA (Volatile, Incertain, Complexe, Ambigu) et management– Du management 1.0 au management 4.0.
    • Outils : Spirale dynamique, Principes du management systémique.
  2. COMMENT INTÉGRER LES PRATIQUES AGILES POUR ENRICHIR MON MANAGEMENT ?

    • Différences et similitudes entre management d’équipe projet agile et d’équipes classiques.
    • 4 principes clés : cycles raccourcis, ajustement continu, client au cœur, équipe autoorganisée.
    • Le manifeste Agile et ses principes directeurs.
    • Outils : les 4 principes directeurs du manifeste agile, principes de réunions innovantes (Réunions DOJO- Réunions Up- Rétrospective,…)
  3. COMMENT PRENDRE EN COMPTE LES NOUVELLES SOURCES DE MOTIVATION DE MES COLLABORATEURS ?

    • Les nouvelles sources de motivation au travail, les clés de l’engagement au travail.
    • Outils :  PROSACCHIC : les nouveaux carburants de la motivation- Indice de bonheur de l’équipe.
  4. QUEL EST MON PROFIL DE LEADER AGILE ?

    • Modèle de Korn&Ferry « Agile Leader » Conscience de soi, agilité mentale, agilité orientée résultats, agilité dans le changement, agilité interpersonnelle.
    • Outils : Mon profil de manager Agile.
    • Découverte de chaque dimension de l’agilité : exemples concrets et appui sur les exemples des participants.
  5. COMMENT PASSER D’UN MANAGEMENT PARTICIPATIF À UN MANAGEMENT COLLABORATIF ?

    • Le Néo-Empowerment ou comment diluer la fonction managériale dans mon équipe – Les défis de la responsabilisation – Déléguer plus et sans risque – Partir des contraintes pour déléguer à l’équipe l’établissement des règles – Le manager « jardinier ».
    • Outils : les 8 niveaux de délégation et les tableaux de bord associés – Les réunions déléguées.
Devenir Coach Agile (2 jours)
990 € H.T

Accessible aux personnes en situation de handicap

Ce stage vous donnera les bases de la communication et les techniques de facilitation afin de susciter et accompagner le changement auprès des membres de l’équipe Agile. Vous serez à même de motiver et souder l’équipe, gérer le stress et les conflits et entrer dans une vraie démarche d’amélioration continue.

Objectifs pédagogiques

  • Comprendre le rôle d’un coach Agile
  • Appliquer des méthodes pour désamorcer les freins au changement
  • Faciliter la mise en place de pratiques Agiles telles que la rétrospective
  • Manipuler des outils pour favoriser le teambuilding
  • Appliquer des techniques pour désamorcer des conflits
  • Accompagner une équipe pour lui apprendre à s’auto-organiser

Travaux pratiques

Ateliers, mises en situation et jeux de rôle, réflexions et débriefing en groupe.
PROGRAMME DE FORMATION

Posture et activités du coach Agile

  • Qu’est-ce que le coaching ?
  • Les rôles, les missions, la position.
  • Coach agile et méthode Scrum.

Réflexion collective
Réflexion sur la définition du coach Agile, ses différentes activités et facettes.

Transformation Agile

  • L’acceptation du changement, une valeur Agile.
  • Apprendre à devenir acteur du changement vers l’agilité.
  • La transformation agile, pratiques et objectifs.

Mise en situation
Atelier sur la notion d’apprentissage. Définir des objectifs SMART. Réflexion collective : comment lever les peurs liées au changement ?

Mettre en place l’amélioration continue

  • Plan Do Check Act, l’amélioration continue, un des principes fondateurs de l’agilité.
  • Les pratiques de la rétrospective Agile.
  • Résolution de problème dans la rétrospective.

Exercice
Mise en évidence de gaspillages, de points d’amélioration potentiels. Atelier rétrospective, exercices de facilitation en groupe.

Construire une équipe Agile (Team Building)

  • Identifier les différentes approches managériales.
  • Psychologie des groupes et des individus.
  • Outils de communication et de facilitation.
  • Les attitudes du leader.

Mise en situation
Identifier les principes clés de la gestion d’équipe Agile. Atelier en équipe Agile.

Accompagner une équipe Agile

  • Optimiser le niveau de motivation de l’équipe.
  • L’auto-organisation de l’équipe.
  • Gestion des conflits. L’assertivité et les autres comportements.
  • Gestion du stress et recycling.

Travaux pratiques
Atelier sur la cohésion d’équipe et l’auto-organisation. Jeu de rôle pour désamorcer les conflits, analyse comportementale, application des techniques de gestion du stress.

Formation Product Owner, certification avancée PSPOII
1490 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Objectifs pédagogiques

  • Approfondir sa compréhension du framework Scrum
  • Mettre en œuvre Scrum dans des situations complexes
  • Développer ses compétences pour mieux tenir le rôle de Product Owner
  • Valider son expertise par une certification

Méthodes pédagogiques

Alternance de présentation théorique, discussion autour des cas organisationnels des participants, ateliers, examens blancs avec réponses.

Certification

Le passage de l’examen s’effectue en fin de session, en ligne et en anglais. Cela consiste en un QCM de 60 minutes, comportant 40 questions. Un score minimum de 85% est requis pour réussir l’examen.
PROGRAMME DE FORMATION

Appliquer le framework Scrum

  • Rappel sur l’agilité et le manifeste.
  • Scrum, processus empirique et ses valeurs.
  • Les cérémonies, la collaboration avec tous les membres de l’équipe.
  • Le Product Backlog, definition of done, etc.

La gestion de produit agile

  • Product Owner, représentant de la vision du produit.
  • Notion de lean UX.
  • Identification de la valeur du produit.
  • Relations avec les parties prenantes et stratégie métier.
  • Optimisation du ROI (Return on investment) et du TCO (Total cost of ownership).
  • Notions de MVP (Minimum viable product) et de MMF (Minimum marketable features).

Travaux pratiques
Identification des éléments de valeur sur un exemple concret de produit.

La gestion du Product Backlog par le Product Owner

  • Anticipation des besoins ou risques.
  • Contenu du Product Backlog, types et caractéristiques des éléments.
  • Définition des besoins (User Stories).
  • Affinage du Product Backlog avec l’équipe de développement.
  • Outils pour prioriser le Product Backlog.
  • Problématique que le PO doit intégrer dans la gestion du Backlog : dette technique, architecture évolutive, risques.

Travaux pratiques
Story mapping ou comment faire émerger les besoins des utilisateurs. Écriture de user stories avec leurs critères d’acceptation. Utilisation des différentes techniques de découpage.

Le Product Owner et le plan de release

  • Estimation en point, compréhension des stories.
  • Utilisation de la vélocité de l’équipe.
  • Planification des releases et Roadmap produit.
  • Valeur globale du Product Backlog, mesure de la valeur produite.

Travaux pratiques
Construction d’un tableau de bord pour un Product Owner (PO).

Mise à l’échelle de Scrum

  • Scrum de scrums.
  • Nexus : le contexte et le cadre de travail, les rôles et les événements.

Certification

  • Conseils pour l’examen.
  • Mise en situation à blanc dans les conditions d’examen.

Examen
Passage de l’examen Scrum.org Professional Scrum Product Owner® II (PSPO II®).

Formation Devenir Scrum Product Owner (2 jours)

Accessible aux personnes en situation de handicap

Le Product Owner a un rôle clé dans Scrum. Chargé de construire la vision du produit à développer, il gère les exigences du projet et est responsable de la valeur créée et du ROI sur le projet. Ce stage vous présentera les meilleures pratiques à adopter, en tant que Product Owner, à chaque étape de la vie du projet.

Objectifs pédagogiques

  • Comprendre le rôle de Product Owner
  • Construire la vision produit
  • Recueillir et formaliser les besoins
  • Prioriser les User Stories
  • Rédiger des cas de tests agiles
  • Valider les solutions

Mise en situation

Des agiles games et un cas fil rouge.

Méthodes pédagogiques

Des Agiles games (ludopédagogie) pour comprendre la démarche agile. Un cas fil rouge pour mettre en oeuvre les concepts présentés.
PROGRAMME DE FORMATION

Agile vue d’ensemble

  • Agile et la gestion de projet.
  • Contexte et origines.
  • Le manifeste Agile.
  • Valeurs et principes des méthodes Agiles.

Mise en situation
Agile game : découvrir l’expression des besoins dans une démarche itérative.

Présentation générale de Scrum

  • Principes de Scrum.
  • Les différents rôles. Les cérémonies.
  • Suivi et avancement.

Product Owner

  • Ses rôles et responsabilités.
  • Le Product Owner et les autres acteurs.
  • Le Product Owner délégué.

Mise en situation
Agile game : rôles et responsabilités du Product Owner. Cas fil rouge : présentation du projet.

Définir un backlog initial

  • Etablir la vision produit, le backlog initial.
  • Construire la roadmap.
  • Les éléments du Product Backlog.
  • Les techniques de recueil du besoin métier.
  • Les user stories, les features, les épics.

Mise en situation
Cas fil rouge : déterminer le périmètre projet, analyser un diagramme de contexte. Identification des features, Users Stories. Agile game : construire la Product box d’un projet.

Formaliser les exigences

  • Rédiger les features, les User Stories.
  • Description structurée des User Stories.
  • Prioriser les exigences, les techniques de priorisation.
  • Le modèle de Kano.
  • La notion de Business Value en story point.
  • Organiser et actualiser le Product Backlog.
  • Affiner le Product Backlog.

Mise en situation
Agile game : apprendre à prioriser. Cas fil rouge : description libre et structurée des Users Stories, classement des exigences, calcul de la valeur client.

La validation des solutions

  • Quand passer les tests ?
  • Rédiger les tests d’acceptation.
  • Le pilotage par les tests. Résultat des tests.

Mise en situation
Cas fil rouge : rédaction des conditions d’acceptation.

Le Product Owner et les cérémonies agiles

  • Les bases d’une cérémonie.
  • Les séances de planification.
  • Le Product Owner et la revue de sprint.
  • Le daily Scrum.
  • La rétrospective de sprint.

Mise en situation
Cas fil rouge : planifier les releases, préparer les cérémonies Scrum. Agile game :”Keep Drop Start” : cartographier les concepts Agiles par intérêt, rechercher les axes d’amélioration.

Safe 5, Release Train Engineer (3 jours)
1990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Dans l\\’entreprise SAFe®, le RTE fait passer le Scrum Master Senior du travail avec une équipe à un travail avec un groupe de plusieurs personnes réparties dans des équipes multiples. Ce cours prépare à la certification SAFe® 5 RTE validant une connaissance des responsabilités du RTE (Release Train Engineer).

Objectifs pédagogiques

  • Savoir mettre en place un Agile Release Train (ART)
  • Comprendre comment préparer et animer un Program Increment (PI)
  • Appréhender le rôle du RTE au quotidien et dans l’amélioration continue
  • Disposer des informations nécessaires pour le passage de l’examen « SAFe® 5 RTE »

Méthodes pédagogiques

Exposé théorique et pratique alternant présentation théorique, mise en pratique par des ateliers et discussions autour des cas organisationnels des participants.

Certification

Le passage de l’examen s’effectue en différé dans le mois qui suit la formation, en ligne et en anglais. Cela consiste en un QCM de 120 minutes, comportant 60 questions. Un score minimum de 75% est requis pour réussir l’examen.
PROGRAMME DE FORMATION

Qu’est-ce qu’un Release Train Engineer ?

  • Le Release Train Engineer (RTE) et les autres rôles.
  • Les responsabilités d\\’un Release Train Engineer.
  • Les différents comportements d\\’un Release Train Engineer.
  • Les avantages d\\’être Release Train Engineer.

Réflexion collective
Identification des responsabilités d\\’un RTE.

Comprendre et appliquer les principes SAFe®

  • Les principes SAFe importants pour le RTE.
  • Le RTE et l\\’application des principes SAFe®.

Travaux pratiques
Construction d\\’un poster RTE / Principes SAFe®.

Comment organiser un Agile Release Train (ART)

  • Constitution des équipes.
  • Comprendre les rôles clés dans un ART.
  • Identification des responsabilités de la \\”System Team\\”.

Exercice
Le nombre de Dunbar.

Planifier un Program Increment (PI)

  • La préparation du PI planning : aide à la préparation de la vision et du backlog grâce aux pré-PI Planning.
  • Déroulement d\\’un PI planning : les attendus à fournir, l\\’agenda.
  • Importance des objectifs et de l’engagement : synthèse et partage des PI Objective d’équipes.
  • Comment prendre en compte les problématiques de distance.

Travaux pratiques
Le degré de préparation suffisant. Planification d\\’un PI. Réunion de résolution de problème.

Suivre l\\’exécution du Program Increment (PI)

  • Le fonctionnement des équipes en itération.
  • Les événements et les outils pour synchroniser les équipes.
  • Métrique pour suivre l\\’avancement du PI.
  • Préparer et faciliter l\\’itération innovation et planning.
  • Utilisation de DevOps pour permettre des releases à la demande.

Travaux pratiques
Rôle du RTE tout au long du déroulement d\\’un Program Increment.

Favoriser l’amélioration continue

  • Les trois composants de l\\’atelier d\\’inspection et d\\’adaptation de l\\’ART.
  • Outils d\\’audit des équipes et de l\\’ART.
  • Le concept de la chaîne de valeur.
  • L\\’amélioration continue durable.

Travaux pratiques
Diagramme de causes/effets. Cartographie de la chaîne de valeur.

Le RTE au service de l’ART

  • Être servant leader.
  • Faciliter la dynamique de groupe.
  • Coacher les équipes.
  • Faciliter des ateliers avec de grands groupes.

Travaux pratiques
Les caractéristiques d\\’un servant leader. Les étapes du modèle de Tuckman. Techniques de facilitation.

Formation SAFe® Agilist (SA), préparation à la certification Leading SAFe® 5 (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Le framework SAFe® propose une démarche originale pour conserver les bénéfices de l’approche agile à l’échelle de la direction des projets. Ce cours vous permettra de mettre en œuvre ce cadre structuré autour de 10 principes, de rôles et de templates, et vous préparera à la certification SAFe® Agilist (SA) officielle.

Objectifs pédagogiques

  • Mettre en pratique plusieurs principes leans et agiles de SAFe®
  • Expérimenter des méthodes propres au framework SAFe®
  • Maîtriser le framework SAFe® pour le mettre en œuvre dans son organisation
  • Se préparer à la certification SAFe® Agilist (SA) officielle de la Scaled agile academy

Travaux pratiques

70% théorie, 30% pratique.

Méthodes pédagogiques

L’inscription à ce cours comprend l’inscription à l’examen SAFe® Agilist (SA) et un accès pour un an à la communauté scaled agile, ainsi que 15 points PDU du PMI aux participants concernés.

Certification

L\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\’examen (en langue anglaise d’une durée de 1h30) est réalisé en ligne dans les 30 jours suivant la formation. Examen SAFe® Agilist (SA) de la Scaled agile academy : QCM de 45 questions. 35 bonnes réponses sur 45 pour obtenir la certification.
PROGRAMME DE FORMATION

Prospérer à l’ère digitale avec  ”business agility ”

  • Prospérer à lère digitale.
  • Décrire SAFe® comme un système de fonctionnement de ”business agility.
  • Expliquer les 7 compétences de base de business agility.

Réflexion collective
Échange autour des problématiques communes aux entreprises.

Devenir un leader lean et agile

  • S’approprier l’état d’esprit lean.
  • Appliquer lean et agile à l’échelle avec les principes SAFe®.

Exercice
Évaluer l’état d’esprit Lean de votre organisation. Évaluer l’impact sur les principes agiles du passage à l’échelle.

Mettre en place les équipes et l’agilité

  • Construire des équipes agiles pluridisciplinaires.
  • Produire avec une qualité intégrée.
  • Organiser des trains de release agile (ART) autour des flux de valeur.

Travaux pratiques
Quelles sont les caractéristiques des équipes performantes ?

Construire des solutions avec  Livraison agile de produits

  • Appliquer  ”la centricity clien” avec le design thinking.
  • Prioriser le backlog du programme.
  • Participer à un PI planning (planification de l’incrément de programme).
  • Développer en cadence, livrer à la demande.
  • Construire un pipeline de livraisons continues avec DevOps.

Echanges
Prioriser les demandes avec WSJF (Weighted shortest job first). Simuler la planification de l’incrément de programme (PI planning).

Explorer la gestion de portefeuille lean

  • Définir un portefeuille SAFe®.
  • Relier le portefeuille à la stratégie de l’entreprise.
  • Maintenir la vision du portefeuille.
  • Mettre en œuvre le flux au niveau du portefeuille.
  • Budgéter les chaînes de valeur.

Exercice
Rédiger une initiative d’entreprise (Epic).

Conduire le changement

  • .Conduire le changement.
  • Conduire par  ”l’exemple ”.

Exercice
Identifier trois actions de transformation SAFe® à mener sous un mois dans votre entreprise

Comptabilité
Comptabilité, pratique des opérations courantes et contrôle des comptes (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Ce stage vous permettra de maîtriser les opérations comptables courantes et d’enregistrer les opérations de financement et de placement. Vous apprendrez également à maîtriser le traitement de la TVA et la gestion des immobilisations.

Objectifs pédagogiques

  • Contrôler et comptabiliser les opérations liées aux achats et aux ventes
  • Maîtriser le traitement de la TVA
  • Enregistrer les opérations de trésorerie, d’investissement et les immobilisations
  • Contrôler et justifier les comptes

Travaux pratiques

Apports théoriques et exercices pratiques.
PROGRAMME DE FORMATION

Contrôler et comptabiliser les opérations liées aux achats

  • Conditions de fond et de forme des factures.
  • Comptabiliser et valider les imputations comptables.
  • Gérer les opérations en devises.
  • Enregistrer les différentes écritures de régularisation.

Exercice
Enregistrer différentes factures d’achat.

Contrôler et comptabiliser les opérations liées aux ventes

  • Comptabiliser les différentes opérations de ventes.
  • Gérer les opérations en devises.
  • Gérer et enregistrer les impayés.
  • Enregistrer les différentes écritures de régularisation.

Exercice
Enregistrer différentes factures de ventes.

Comprendre et maîtriser le traitement de la TVA

  • Rappel des grands mécanismes.
  • TVA sur les débits, les encaissements.
  • Enregistrer la TVA collectée, déductible, la TVA à payer ou crédit de TVA, l’autoliquidation de la TVA.
  • Contrôler les comptes de TVA lors de la déclaration.

Exercice
Enregistrer la liquidation de TVA.

Enregistrer les différentes opérations de trésorerie et de banque

  • Savoir gérer les différents modes de règlement.
  • Comptabiliser les effets de commerce.
  • Enregistrer les prêts, les emprunts.
  • Comptabiliser les valeurs mobilières de placement (achat, cession).

Exercice
Enregistrer des effets de commerce ainsi que des écritures de trésorerie et de banque.

Gérer les opérations d’investissement

  • Définir les caractéristiques des immobilisations.
  • Effectuer l’inventaire physique des immobilisations.
  • Comptabiliser les dépenses d’entretien, de réparation.

Exercice
Comptabiliser l’acquisition et la cession d’une immobilisation.

Contrôler et justifier les comptes

  • Analyser et lettrer les comptes de tiers.
  • Comprendre la démarche de contrôle des comptes.
  • Justifier les soldes des comptes.

Exercice
A partir d’une balance avant inventaire, lettrer et justifier des comptes.

Dev Logiciel
Développement Front End - Angular : développer une application Web (2 jours)
990 € H.T

Accessible aux personnes en situation de handicap

Objectifs

Tandis que la première version d’Angular s’était imposée pour développer des applications web facilement en JavaScript, ses successeurs Angular 2, 4, 5 et 6 dont les versions stables sont maintenant disponibles (et déjà utilisées en production sur certains produits Google), va encore plus loin : meilleures performances, utilisation de la nouvelle version de JavaScript (ES6/ES2015), meilleurs outils de développement, server-side rendering… Toutefois, la syntaxe a beaucoup changé. Que vous utilisiez déjà ou non Angular, passez à la vitesse supérieure pour vos développements JavaScript avec Angular.

Concrètement, à l’issue de ce cours, les participants auront acquis les connaissances et compétences nécessaires pour :

  • Construire une application Angular (version 2 et plus)
  • Programmer avec le langage Typescript
  • Anticiper les problématiques liées au déploiement dans le SI

Programme détaillé

Structure d’une application Angular

Le langage TypeScript

Première application avec Angular Cli

Évolutions et disparitions depuis Angular JS

 

Les composants

Principes généraux d’Angular

Templates, nouvelles syntaxes

Styles du composant

Nouvelles directives du framework

Cycle de vie des composants

 

Injection de dépendances

Principes du mécanisme d’injection

Annotations et décorateurs

Configuration de l’injecteur dans Angular

 

Syntaxe du template Angular

Interpolation

Réutilisation de composants

Les bindings

Les directives structurelles

Gestion des événements

Les Pipes

 

Les formulaires Angular

Formulaires Template-driven

Formulaires Model-driven

La directive ngModel

Validation personalisée

Autres apports du module @angular/forms

 

Accès au réseau

Les Observables dans Angular

Les Promises

Gestion de la sécurité

Dévelopement et déploiement avec ou sans CORS

 

Le routage Angular

Déclarer ses routes

Configuration du routeur

Application Universelle côté serveur

 

Tests

Le moteur de tests Karma

Le framework Jasmine

Tests de composants

Tests End to End

 

Études de cas

 

Réalisation d’une application de gestion de tâches (Todo List) améliorée, collaborative et temps réel à la Trello.

  • Création, suppression, mise à jour et modification d’une tâche (CRUD)
  • Partage des tâches en équipe, collaboration sur les tâches
  • Gestion de droits de lecture et écriture

 

Réalisation d’une application de réseau social simplifié à la Twitter.

  • Affichage temps réel et mise à jour du flux d’informations
  • Publication, réactions aux messages
  • Ajout / Suppression / modification d’entrée dans l’agenda
  • Détection de collision d’événements
  • Personnalisation du style de l’agenda
Introduction à la programmation avec Java (2 jours)
990 € H.T

Accessible aux personnes en situation de handicap

Ce stage vous permettra de comprendre les fondements de la programmation et de l’algorithmique. Vous acquerrez des bases en programmation qui vous permettront d’aborder n’importe quel langage dans les meilleures conditions. Tous les aspects essentiels seront vus : les modèles de programmation, les éléments de lexique et de syntaxe, les outils, l’organisation du code, l’accès aux bases de données et les tests.

Objectifs pédagogiques

  • Structurer des programmes selon un algorithme
  • Maîtriser les éléments de lexique et de syntaxe d’un langage pour écrire un programme
  • Compiler et exécuter un programme
  • Déboguer et tester un programme
  • Accéder à une base de données
  • Comprendre les grands principes de la Programmation Orientée Objet

Travaux pratiques

Ce stage contient plus de 60 % de travaux pratiques effectués selon les besoins en Visual Basic (cours réf INP), en Java (cours réf INJ), en C# (cours réf OGR) ou en Python (cours réf THO).
PROGRAMME DE FORMATION

Les fondements de la programmation

  • Qu’est-ce qu’un programme ? Qu’est-ce qu’un langage ? Les différents paradigmes. Quel langage pour quelle application ?
  • Les compilateurs. Les exécutables.
  • Les responsabilités d’un programmeur.
  • Qu’est-ce qu’un algorithme ?
  • Les besoins auxquels répond un algorithme.
  • Le concept de pseudo-langage.

Travaux pratiques
Présentation de différents langages (Java, C#, Visual Basic, C, C++). Ecriture d’un premier algorithme en pseudo-langage.

Genèse d’un premier programme

  • Ecriture d’un programme simple : syntaxe et instructions.
  • Compilation et exécution du programme.
  • Qu’est-ce qu’une librairie ? Son rôle, son usage.

Travaux pratiques
Découverte de l’environnement de développement et d’exécution. Ecriture, compilation et exécution d’un premier programme.

Règles de programmation

  • Convention de nommage.
  • Convention syntaxique.
  • Utilisation des commentaires. Pourquoi commenter les développements ?
  • Améliorer la lisibilité des programmes : indentation du code, découpage du code…

Les variables

  • Qu’est-ce qu’une variable ?
  • Pourquoi typer une variable ?
  • Les types primitifs : entiers, chaînes de caractères, nombres réels, autres.
  • Déclaration, définition et initialisation d’une variable.
  • Les constantes.
  • Saisie, affichage, affectation, conversion de type.
  • Organiser ses données sous forme de tableaux.
  • Les types évolués : enregistrement, matrice, arbre.

Travaux pratiques
Ecriture de plusieurs programmes simples manipulant les variables.

Opérateurs et expressions

  • Les différents opérateurs (multiplicatif, additif, comparaison, égalité, logique, affectation).
  • Combinaison d’opérateurs.
  • Expression booléenne.

Travaux pratiques
Manipulation des opérateurs et des expressions booléennes.

Les structures de contrôle

  • Les sélections alternatives (si, si-alors-sinon, sélection cas).
  • Les blocs d’instructions (notion de Début… Fin).
  • Les boucles itératives (tant que-répéter, répéter-jusqu’à, pour-de- à).
  • Imbrication des instructions.
  • Les commentaires.

Travaux pratiques
Utilisation des structures de contrôle pour implémenter un algorithme.

Les procédures et les fonctions

  • Définitions : procédure, fonction.
  • Pourquoi sont-elles incontournables en programmation (réutilisabilité, lisibilité…) ?
  • Le passage de paramètres.
  • Le code retour d’une fonction.
  • Sensibilisation aux limites du passage de la valeur d’une variable.
  • Notion de passage par adresse.
  • Appel de fonctions.

Introduction à la programmation Objet

  • Les concepts associés à la programmation Objet : classe, attribut, méthode, argument.
  • La modélisation Objet à partir des exigences fonctionnelles.
  • Introduction aux bonnes pratiques d’organisation de conception et d’organisation d’un programme.

Travaux pratiques
Illustration des concepts Objets.

L’accès aux bases de données

  • Organisation et stockage des données.
  • Les traitements de base (connexion, requêtes, récupération des données).
  • Application cliente et serveur de données.
  • Affichage et manipulation des données dans l’application cliente.

Travaux pratiques
Création d’un formulaire de recherche d’informations dans une base de données.

Maintenance, débogage et test des programmes

  • Savoir lire et interpréter les différents messages d’erreurs.
  • Utiliser un débogueur : exécuter un programme pas à pas, points d’arrêts, inspecter les variables pendant l’exécution.
  • Prévoir les tests unitaires.

Travaux pratiques
Utilisation d’un débogueur pour contrôler l’exécution des programmes.

Mise à niveau pour les développeurs C# et Java (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Windows 8 a relancé l’intérêt du langage C++ auprès de développeurs pratiquant le C# et Java. Sur la base de vos connaissances objets, ce cours vous assurera une transition douce vers le C++ 11. Vous apprendrez comment C++ et sa librairie standard permettent d’écrire du code efficace et robuste pour vos applications.

 

Objectifs pédagogiques

PROGRAMME DE FORMATION

  1. Rappel des concepts de base du développement C++
  2. Présentation des concepts C++ avancés
  3. Librairie standard : la BCL de C++
  4. Syntaxe C++ avancée
  5. C++ et l’interopérabilité

 

PROGRAMME DE FORMATION

1. Rappel des concepts de base du développement C++

  • Les différents fichiers sources (.h, .cpp…).
  • Linkage et compilation de code écrit en C++.
  • Ecriture de classes et structures : la syntaxe de base.
  • Réutilisation de composants déjà compilés : .lib, .dll, .h etc.

Travaux pratiques
Création d’une solution multi-projets en C++, avec linkage statique et dynamique.

2. Présentation des concepts C++ avancés

  • Instanciation « statique » versus instanciation « dynamique » d’objets.
  • Les différents types de constructeurs (par défaut, par copie…).
  • Gestion de la mémoire sans garbage collector (manuellement ou en utilisant les smart pointers de la librairie standard).
  • Héritage multiple : cas pratiques et pièges à éviter.
  • Les Templates.
  • Orientation objet et comparaison avec C#.

Travaux pratiques
Atelier de manipulation des smart pointers de la librairie standard.

3. Librairie standard : la BCL de C++

  • Représentations mémoires possibles d’une chaîne de caractère et manipulation avec std::string et std::wstring.
  • Introduction à la stl (standard template library).
  • Containers et itérateurs, les collections C++.

Travaux pratiques
Atelier de manipulation de chaînes de caractères et de collections en C++.

4. Syntaxe C++ avancée

  • Inférence de types et mot-clef automatique.
  • Orientation fonctionnelle du langage : Lambdas, Functors… et utilisation avec la stl.
  • Asynchronisme et parallélisation avec C++ 11.
  • Utilisation d’objets COM Microsoft, avec et sans smart pointers.

Travaux pratiques
Exercice d’introduction à la parallel platform library, et manipulation d’expressions Lambda. Cas pratique de consommation d’objets COM, illustration avec Direct 2D.

5. C++ et l’interopérabilité

  • Publication d’objets COM Windows réutilisables.
  • Interopérabilité avec .Net sur le Desktop : C++ CLI.
  • Interopérabilité avec .Net et JavaScript dans les applications Metro : C++ / CX.

Travaux pratiques
Création d’une application métro hybride C# / Xaml + C++ / Direct 2D.

Programmation C++, perfectionnement (3 jours)
1490 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

En constante évolution, le langage C++ offre des mécanismes qui permettent une conception robuste et très riche. Les récentes normes C++ intègrent une part importante des bibliothèques du projet Boost et améliorent notablement la Standard Template Library (STL). Cette formation vous permettra d’approfondir la conception en C++ par l’apprentissage des dernières évolutions du langage et l’utilisation effective de la STL.

Objectifs pédagogiques

  • Découvrir les nouveautés apportées par la version C++11
  • Maîtriser la gestion de la mémoire, des pointeurs et des références
  • Implémenter la généricité en C++
  • Découvrir la bibliothèque standard STL
  • Utiliser la librairie Boost et C++11

Travaux pratiques

Le cours se déroulera sur des stations de travail sous Windows/Visual C++. De nombreux exercices permettront de mettre en oeuvre les thèmes abordés plus spécifiquement sous l’angle de la conception.
PROGRAMME DE FORMATION

Rappels

  • Classes d’allocation mémoire.
  • Construction, initialisation, embarquement d’objets.
  • Les fuites mémoire.
  • Constance, le mot-clé mutable, Lazy Computation.
  • Amitié (friendship) C++ et contrôle d’accès.
  • Destruction virtuelle.
  • Stratégie de gestion des exceptions.
  • Les espaces de nommage (namespace).

Les nouveautés langage de C++11

  • nullptr et autres littéraux.
  • Les directives =delete, =default.
  • Délégation de constructeurs.
  • Les énumérations “type safe”.
  • Le mot-clé auto et boucle sur un intervalle.
  • Référence rvalue et impact sur la forme normale des classes C++.
  • Les lambda expressions.

Travaux pratiques
Réécriture d’un code C++ existant en C++11, comparaison des deux implémentations.

Gestion des opérateurs

  • Opérateurs binaires et unaires.
  • L’opérateur d’indirection, cas d’usage.
  • L’opérateur de référencement.
  • Les opérateurs d’incrémentation/décrémentation préfixés et post-fixés.
  • Les autres opérateurs : comparaison, affectation…
  • La surcharge de l’opérateur [], des opérateurs d’insertion (<<) et d’extraction (>>).
  • Les foncteurs et la surcharge de l’opérateur (), avantage par rapport aux fonctions.

Travaux pratiques
Création de foncteurs et de proxies (libération mémoire, comptage de références) avec les opérateurs étudiés.

Conversion et RTTI

  • Opérateurs de conversion. Constructions implicites, le mot-clé explicit.
  • Les opérateurs de casting const_cast, static_cast, reinterpret_cast.
  • Conversion dynamique et Runtime Type Information.
  • L’opérateur typeid, les exceptions liées.
  • La classe type_info.
  • Contrôle du “downcasting” à l’aide de l’opérateur dynamic_cast.

Travaux pratiques
Mise en œuvre des idiomes “is-a” et “is-kind-of” avec dynamic_cast.

La généricité

  • Introduction aux patrons de classe. Généricité et préprocesseur.
  • Fonction générique. Classe générique. Composition générique. Généralisation générique.
  • Spécialisation partielle et totale.
  • Introduction à la méta-programmation.
  • La généricité, principe fédérateur des librairies STL et Boost.

Travaux pratiques
Démarrage de l’étude de cas qui sera complétée avec la STL et Boost. Mise en œuvre de la composition et de la généralisation génériques. Création de plug-ins génériques.

La STL (Standard Template Library)

  • Composants de la STL : types complémentaires, conteneurs, algorithmes, itérateurs, objets fonctions, les adaptateurs.
  • Les chaînes de caractères STL, la classe template basic_string et ses spécialisations.
  • Les conteneurs séquentiels et associatifs : définition, rôle et critères de choix.
  • Les allocateurs et la gestion de la mémoire des conteneurs.
  • Les méthodes d’insertion, de suppression, d’itération et d’accès aux principaux conteneurs : Vector, List, Set, Stack…
  • Le concept d’itérateur. Parcours d’un conteneur.
  • Les différents groupes d’algorithmes STL : non mutants, mutants, de tri et de fusion, numériques.
  • Manipulation de conteneurs (manipulation, recherche de valeurs…).
  • Paramétrer les algorithmes génériques par des objets “fonction”.
  • Les “adapteurs” et la modification du comportement d’un composant.
  • La STL et les traitements sur les flux (fichiers, mémoire…).
  • Principe du RAII : les pointeurs automatiques et la classe auto_ptr.
  • Les exceptions standard de la STL.

Travaux pratiques
Implémentation des relations avec les collections de la STL. Utilisation d’algorithmes standard quelconques.

Les nouveautés C++11 de la librairie standard

  • Evolution historique : Boost –> TR1 –> C++11.
  • Les nouveaux conteneurs : array, forward_list, unordered_set, unordered_map.
  • La classe tuple.
  • Les pointeurs intelligents (smart pointer) : shared_ptr, weak_ptr, unique_ptr.
  • Les nouveaux foncteurs et binders.
  • Introduction à la gestion des threads.
  • Les expressions régulières.

Travaux pratiques
Mise en œuvre de la robustesse avec les smart pointers. Utilisation d’expressions régulières.

Boost

  • La Pointer Container Library (destruction des données pointées d’un conteneur).
  • Les structures de données boost::any et boost::variant.
  • Programmation événementielle (connexions et signaux).
  • Gestion des processus, mécanismes de communication interprocessus et mémoire partagée.

Travaux pratiques
Amélioration de l’implémentation de l’étude de cas par l’utilisation la Pointer Container Library.

Utilisation avancée de l’héritage

  • Héritage versus embarquement. Héritage privé. Héritage protégé.
  • Exportation de membres cachés avec la Clause Using.
  • Héritage multiple et gestion des collisions de membres.
  • Héritage en diamant. Héritage virtuel et dynamic_cast.
  • Principes de conception : substitution de Liskov, principe d’ouverture/fermeture, inversion des dépendances.
  • Règles d’implémentation des interfaces en C++.

Travaux pratiques
Combinaison de l’héritage multiple, privé et de l’exportation pour concevoir des classes robustes et hautement évolutives.

C++ expert, les avancées du langage (3 jours)
1490 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Cette formation vous permettra d’assimiler les nouveautés introduites par le standard C++ 2011. Vous découvrirez les expressions lambda, exploiterez les possibilités de la programmation fonctionnelle, maîtriserez la gestion de la mémoire et exploiterez les autres nouveautés de la bibliothèque standard C++.

Objectifs pédagogiques

  • Appréhender les nouveautés et les améliorations du langage C++11
  • Utiliser les lambda expressions
  • Exploiterez les possibilités de la programmation fonctionnelle
  • Maîtriser les allocations-destructions d’objets
  • Développer une application multithreadée

Travaux pratiques

Des exercices pratiques de programmation permettront d’appréhender les différents concepts abordés.
PROGRAMME DE FORMATION

L’avènement de C++11

  • Les différentes normes C++98, C++03 et C++0x, C++11.
  • Les nouveautés de C++11 et les objectifs de cette norme. Le devenir de Boost, STL.
  • La question de la compatibilité des codes anciens.
  • La disponibilité des outils de développement (compilateurs, débogueurs, IDE …).

Travaux pratiques
Vérification de l’outillage à l’aide d’un code C++11 fourni.

Les améliorations du langage

  • Les énumérations fortement typées.
  • Les tableaux à taille fixe.
  • Le mot-clé auto pour simplifier le typage.
  • La boucle basée sur un intervalle.
  • Autres améliorations : templates à arguments variables, pointeur nul, littéraux…

Travaux pratiques
Mise en œuvre des améliorations.

Les modifications au niveau des classes

  • La délégation de constructeurs, les contraintes liées à l’héritage.
  • La nouvelle sémantique du déplacement et le constructeur par déplacement (move constructor).
  • Adaptation de la forme normale des classes aux nouveautés (move constructor).
  • Les directives =delete, =default.
  • Les initialiseurs de conteneurs.
  • LeS données membres.

Travaux pratiques
Création de classes C++11.

L’utilisation des threads

  • Déclaration et exécution d’un thread. Attente de fin d’exécution avec join().
  • La gestion des données locales à un thread, l’usage de volatile.
  • Récupérer un résultat avec future<> et async().
  • Obtenir des informations sur les capacités d’exécution de la plateforme avec hardware_concurrency().

Travaux pratiques
Multithreader un code séquentiel et mesurer le gain en termes de temps d’exécution.

Autres nouveautés de la bibliothèque standard

  • La gestion du temps avec le namespace chrono.
  • Le nouveau conteneur tuple.

Travaux pratiques
Mise en œuvre des nouveautés.

La programmation fonctionnelle avec les lambda expressions

  • Déclaration, typage, implémentation et utilisation.
  • L’intérêt d’auto avec les lambda-expressions.
  • La gestion des fermetures (closures), avec capture par valeur ou par référence des variables liées au contexte.

Travaux pratiques
Exercices de programmation fonctionnelle.

La gestion mémoire et les conteneurs

  • Les smart pointers : shared_ptr, weak_ptr, unique_ptr, auto_ptr. Usage conjoint avec la STL.

Travaux pratiques
Mise en œuvre de la gestion mémoire C++11.

Java orienté objet (3 jours)
1490 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

La technologie Java

  • Historique rapide du monde Java
  • Le JDK, le JRE et la JVM
  • Les plates-formes Java SE et Java EE, les serveurs d’applications
  • L’environnement de développement
    • Le minimum nécessaire
    • Les IDE
    • Le packaging des applications

Constructions de base

  • Organisation du code source, classes et packages
  • Survol : types de base, opérateurs et ruptures de séquence

Programmation orientée objet

  • Classes et encapsulation
  • Surcharge
  • Héritage et polymorphisme
  • Interfaces
  • Exceptions

Aspects avancés

  • Annotations et énumérations
  • Types génériques et collections
  • Classes internes, imbriquées et anonymes
  • Expression “lambda”

Quelques API essentielles

  • Les classes Object, String, Integer…
  • Entrées / sorties de base
  • Tour d’horizon de JDBC

Certification (en option)

  • Nos tests de validation des compétences font partie intégrante du processus d’apprentissage car ils permettent de développer différents niveaux d’abstractions.
  • Solliciter l’apprenant à l’aide de nos QCM, c’est lui permettre d’étayer sa réflexion en mobilisant sa mémoire pour choisir la bonne réponse. Nous sommes bien dans une technique d’ancrage mémoriel.
  • L’examen sera passé à la fin de la formation.

Les + de la formation

L’examen de certification (proposé en option) est en français.

Outils devops
1890

Accessible aux personnes en situation de handicap

Objectifs pédagogiques

  • Découvrir l’origine et les principes du mouvement DevOps
  • Appréhender les enjeux et les pratiques du DevOps
  • Évaluer et s’approprier les principaux outils Open Source pour DevOps ainsi que leurs limites
  • Savoir identifier les outils nécessaires et leurs usages au sein de l’usine logicielle
  • Identifier les étapes de mise en œuvre de la démarche, incluant l’anticipation des risques.

Méthodes pédagogiques

L’évaluation des acquis se fait tout au long de la session au travers d’études de cas et d’échanges ciblés.
PROGRAMME DE FORMATION

DevOps, enjeux, origine et fondamentaux

  • Mutations engendrées par la (r)évolution digitale et les nouveaux challenges associés.
  • Solutions : méthodes Agiles et DevOps.
  • Différences avec les DSI traditionnelles.
  • Généalogie de DevOps : Méthodes Agiles et Lean Manufacturing.
  • Fondements du mouvement DevOps.

DevOps, de l’expression des besoins jusqu’à la production

  • Fonctionnement et procédés clés de la DSI DevOps.
  • Constituer des équipes pluridisciplinaires. L’apprentissage continu.
  • Construire la chaîne de productions logicielles et pratiques associées.
  • Sûreté de fonctionnement, feedbacks et amélioration continue.
  • Adapter la gouvernance : passer à une structure innovante.
  • Engagement de tous, le vrai défi pour les managers.
  • Faire évoluer les postures.
  • Management de la transformation DevOps : accompagner l’évolution.

Réflexion collective
Évolution culturelle de l’entreprise : freins et solutions.

Outils, positionnement, caractéristiques, risques et limites

  • Gestion des exigences, Agile/DevOps (Trello, Wekan, Flowdock, Taiga…). Collaboration (Slack, Hipchat, Rocket.Chat…).
  • Cloud (OpenStack, OpenShift Origin, Cloud Foundry…). Microservices et containers (Docker, Rkt, Kubernetes, Mesos…).
  • Gestion de configuration (GLPI, Fusion Inventory, SpaceWalk…). Gestion de version (Git, Github, Gitlab, Bitbucket…).
  • Intégration continue (Maven, Graddle, Jenkins, GitLab-CI, TeamCity, TravisCI, CircleCI, JUnit, PhPUnit, Mokito…).
  • Gestion des dépôts et d\\\\’environnements (DockerHub/Registry, Artifactory, Infrastructure As Code/Configuration As Code).
  • Automatisation des livraisons (Salstack, Vagrant, Terraform, CFEngine, Capistrano, Rundeck, Ansible, Chef, Puppet…).
  • Automatisation des tests (Fitness, SOAPUI, LynIS, Snort, ZAP, Jasmine, Appium, Selenium, Cucumber, Gatling, JMeter…).
  • Orchestration de release. Surveillance continue : monitoring/alerting et dashboard (ELK, Zabbix, Nagios…).

Etude de cas
Analyse des contextes technologiques et industriels variés.

Synthèse

  • Importance de la veille technologique.
  • Points à retenir.
  • Conclusion.
React Initiation et option Approfondissement (4 jours)
1990

Accessible aux personnes en situation de handicap

PROGRAMME JOUR 1 :

  • Prérequis de JavaScript : Rappel
  • Introduction à EcmaScript 2015 (ES6) : Aperçu des fonctionnalités d’ES6 utilisable et TP pratique.
  • Introduction à React : Concepts de base, Composants à l’état, Performance, Rendu
  • Les choix de React : Le ‘V’
  • React combiné avec des frameworks JS : Possibilité
  • Installation React : Les Modes d’installation avec Babel, Webpack et create-react-app
  • Syntaxe JSX
  • Cas pratique : TP

PROGRAMME JOUR 2 :

  • Architecture de React : React et Flux
  • Vues (V) : fonctionnement, implémentation
  • Implémentation des vues : affichages, saisies, actions, binding et filtres
  • Composant React : propriétés, état, évènements, style
  • Cycle de vie d’un composant : comprendre les cycles, les méthodes ( Mounting, Updating, Unmounting…).
  • Navigation React : React-router, organiser les routes, liens vers les routes et composants
  • Introduction au framework Redux : stats , actions, store, disptacher
  • Fetch d’une API
  • Cas pratique : TP

PROGRAMME JOUR 3 : 

  • Mise en pratique : Création d’un mini-projet  : shopping cart ( système de panier )

PROGRAMME JOUR 4 (Option Approfondissement):

  • Inroduction à REDUX
  • Les tests unitaires React : Jest, Enzyme, Mocha, Jsdom
  • Debugging(Déboguer Redux) : Redux DevTools
  • Extension pour ReactJS : ”hot-loader”
  • Normes de Sécurité OWTF
  • Middelware personnalisé avec React/Redux
Développer ses applications mobiles Android (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Objectifs

Un Développeur d’Applications Mobiles est capable de développer et d’implémenter des solutions mobiles.

Ce professionnel est en mesure d’utiliser la solution Worklight Foundation pour développer des applications clients d’une part, et par ailleurs, côté serveur, développer des composants d’intégration et de sécurité, puis tester et déployer des applications Worklight Foundation.

Il maîtrise les capacités d’IBM Worklight Foundation et sait les utiliser pour développer des applications pour mobile en utilisant une approche de codage hybride. Il détient une vue d’ensemble d’IBM Worklight Foundation et de Worklight Studio. En outre, il manipule les API (Application Programming Interfaces) essentielles et les outils qui permettent le développement, l’intégration complète, la sécurité et la gestion d’applications multi-plateforme.

 

Contenus

1) Présentation

Modèle Android et son architecture

2) Mise en place

Environnement de développement
Structure d’un projet Android : découpage, bibliothèques
Les activités : présentation
Cycle de vie d’une application
Packaging, signature et déploiement
Présentation de la publication sur Google Play
Exercice : installation de l’environnement

3) L’environnement de développement

La communication avec le matériel ou l’émulateur par ADB avec ADT
Fenêtres de de débug ; mémoire, threads, logcat
Ajouter des informations de débug
Exercice : début de l’application

4) Activités

Activités et autres contextes
Déclaration d’Intents et résolution
Configuration de l’application
Communication entre activités : paramètres, résultat
Les activités dans leur tâche, ordrage et réordrage
Quitter une application Android
Ressources textuelles, internationalisation
Panorama de différents composants Android : boutons, texte, etc.
Exercice : construction de plusieurs interfaces utilisateurs et gestion des évènements

 

Les points forts de la formation

– Formateur en ligne certifié

– Personnalisation

– Outil pédagogique

– Suivi

formation Webform

Accessible aux personnes en situation de handicap

Objectifs pédagogiques

  • Comprendre l’architecture des applications et des pages ASP.NET
  • Ecrire et utiliser des contrôles serveurs
  • Intégrer des appels asynchrones avec Ajax
  • Travailler les éléments visuels
  • Accéder et lier les composants Web aux données
  • Déployer une application ASP.NET.

Présentation de la technologie ASP.NET

  • Le Framework .NET et ses grands namespaces
  • Les langages supportés
  • L’architecture des pages ASP.NET
  • Le code Behind
  • Principe des contrôles serveur
  • Evénements applicatifs et Gloabal.asax
  • Le maintien des états (viewstate, session, application, cache)
  • Trace et débogage
  • La navigation : transferts et redirection
  • La détection du type de navigateur internet

Les contrôles essentiels ASP.NET

  • Les contrôles de base ASP.NET
  • Les validateurs
  • Les contrôles basés sur des templates

Pages maîtres, thèmes et personnalisation

  • Pages maîtres, création et utilisation
  • La hiérarchie de pages maîtres
  • Les thèmes et skins
  • La distinction avec CSS
  • Les fonctionnalités de personnalisation ASP.NET

Accès et liaison aux données relationnelles

  • Les bases données relationnelles
  • Connexion et fournisseur de données
  • Le mode connecté avec la classe “DataReader”
  • Chaînes de connexion : création et stockage
  • Liaison de données avec des collections d’objets métiers
  • Accès générique aux données
  • Le mode déconnecté avec des “DataSet”, les DataSet typés

Création de contrôles personnalisés

  • Les contrôles utilisateurs (.ascx)
  • Contrôles dérivés de WebControl
  • Support du mode design

Création et utilisation des services Web

  • Principes des services Web
  • Architecture XML / SOAP / JSON et métadonnées WSDL
  • Passage des paramètres, retours et types complexes avec SOAP
  • Appel d’un service Web à partir d’une requête HTTP et d’un proxy

Optimisation

  • Utilisation et paramétrage du cache des pages et des contrôles
  • Utilisation par code de l’objet Cache

Déploiement

  • Déploiement avec IIS
  • Les outils standards de déploiement ASP.NET
  • Déploiement avec ou sans pré compilation

Ajax pour ASP.NET

  • Ajax : le principe
  • Implémentation d’Ajax en ASP.NET
  • Mise en oeuvre de base avec le script manager et l’UpdatePanel
  • Tour d’horizon de l’Ajax Control Toolkit
Swift, les bases du langage, environnement apple (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Nouveau langage de programmation créé par Apple, Swift se présente comme une alternative à Objective-C, moderne et plus performante. Vous apprendrez dans cette formation à développer des applications Swift en environnement MacOS. Vous découvrirez les concepts de base de Swift et ses aspects novateurs.

Objectifs pédagogiques

  • Appréhender les concepts de base du langage Swift
  • Créer un projet Swift
  • Utiliser la Swift Standard Library

Travaux pratiques

Exercices pratiques sous MacOS X et XCode 8.
PROGRAMME DE FORMATION

Swift

  • Pourquoi un nouveau langage ?
  • Ses apports et nouveautés.
  • Les playgrounds : terrains de jeu.
  • Intégration aux outils existants.
  • Swift système ouvert.

XCode l’environnement de développement

  • Présentation de l’outil et ses addons.
  • L’utilisation de XCode.
  • Interface Builder et les divers outils disponibles.
  • Le débogueur.
  • Les outils de mesure : instruments.
  • Les portail du développeur Apple.

Travaux pratiques
Mise en place de l’environnement de développement et premier exercice avec XCode et Swift. Utilisation du débogueur.

Les bases du langage Swift

  • Les fonctionnements du compilateur et l’architecture.
  • Les bases : variables, constantes et tuples, les chaînes de caractères.
  • L’optional et sa gestion, l’unwrapped.
  • Les opérateurs et la surcharge.
  • Les structures de contrôle.
  • Les closures et les fonctions.
  • Classes, structures, énumérations, propriétés.
  • L’héritage et les protocoles.

Travaux pratiques
Réalisation de plusieurs applications sur le langage et ses basiques.

La bibliothèque Swift

  • Que contient la Swift Standard Library ?
  • Gestion des tableaux, dictionnaires et Set.
  • Les protocoles Equatable et Comparable : utilisation.
  • Autres classes et structures disponibles.

Travaux pratiques
Mise en oeuvre des protocoles Comparable et Equatable.

Concepts avancés en Swift

  • Les Subscripts : concept et implémentation.
  • La gestion des erreurs et exceptions : try, catch, throw, throws, try, defer.
  • La gestion de l’asynchronisme avec Grand Central Dispatch.
  • La classe Thread, endormir un thread, annuler un thread, notification.
  • Les références strong, weak et unowned.
  • Le Lazy Loading.
  • Créer des extensions en Swift.
  • La généricité et les génériques.

Travaux pratiques
Mise en oeuvre de la généricité et des extensions.

Interaction Swift et Objective-C

  • Comparaison des syntaxes entre Objective-C et Swift.
  • Comparaison des types de données.
  • Mixing and matching.
  • Héritage entre Swift et Objective-C.
  • Points particuliers et limitations.

Travaux pratiques
Mise en oeuvre du mix and matching avec XCode.

Formation C & C++, programmer ses applications en Multicore (3 jours)
1490 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Vous découvrirez les architectures Multicore et leur programmation, les techniques de mise en œuvre d’une approche multithread ou multiprocessus et les langages dédiés à la programmation parallèle. Vous étudierez également les contraintes en matière de synchronisation d’accès aux données et les précautions à prendre.

Objectifs pédagogiques

  • Maîtriser les enjeux de la programmation Multicore
  • Concevoir et développer des applications à base de threads et de processus
  • Maîtriser les modèles de programmation parallèle et les librairies disponibles
  • Déboguer et profiler des applications Multicore

Travaux pratiques

Les travaux pratiques seront réalisés en C/C++ sous Visual Studio en environnement Windows.
PROGRAMME DE FORMATION

Introduction

  • Enjeux de la programmation Multicore.
  • Tableau des technologies utilisables : processus, thread et parallélisme.
  • Description du fonctionnement d’un processeur.
  • Architecture en “Hyperthreading”.
  • Architectures des processeurs INTEL et AMD.
  • Architectures NVidia et API.
  • Architecture en mémoire partagée vs mémoire distribuée.

Modélisation des applications

  • Importance des aspects modélisation.
  • Patterns de mise en parallèle des traitements.
  • Utilisation des mécanismes asynchrones.
  • Développer une nouvelle application : précautions et modélisation. Eviter les “singletons”.
  • Modifier une application existante en Multicore.
  • Choix d’architecture : un compromis synchronisation et performance. Choix multiprocessus/multithreads.

Threads

  • Apport des threads dans une application industrielle.
  • Ordonnancement des threads.
  • Gestion des stacks et “call stack” dans les threads.
  • Débogueurs multithreads.
  • Gestion des objets de synchronisation : sections critiques, Mutex et Sémaphores.
  • Développer “thread safe”.
  • API de threads TBB, Clik++, C++11, boost threads, pthreads.

Travaux pratiques
Threads et synchronisation en C/C++.

Processus

  • Espaces d’adressage des processus, organisation.
  • Critères de choix d’une approche multiprocessus.
  • Techniques de communication interprocessus (IPC).
  • Outils de debugging multiprocessus.
  • Avantage et inconvénients des techniques multiprocessus.

Travaux pratiques
Gestion de traitements asynchrones avec l’API C/C++.

La programmation parallèle

  • Apport et objectifs de la programmation parallèle.
  • La librairie “OpenMP” C++ (programmation mémoire partagée).
  • La librairie “OpenMPI” (programmation mémoire distribuée).
  • Utiliser les GPU des cartes graphiques pour le calcul.
  • Kits de NVidia (CUDA) et ATI.
  • La librairie “OpenAcc” pour la programmation GPU.
  • La librairie “OpenCL” pour la programmation parallèle CPU et GPU.

Travaux pratiques
Paralléliser des algorithmes avec “OpenMP” en C++. Utilisation de l’API OpenCL.

Synthèse et conclusion

  • Conclusion des techniques étudiées.
  • Avenir du C++ avec le multicore.
Les bases du développement IOS (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Objectifs pédagogiques

  • Appréhender les concepts de base du langage Swift
  • Créer un projet Swift
  • Utiliser la Swift Standard Library

Travaux pratiques

Exercices pratiques sous MacOS X et XCode 8.
PROGRAMME DE FORMATION

Swift

  • Pourquoi un nouveau langage ?
  • Ses apports et nouveautés.
  • Les playgrounds : terrains de jeu.
  • Intégration aux outils existants.
  • Swift système ouvert.

XCode l’environnement de développement

  • Présentation de l’outil et ses addons.
  • L’utilisation de XCode.
  • Interface Builder et les divers outils disponibles.
  • Le débogueur.
  • Les outils de mesure : instruments.
  • Les portail du développeur Apple.

Travaux pratiques
Mise en place de l’environnement de développement et premier exercice avec XCode et Swift. Utilisation du débogueur.

Les bases du langage Swift

  • Les fonctionnements du compilateur et l’architecture.
  • Les bases : variables, constantes et tuples, les chaînes de caractères.
  • L’optional et sa gestion, l’unwrapped.
  • Les opérateurs et la surcharge.
  • Les structures de contrôle.
  • Les closures et les fonctions.
  • Classes, structures, énumérations, propriétés.
  • L’héritage et les protocoles.

Travaux pratiques
Réalisation de plusieurs applications sur le langage et ses basiques.

La bibliothèque Swift

  • Que contient la Swift Standard Library ?
  • Gestion des tableaux, dictionnaires et Set.
  • Les protocoles Equatable et Comparable : utilisation.
  • Autres classes et structures disponibles.

Travaux pratiques
Mise en oeuvre des protocoles Comparable et Equatable.

Concepts avancés en Swift

  • Les Subscripts : concept et implémentation.
  • La gestion des erreurs et exceptions : try, catch, throw, throws, try, defer.
  • La gestion de l’asynchronisme avec Grand Central Dispatch.
  • La classe Thread, endormir un thread, annuler un thread, notification.
  • Les références strong, weak et unowned.
  • Le Lazy Loading.
  • Créer des extensions en Swift.
  • La généricité et les génériques.

Travaux pratiques
Mise en oeuvre de la généricité et des extensions.

Interaction Swift et Objective-C

  • Comparaison des syntaxes entre Objective-C et Swift.
  • Comparaison des types de données.
  • Mixing and matching.
  • Héritage entre Swift et Objective-C.
  • Points particuliers et limitations.

Travaux pratiques
Mise en oeuvre du mix and matching avec XCode.

Angular, développement avancé (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Angular, devenu la référence des infrastructures JavaScript côté client, propose une refonte du cœur du framework en s’appuyant sur les nouveaux standards du Web. Cette formation vous permettra de maîtriser en profondeur les bonnes pratiques de développement avec le framework Angular 5 et ses versions suivantes.

Objectifs pédagogiques

  • Savoir utiliser les décorateurs Angular
  • Architecturer les applications Web complexes
  • Intégrer les outils de documentation et les tests unitaires
  • Développer et intégrer des librairies de composants

Méthodes pédagogiques

Chaque nouveau concept théorique sera appliqué immédiatement et de façon pratique.
PROGRAMME DE FORMATION

Angular, mise en œuvre des bonnes pratiques

  • Injection de dépendances.
  • Types applicatifs partagés.
  • PWA : les Services Workers.
  • Requêtes HTTP avancées.
  • Lazy Loading.

Travaux pratiques
Analyser et optimiser une application.

Fonctionnement interne d’Angular

  • ZoneJS : le concept.
  • Optimisation des cycles de rendu, exécution hors ZoneJS.
  • Choisir RXJS.
  • Utilisation des observables.
  • Création, combinaison, opérateurs clés.
  • Compilation Ahead Of Time.
  • Webpack Bundle Analyzer.

Travaux pratiques
Créer une application utilisant RxJS.

Création de composants distribuables

  • Les Web Components.
  • Méthodologie : Interactive Component Sheet.
  • Les décorateurs.
  • Le Change Detection Mode.
  • Composants neutres versus à état. Communication entre composants, optimisation ES6.
  • Projection de contenu, pilotage de composants enfants.
  • Préparer les composants pour la distribution.
  • Documentation : génération dynamique.

Travaux pratiques
Développer et packager des composants distribuables.

Composants riches et librairies externes

  • Découverte de l’écosystème Angular pour la gestion des données, AngularFire, NgRx.
  • Les bibliothèques UI : Angular Material, Prime NG…
  • Les animations.

Travaux pratiques
Réutilisation de composants, intégration de librairies externes.

Formulaire dynamique : le FormBuilder

  • Création de formulaire dynamique : ReactiveFormsModule.
  • FormControl et FormGroup, AbstractContrl, FormArray.
  • Validation et gestion d’erreur personnalisée.
  • Création de modèles de données.
  • Utilisation du FormBuilder.
  • Création dynamique de template.
  • Abstraction de composant métier de formulaire.

Travaux pratiques
Mise en œuvre de la génération et les cycles de validation avancée de formulaire.

Tests unitaires. Bonnes pratiques et outils.

  • Karma et Jasmine.
  • Tests d’intégration avec Protractor.
  • Le Code-Coverage.
  • Behaviour Driven Development, Test Driven Development.
  • Cas de test : Pipe, Component, Service, etc.

Travaux pratiques
TDD : développer une application à partir de tests unitaires.

PHP - Drupal (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Introduction

  • Présentation de Drupal (node, taxonomie…).
  • Présentation, installation des outils de développement.
  • Installation de Drupal 8.
  • Les outils du développeur : Firebug, module “devel”.
  • Les concepts Objet (classes, interfaces, injection de dépendance, PSR-4…).

Travaux pratiques
Installation de Drupal 8

Introduction

  • L’architecture du Web : HTTP, CGI, interactivité : script client ou script serveur.
  • Qu’est-ce que PHP ?
  • Historique de PHP.
  • Les différences entre PHP 4, PHP 5 et PHP 7.
  • Notions d’architecture multicouche. Introduction aux principes MVC.
  • Présentation de l’exemple utilisé durant la formation : le site de vente en ligne.

Travaux pratiques
Revue des balises principales HTML et des commandes de style. Introduction à la feuille de style de l’application exemple.

Automatisation d’une page Web

  • Les principes du client-serveur.
  • Premiers éléments du langage.
  • Intégration de PHP dans une page HTML.
  • Variables et fonctions.
  • Librairies.
  • Fonctions de base, variables serveur et variable PHP.
  • Variables serveur et variable PHP.
  • Contrôles de flux et boucles.

Travaux pratiques
Réalisation de fonctions personnalisées. Réalisation d’une librairie de fonctions.

Les formulaires simples

  • Passage et transmission de variables.
  • Lecture/écriture de fichier.
  • Vérification de Login/mot de passe.
  • Redirection.

Les variables complexes : tableaux

  • Constructeur Array.
  • Fonctions associées aux tableaux.
  • Fonctions d’extraction.
  • Fonctions de navigation dans un tableau.

Travaux pratiques
Réalisation d’une fonction de création de liste déroulante.

Gestion des sessions utilisateurs

  • Variables persistantes : cookies et session.
  • Avantages et inconvénients des cookies et sessions.
  • Limitations et précautions.
  • Les variables de session.
  • Fonctions liées aux variables de session.
  • Les cookies.
  • Sérialisation des variables complexes.
  • Utilisation.

Travaux pratiques
Réalisation d’un panier d’achat simple, version cookie et session. Gestion des quantités commandées.

Utilisation d’une base de données MySQL

  • Présentation de MySQL.
  • Concepts fondamentaux : bases, tables, champs, enregistrements.
  • Bases MySQL.
  • Tables MySQL.
  • Champs MySQL.
  • Enregistrements MySQL.
  • Fonctions PHP MySQL.
  • Introduction au langage SQL (sélection, modification, suppression).
  • Traitement des résultats des requêtes.

Travaux pratiques
Création d’une base MySQL. Remplissage de la base à partir d’une base texte. Création de fiches produit à la volée par extraction des données de la base.

 

Programmation Objet en C++ (5 jours)
2490 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Ce stage intensif a deux objectifs : initier les participants aux méthodes et réflexes de la programmation par objets ; leur apporter une maîtrise opérationnelle complète du langage C++. Il est le fruit d’une longue expérience en matière de développement en C++ et est construit selon une pédagogie rigoureuse reposant sur des travaux pratiques nombreux et progressifs.

Objectifs pédagogiques

  • Maîtriser la syntaxe du langage C++
  • Mettre en œuvre les concepts de la Conception Orientée Objet
  • Utiliser les outils de développement associés au langage C++
  • Maîtriser les ajouts majeurs de la norme C++ 11

Travaux pratiques

Mise à disposition de stations de travail disposant des langages Visual C++ (sous Windows) et gcc (sous Unix). Les TP ont été conçus pour illustrer tous les éléments du langage et pour systématiquement mettre en oeuvre les concepts de la conception orientée objet.

Méthodes pédagogiques

Tous les exercices comportent une phase d’analyse/conception suivie d’une phase de programmation.
PROGRAMME DE FORMATION

La syntaxe du C++ (différences entre C et C++)

  • Données : définition, initialisation, types de données.
  • Expressions : notion de référence, mécanismes de cast.
  • Opérateurs (: :, new, delete).
  • Fonctions (passage de paramètres et valeur de retour par référence, valeurs par défaut, inlining, surcharge).
  • Utilisation du code C dans un programme C++.
  • Les références (arguments et valeurs de retour).
  • Les types constants.
  • Les espaces de nommage.
  • Le typage “automatique” avec le mot-clé auto (C++ 11).

Travaux pratiques
Prise en main de l’environnement de développement et programmation d’un programme simple.

Approche Orientée Objet

  • Les principes généraux des techniques Objet.
  • C++ et la programmation Objet.
  • Une introduction aux méthodologies orientées Objet.
  • Une introduction aux modèles et à la notation UML (modèle statique, dynamique, modèle de coopération, scénario).

Travaux pratiques
Application des concepts à une étude de cas qui sera l’un des fils directeurs des exercices suivants.

Les classes et les objets C++

  • Les aspects syntaxiques : les champs, les méthodes, les constructeurs.
  • Le contrôle d’accès.
  • L’autoréférence.
  • Les champs et méthodes statiques.
  • Les fonctions.
  • Les méthodes et les classes Friend.
  • La création dynamique des tableaux d’objets.
  • Les aspects méthodologiques : la conception des classes.
  • Les constructeurs de copie et de déplacement (C++11).
  • La délégation de constructeurs (C++ 11).
  • Introduction aux problématiques de gestion mémoire (pile, tas, ramasse-miettes…).

Travaux pratiques
La programmation de l’étude de cas. La conception et la construction d’une hiérarchie de classes et d’interfaces.

Dérivation et héritage

  • Principe de la dérivation.
  • Les aspects syntaxiques : la définition des classes dérivées, les constructeurs.
  • Le contrôle d’accès.
  • La mise en œuvre du polymorphisme : les fonctions virtuelles.
  • La réutilisation de code : les classes abstraites.
  • Les interfaces.
  • La dérivation multiple.
  • Les aspects sémantiques et méthodologiques : la factorisation du code.

Travaux pratiques
La mise en place du polymorphisme dans l’étude de cas.

Les exceptions

  • Les aspects syntaxiques : les blocs de try, la génération des exceptions.
  • Les aspects méthodologiques : la construction d’une hiérarchie d’exception, l’utilisation des exceptions.

Travaux pratiques
L’introduction des exceptions dans l’étude de cas.

La surcharge des opérateurs

  • Principe de la surcharge.
  • Surcharge des opérateurs binaires.
  • Surcharge particulière : l’opérateur indice, fonction, conversion.
  • Surcharge des opérateurs de gestion mémoire.
  • Surcharge des opérateurs ‘<<‘ et ‘>>’.

Travaux pratiques
La surcharge de quelques opérateurs simples.

Les modèles

  • Modèle de classe. Principes et mécanismes généraux. Surcharge des modèles et redéfinition de méthodes.
  • Modèle de fonction. Principes et mécanismes généraux. Surcharge des modèles.
  • Modèles et surcharge des opérateurs.
  • Les modèles et les mécanismes de dérivation.
  • Les améliorations proposées par C++ 11.

Travaux pratiques
Exercices sur les modèles.

Les I/O et aperçu sur la STL

  • Les I/O.
  • Le principe des streams et la hiérarchie des classes d’entrée/sortie.
  • Description de quelques classes d’entrées/sorties.
  • Aperçu sur la STL.
  • Objectifs et principes.
  • Descriptions de quelques modèles et classes.
  • Les conteneurs, les itérateurs, la boucle basée sur un intervalle (C++ 11).

Conclusion

  • Cycle de vie du logiciel : test, intégration, méthode de mise en production.
  • Interaction avec les autres environnements.
  • Analyse critique du C++.
  • Evolution du C++.
Hibernate avancé (2 jours)
990 € H.T

Accessible aux personnes en situation de handicap

Objectifs

  • Mapping Objet-Relationnel et “impedance mismatch”

Problématiques liées au chargement des données

  • Le Lazy Loading ou chargement par nécessité
  • Notion et utilisation de Proxy
  • Les stratégies de Fetch

Utilisation des caches d’Hibernate

  • Le cache de session
  • Le cache de second niveau
  • Le cache mapping
  • Les stratégies de cache
  • Avantages et inconvénients des différentes implémentations
  • Le cache de requête

Partage des données

  • Problématiques liées à la concurrence d’accès
  • Verrouillage optimiste / pessimiste
  • Clustering
  • JBossTreecache

Optimisation des associations

  • Cas des associations bi-directionnelles
  • Gestion de l’attribut inverse
  • Associations polymorphes

Problématiques liées à l’héritage

  • Une table par hiérarchie
  • Une table par sous-classe
  • Une table par classe concrète

Monitoring des performances

  • Suivi d’une SessionFactory
  • Métriques
Ergonomie UX interfaces web (3 jours)
1490 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Objectif de la formation

Apprendre les secrets d’un site Web ergonomique et d’une navigation intuitive, pour une User Experience optimale

  •   Maîtriser les fondements méthodologiques de l’Ergonomie Web
  •   S’entraîner à la pratique en manipulant divers outils tels que la grille d’analyse des interfaces Web

Ce cours traite des spécificités du Web 2.0 et des applications Web mobiles en termes d’utilisabilité
Public visé : toute personne intervenant dans la conception et la maintenance de produits Web : chefs de projets, maîtres d’œuvre/d’ouvrage, designers, graphistes, développeurs « front-end », etc.

Livrables : Support de cours, Grille d’analyse des interfaces Web,
Guide de Tests Utilisateurs, canevas UX (Fiche Persona, Empathy Map, Experience Map)

COMPRENDRE LES ENJEUX DE L’ERGONOMIE WEB

  •   De l’ergonomie à l’UX Design : améliorer l’expérience utilisateur
  •   Rôle de l’ergonome dans la conception/refonte des produits
  •   Présentation de la norme ISO 9241-210
  •   Exemples de « fails » ergonomique

INTÉGRER L’ERGONOMIE AU DÉVELOPPEMENT PRODUIT

  •   Panorama des principales méthodes d’ergonomie
  •   Ergonomie dans un cycle en « V » et ergonomie AGILE
  •   Collaboration avec les parties prenantes : MOA, MOE, MUE
  •   Retour sur investissement (ROI) et indicateurs de performance (KPI)
  •   Etudes de cas

MAÎTRISER LES USAGES DU WEB

  •   Contextes et modes d’utilisation : les visages du Web d’aujourd’hui
  •   Aspects fonctionnels : pages Web, menus, hypertexte, multimédia…
  •   Aspects stratégiques : marketing digital, réseaux sociaux, SEO…
  •   Revue de tendances UX/CX : material design, responsive design, design inclusif, design émotionnel, gamification…

ELABORER UNE VISION PROJET CENTRÉE SUR L’USAGER

Principes du Design Centré Utilisateur (UCD) : approches « Top-Down » et « Bottom-Up »
Facteurs humains participant à la perception et l’utilisation des interfaces Web

  •   Règles fondamentales de conception et Standards Web
  •   Importance du contexte : pratiques, concurrence, opportunités
  •   La démarche « Design Thinking » et ses outils : ateliers de co- conception, notion de « Customer Journey » (parcours client)

MODÉLISER SES UTILISATEURS ET SCÉNARIOS D’USAGE

  •   Approche « quali » et « quanti » en ergonomie
  •   Techniques de recueil d’information : entretiens, questionnaires, observation de l’activité
  •   Techniques de modélisation : personas, arbres de tâches
  •   Appropriation par les équipes de conception/développement
  •   Travaux pratiques

MAQUETTER LES ÉCRANS D’UNE IHM WEB

  •   Choisir la maquette adaptée à son projet : Lo-Fi, Med-Fi, Hi-Fi
  •   Choisir un outil de maquettage/prototypage : Balsamiq, Axure, Photoshop, HTML…
  •   Concevoir des applis multi-supports : smartphone, tablette, desktop
  •   Documenter ses maquettes : guide de styles, spécifications IHM/GUI
  •   Travaux pratiques

AUDITER UN SITE INTERNET OU UNE APPLICATION MOBILE

  •   Best Practices et Checklists : intérêts et limites
  •   Mesure de l’accessibilité Web : principes, obligations légales (RGAA)
  •   Evaluation experte : point forts, points faibles, méthodologie
  •   Grille d’analyse heuristique du Web : présentation détaillée
  •   Travaux pratiques

RÉALISER UNE SESSION DE TESTS UTILISATEURS

  •   Guerilla, Lab, Remote Usability Testing… comment et quoi tester ?
  •   Apports de la méthode expérimentale
  •   Organisation, déroulement et analyse des résultats de tests
  •   Recueil de données indirectes : A/B Testing, Logs, Web Analytics…
  •   Travaux pratiques
DevOps - Foundation, certification DevOps Institute (3 jours)
1490 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

ORIGINES DE DEVOPS

  • Contexte
  • Réalité des entreprises
  • Le mouvement DevOps

DEVOPS – PRÉSENTATION GÉNÉRALE

  • Définition
  • Ce qui est DevOps…
  • Ce que n’est pas DevOps…
  • DevOps et la performance IT
  • Les indicateurs de mesure de la performance IT
  • DevOps et l’automatisation

DEVOPS ET LES AUTRES RÉFÉRENTIELS

  • DevOps et l’Agilité
  • DevOps et le Lean
  • DevOps et lTIL

LA CULTURE DEVOPS

  • Compétences
  • Structures organisationnelles
  • Rôles
  • Collaboration et communication

LES PRATIQUES DEVOPS

  • Intégration continue
  • Livraison continue
  • Déploiement continu
  • VSM (Carte de flux de valeur)
  • Kanban
  • Théorie des contraintes
  • Retours d’expérience
  • La roue de Deming (PDCA)
  • “Improvement Kata”
  • Préparation à l’échec
  • Amélioration des processus ITSM

DEVOPS ET LES OUTILS

  • Les pratiques d’automatisation
  • Préoccupations et catégories

MISE EN PLACE DE LA CULTURE DEVOPS

  • Par où commencer…
  • Les risques, les facteurs de succès

PRÉPARATION ET PASSAGE DE L’EXAMEN DE CERTIFICATION “DEVOPS FOUNDATION” DU DEVOPS INSTITUTE

  • Révisions
  • Passage de l’examen en fin de session
  • Précisions : examen en anglais sous forme d’un QCM (40 questions)
Google Apps Script – Programmer des macros en JavaScript pour Google Sheets (3 jours)
1490 € H.T.

Objectifs


  • Maîtriser la syntaxe du langage JavaScript ;
  • Comprendre les concepts de l’objet avec JavaScript ;
  • Ecrire un script intégré à une feuille de calcul Google Sheet ;
  • Lire, modifier et mettre en forme les données d’un tableau ;
  • Ajouter des menus et boites de dialogue aux documents pour contrôler l’exécution des scripts ;
  • Interagir avec plusieurs documents.

Pré-requis


Etre un utilisateur régulier des Google Apps.

Public


Personnes travaillant avec les documents partagés Google souhaitant automatiser des traitements à l’aide de macro JavaScript.

Introduction

  • Langage de programmation
  • G Suite et les Google Apps
  • Types de scripts
  • Création d’un projet

Syntaxe JavaScript

  • Variables et fonctions
  • Types de données
    • Nombres, Texte et Booléen
  • Opérateurs et expressions

Algorithmes

  • Structures de contrôle
  • Tableaux
  • Fonctions
    • Déclaration et appel
  • Objets
    • Déclaration
    • Objets String, Date et Array

Objets pour Google Sheets

  • SpreadsheetApp
  • Sheet
  • Range
  • Lire et écrire dans les cellules
  • Parcourir une plage de valeurs
  • Extraire et modifier une plage valeurs
  • Mettre en forme les cellules

Personnalisation avancée

  • Créer un menu personnalisé
  • Déclarer une fonction personnalisée
  • Gérer les événements
    • onOpen, onEdit
  • Utiliser des boites de dialogue
    • Alert, Prompt

Interagir avec les autres services G Suite / Google Apps

  • Créer un script isolé
  • Ouvrir et modifier plusieurs documents simultanément
  • Automatiser l’envoi d’e-mail
Gestion de projet
Planification et suivi de projets informatiques (3 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Même pour un projet de taille modeste, le chef de projet doit maîtriser les délais et rendre compte de l’utilisation des ressources allouées. À l’issue de ce cours, vous saurez définir la planification optimale du projet, gérer son évolution, fournir des indicateurs clés de performance et d’avancement pour soutenir les décisions du comité de pilotage, et permettre ainsi la réussite du projet.

Objectifs pédagogiques

  • Représenter les liens de dépendance entre les tâches pour définir le réseau PERT
  • Réaliser l’association des ressources aux tâches et optimiser leur répartition dans le diagramme de Gantt
  • Traduire le planning projet en coût
  • Calculer des indicateurs d’avancement projet et en faire l’analyse
  • Utiliser MS-Project pour saisir et suivre les données du projet

Etude de cas

Une étude de cas pilotée avec MS-Project permettra d’illustrer l’apprentissage des techniques de planification.
PROGRAMME DE FORMATION

Introduction

  • Définition d’une démarche Projet. Cycle de vie d’un projet.
  • Caractéristiques des projets informatiques. Les principaux livrables.
  • Positionnement des travaux de planification et de suivi dans le processus Projet.

Processus de planification de base

  • Décomposition du projet en tâches (WBS : Work Breakdown Structure).
  • L’ordonnancement ou la mise en évidence des liaisons qui existent entre les différentes tâches d’un projet.
  • Les types de liens, avance et retard, les dates au plus tôt et au plus tard, calcul des marges libres et totale.
  • Représentation des contraintes d’ordonnancement des tâches : approches des méthodes PERT et Gantt.
  • Optimisation de l’enchaînement des tâches pour minimiser le chemin critique.

Travaux pratiques
Lire un réseau de tâches PERT. Calculer les dates au plus tôt, les dates au plus tard, les marges. Mesurer les points d’attente et optimiser un réseau.

Introduction à MS-Project

  • Initialisation d’un projet.
  • Présentation de l’environnement de travail. Comment le personnaliser ?
  • Les vues courantes.

Travaux pratiques
Initialisation d’un projet avec MS-Project.

Construction du diagramme de Gantt et affectation des ressources

  • Comprendre l’équation Travail (Charge) – Unité (Nb ressources) – Durée.
  • L’association des ressources aux tâches.
  • Calendrier et disponibilité des ressources sur le projet.
  • Les types de ressources (humaines, matérielles).

Travaux pratiques
Établir une planification et un diagramme de Gantt dans MS-Project. Créer, définir et affecter des ressources aux tâches dans MS-Project.

Optimisation de la planification et gestion des coûts

  • Auditer les ressources.
  • Le nivellement ou comment diminuer le nombre de chemins parallèles.
  • Le lissage pour optimiser l’utilisation des ressources.
  • Comprendre les types de tâches (capacité/durée/travail fixe) et les calculs de MS-Project.
  • Le pilotage par les ressources ou par la durée dans MS-Project.
  • Traduction des ressources en coûts.
  • Définir et gérer les coûts : de l’offre au budget.

Travaux pratiques
Auditer l’utilisation des ressources, gérer des surcharges, appliquer un nivellement. Établir une planification initiale Gantt avec MS-Project.

Suivi et maîtrise de l’avancement du projet

  • Les différents modes de pilotage de projet (par les délais, les charges et les coûts).
  • Indicateurs d’avancement physique du projet : coefficient d’utilisation, vitesse et performance.
  • L’avancement des lots, évolution des charges restantes.
  • Les indicateurs économiques Projet : CBTP, CBTE, CRTE. Construction et interprétation d’une courbe en S.
  • Comptes-rendus d’activité et d’avancement.
  • Construction du tableau de bord du projet : choix des bons indicateurs.
  • Comment mettre en évidence les données pertinentes du projet avec MS-Project ?
  • Utiliser dans MS-Project les rapports d’avancement, voir l’utilisation des ressources et suivre les coûts du projet.
  • Analyse des données et traitement des aléas en cours de projet. Le triangle projet.

Travaux pratiques
Établir un tableau de bord à partir de comptes-rendus d’activités. Construire un tableau de bord budgétaire avec MS-Project. Établir un tableau de bord projet à partir des résultats du précédent exercice.

Planification et suivi multiprojets

  • La justification d’un découpage en sous-projets.
  • Les axes de découpage projet : Produits (PBS), Activités (WBS), Ressources (RBS).
  • Les contraintes de planification inter-projets, les ressources partagées.

Travaux pratiques
L’étude de cas précédemment traitée est décomposée en sous-projets.

Travail collaboratif et gestion multiprojets avec MS-Project

  • La saisie des informations par les ressources, la consolidation dans MS-Project par le chef de projet.
  • Comment effectuer les mises à jour. Les rôles du chef de projet et des sous-chefs de projets.
  • La gestion multiprojets avec MS-Project, projet principal et sous-projets, les fichiers de ressources partagées.
  • Les projets consolidés et les projets composants.
  • Pourquoi et comment lier des projets ?
  • Principe de fonctionnement de MS-Project Server : présentation des fonctionnalités majeures.

Travaux pratiques
Création de projet consolidé, utilisant des ressources partagées. Création de liaisons entre projets.

Formation Piloter un projet technique (2 jours)
1290 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Comment préparer et conduire des projets de développement technique de produits ou services en milieu opérationnel ? Quels outils appliquer ? Comment accompagner équipiers et parties prenantes dans cette expérience partagée ? Cette formation vous apportera les clés pour une gestion de projet technique efficiente.

Objectifs pédagogiques

  • Mettre en œuvre les techniques de management de projet
  • Appliquer les outils de développement de produits/services
  • Animer une équipe projet
  • Favoriser la collaboration des partenaires internes et externes

Méthodes pédagogiques

Alternance d’apports pédagogiques, de travaux pratiques et d’études de cas.
PROGRAMME DE FORMATION

Cadrer un projet technique en milieu opérationnel

  • Analyser les besoins.
  • Réaliser un cahier des charges technique.
  • Analyser les fonctionnalités et les contraintes du produit/service à développer.
  • Établir le niveau de performance du produit/service.
  • Organiser les tâches en workpackage.
  • Établir les objectifs du projet, périmètre, livrables attendus, ressources nécessaires.
  • Affecter les différentes responsabilités inhérentes aux activités : R. A. C. I.
  • Stimuler la créativité des équipes internes et fournisseurs.
  • Actionner les 4 leviers de conduite du changement.

Travaux pratiques
Analyse fonctionnelle complète jusqu’au cahier des charges. Tableau de bord du projet.

Bâtir son projet

  • Planifier le projet en tâches avec des méthodes à capacités finies et non finies.
  • Réaliser le phasage, le jalonnement du projet en collaboratif.
  • Planifier les étapes, activités, tâches : en délais, charge, coût.
  • Élaborer les différentes procédures : mesure de l’avancement, gestion des modifications…
  • Établir les règles de fonctionnement du projet.

Travaux pratiques
Planification Gantt optimisée et diagramme PERT.

Anticiper les risques

  • Définir le plan de management des risques (Analyse de Risque Projet).
  • Établir les règles et les procédures d’escalade.
  • Préparer son plan de crise.
  • Bâtir le plan de communication du projet avec les parties externes.
  • Engager la Supply Chain dans le développement.

Travaux pratiques
Règles d’escalade et mise au point de son plan de communication.

Manager l’équipe projet

  • Animer l’équipe projet.
  • Donner du sens au projet pour les collaborateurs.
  • Développer l’autonomie des équipes.
  • S’entretenir avec une personne difficile.

Mise en situation
Gestion de conflit en réunion d’équipe.

Piloter le projet

  • Mesurer et analyser les différents écarts : délais, ressources, coûts.
  • Piloter avec un outil Agile : le Kanban.
  • Prioriser les actions efficacement.
  • Informer sur l’avancement.
  • Obtenir des prises de décision dans le projet.
  • Communiquer avec les parties prenantes.

Exercice
Kanban. Suivi de projet.

Clôturer le projet

  • Délivrer les attendus.
  • Communiquer sur les livrables.
  • Clôturer un projet de développement.
  • Assurer le service après livraison.
  • Capitaliser l’expérience heureuse et post mortem.
  • Standardiser les outils et procédures.

Travaux pratiques
Plan de communication et retour d’expérience.

Formation Prospecter et gagner de nouveaux clients (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Quelles méthodes pour organiser sa prospection et étoffer son portefeuille client ? Comment préparer ses scénarios d’appels, ses entretiens en face-à-face ? Quelles techniques de communication pour “accrocher” son interlocuteur ? Ce stage vous propose une démarche pragmatique pour mettre en œuvre votre prospection.

Objectifs pédagogiques

  • Maîtriser les méthodes utiles pour préparer et organiser sa prospection
  • Capter son interlocuteur par les techniques de communication rapide
  • Préparer ses scénarios et optimiser chaque prise de contact
  • Gérer ses actions de prospection dans le temps et les mesurer

Travaux pratiques

Exercices s’appuyant sur les cas des stagiaires, autodiagnostic, mises en situation d’entretiens, jeux de rôle téléphoniques enregistrés.
PROGRAMME DE FORMATION

Se préparer et s’organiser

  • Faire l’état de son portefeuille actuel.
  • Identifier les secteurs géographiques à prospecter.
  • Recenser les typologies d’entreprises à contacter.
  • Inventorier les outils.
  • Créer un fichier de prospects.

Exercice
Diagnostic à l’aide de la matrice SWOT. Lecture ABC du portefeuille clients. Construire le puzzle de la prise de rendez-vous client. Elaborer son plan de prospection et planifier les actions.

Apprendre à rendre un message intéressant

  • Maîtriser les techniques de communication interpersonnelle.
  • S’entraîner à la communication rapide : l’Elevator Pitch.
  • Savoir se présenter.
  • Observer son interlocuteur et pratiquer l’écoute active.

Mise en situation
“Elevator Pitch” : préparation d’un argumentaire condensé pour se présenter en deux minutes.

Elaborer ses argumentaires et ses outils

  • Prévoir les scénarios de prospection.
  • Définir et choisir les outils.
  • Concevoir des documents et supports.
  • Rendre cohérents les actions et les outils.

Exercice
Présentation des stratégies des participants.

Prospecter au téléphone

  • Elaborer ses scénarios d’appels.
  • Préparer des arguments en fonction des profils prospects.
  • Déclencher la prise de rendez-vous.
  • Organiser et “timer” la prospection.
  • Suivre son tableau d’indicateurs et analyser ses résultats.
  • Faire de chaque entretien un entraînement.
  • Développer sa résistance à l’échec.

Mise en situation
Entraînement aux situations de prospection téléphonique.

Mener des entretiens face-à-face

  • Elaborer le scénario d’entretien.
  • Dérouler les différentes phases de l’entretien.
  • Réussir sa phase de découverte et d’argumentation.
  • Mettre en valeur des preuves et des expériences.
  • Anticiper un face-à-face improvisé.

Mise en situation
Mises en situation d’entretien face-à-face.

Argumenter et traiter les objections

  • Comprendre le mécanisme des arguments performants.
  • Préparer ses réponses à objections.
  • Utiliser les objections pour étoffer ses arguments.
  • Prévoir les parades aux objections.
  • Dédramatiser la présentation du prix.

Mise en situation
Gérer les objections des clients en maintenant la relation.

Gérer son agenda

  • Apprendre à créer un rythme de prospection.
  • Maîtriser son agenda de prospection.
  • Prévoir un suivi de prospection.

Exercice
Organiser son agenda de prospection par rapport au profil de la mission.

Formation Prospecter par téléphone et obtenir des rendez-vous (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Comment faire du téléphone un instrument performant au service de l’action commerciale ? Comment lever ses propres freins? Quelles techniques pour bien communiquer et atteindre son objectif de prise de rendez-vous ? Cette formation pratique vous propose les méthodes et outils pour une démarche réussie de prospection.

Objectifs pédagogiques

  • Organiser sa démarche et son temps de prospection
  • Développer une communication efficace au téléphone
  • Obtenir des rendez-vous ciblés
  • Développer son portefeuille client
  • Aborder commercialement les appels difficiles

Travaux pratiques

Autodiagnostic, mises en situation, jeux d’acteurs sur les comportements efficaces, jeux de rôle téléphoniques enregistrés.
PROGRAMME DE FORMATION

Développer une communication adaptée à la prospection par téléphone

  • Comprendre les spécificités de la communication au téléphone.
  • Dépasser ses propres freins.
  • Personnaliser la relation téléphonique et la rendre dynamique : rythme, voix, intonation.
  • Construire une relation de confiance : les bons outils.
  • Adopter une communication positive.

Exercice
Exercices sur la voix, l’écoute, le questionnement, le parler positif en utilisant les jeux d’acteurs.

S’organiser pour réussir sa prospection et sa prise de rendez-vous

  • Évaluer les enjeux de la démarche commerciale de prospection.
  • Organiser son rythme de prospection et durer dans le temps.
  • Définir les critères de ciblage : matrice “atout-attrait”.
  • Fixer les objectifs et les étapes de sa stratégie d’action : les bonnes questions à se poser.
  • Identifier les leviers potentiels de motivation du prospect.

Mise en situation
Détecter les motivations d’achat de son interlocuteur. Débriefing en groupe.

Réussir un appel de prospection et de prise de rendez-vous

  • Conduire un entretien téléphonique : les bonnes pratiques.
  • Susciter l’attention et l’intérêt de l’interlocuteur.
  • Cadrer sa communication pour vendre le rendez-vous.
  • Traiter positivement les objections.
  • Clore de façon positive : reformuler et conclure.

Mise en situation
Susciter l’intérêt de son interlocuteur au téléphone. Débriefing collectif.

Déjouer l’obstacle du “barrage”

  • Planifier sa prospection pour limiter les risques.
  • Surmonter le barrage : astuces et comportements à privilégier.

Mise en situation
Dépasser les obstacles au téléphone. Débriefing collectif.

Argumenter et traiter les objections

  • Adopter le bon rythme dans sa communication : silence, rebond, reformulation.
  • Accrocher l’attention de son client : méthode AIDA.
  • Penser avantage/bénéfice client : méthode CAB.
  • Proposer un accord recevable par le client : SONCAS.
  • Construire son guide des bonnes pratiques d’entretien.

Mise en situation
Traiter les objections au téléphone. Débriefing collectif.

Evaluer son activité de prospection

  • Choisir des indicateurs d’évaluation et de suivi adaptés à son activité.
  • Définir les actions pour optimiser sa performance.

Réflexion collective
Définir les indicateurs d’évaluation et de suivi de la prospection.

Lean Management dans les services (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Cette formation vous permettra de découvrir et de comprendre le concept de Lean management appliqué aux entreprises de service en vue d’initier et de déployer de façon durable cette démarche dans votre société avec pour enjeu, à terme, un gain substantiel en compétitivité.

Objectifs pédagogiques

  • Définir les projets où appliquer le Lean
  • Déterminer les outils Lean applicables à une situation
  • Déployer la démarche selon des axes précis
  • Adopter l’état d’esprit Lean pour suivre la démarche
PROGRAMME DE FORMATION

Les fondements de la pensée Lean

  • Appréhender l’état d’esprit du Lean management.
  • Différence entre Lean manufacturing et Lean dans les services.
  • Lean et les démarches d’amélioration continue.
  • Le principe de valeur ajoutée pour le client.
  • La notion de “gaspillage”.
  • Le modèle processus.

Travaux pratiques
Les participants échangent sur les initiatives mises en place dans leur entreprise (raisons d’échec, de réussite). Les sept gaspillages Toyota : recherche de deux gaspillages dans leur activité.

Par où commencer ? Choix des projets d’amélioration Lean

  • L’analyse des processus (Value Stream Mapping).
  • Le chiffrage des gains (coûts).

Travaux pratiques
Recherche de pistes de gains ou d’économie de coûts dans son activité.

Les principaux outils du Lean applicables dans les services

  • Le DMAIC et la résolution de problèmes.
  • Les 5S.
  • L’esprit Kaizen.
  • La mise en œuvre de chantiers Kaizen.
  • Les sept gaspillages dans les services.
  • La Voix du client : outil de diagramme de Kano.

Travaux pratiques
Charte de projet DMAIC.

Comment déployer la démarche Lean management dans les services ?

  • Le plan de déploiement.
  • Les indicateurs de performance.
  • La formation.
  • La conduite du groupe au travail.

Travaux pratiques
Compréhension des axes sur lesquels l’équipe direction doit travailler dans le montage d’un plan de déploiement.

Comment manager son équipe en adoptant la “Lean attitude” ?

  • La communication.
  • La reconnaissance.
  • L’exemplarité.
  • Bienvenue aux problèmes !

Travaux pratiques
“L’attitude Toyota” et la chasse aux gaspillages. La roue de Deming. Réflexion individuelle sur son positionnement et les prochaines actions à mettre en œuvre.

Manager son équipe en mode projet (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Fondé sur l’importance du management d’équipe dans la conduite de projets, ce stage analyse les principales difficultés auxquelles un chef de projet peut être confronté dans ses interactions avec son équipe de travail, sa hiérarchie, ses prestataires et ses clients. Il permet d’appréhender les rôles fondamentaux du manager, la dynamique d’une équipe de travail ainsi que les règles de base permettant de communiquer, déléguer, responsabiliser, motiver et accompagner une équipe.

Objectifs pédagogiques

  • Identifier son rôle et ses responsabilités
  • Maîtriser les techniques de communication en mode projet
  • Responsabiliser les membres de l’équipe et déléguer les missions
  • Fixer des objectifs motivants et mobiliser l’équipe
  • Mobiliser les membres de son équipe projet
  • Planifier les actions de contrôle du projet

Travaux pratiques

Ce stage pratique, très interactif, s’appuie sur de nombreux exercices pratiques et jeux de rôles filmés avec restitution et analyse individualisée.

Méthodes pédagogiques

A l’issue de ce stage, les participants auront pris conscience : de leur propre style de management et comment l’améliorer, des facteurs susceptibles d’entraver, de faciliter leur communication et celle de leurs collaborateurs, des facteurs de motivation individuelle et de mobilisation de l’équipe.
PROGRAMME DE FORMATION

Identifier son rôle et ses responsabilités de manager

  • Définir les caractéristiques d’une équipe de projet.
  • Comprendre la dynamique d’une équipe de projet.
  • Connaître son rôle, sa mission, ses pouvoirs et sa responsabilité.
  • Concilier respect des partenaires et impératifs de production.

Travaux pratiques
Echange d’expériences.

Se positionner en tant que manager

  • Asseoir l’autorité dans un partenariat immédiatement opérationnel.
  • Eviter les dérives : l’autocratisme, la permissivité.
  • Gérer le rapport hiérarchique et le rapport contractuel.
  • Etre l’interface entre les différents acteurs.

Travaux pratiques
Autopositionnement sur son style de management.

Agir en mode projet

  • Privilégier la parole-action, éviter la parole-sermon, la langue de bois.
  • Analyser, évaluer, décider. Savoir dire non. Savoir dire oui. Négocier, argumenter, convaincre.
  • Donner des directives, traiter les objections.
  • Transmettre les informations montantes, descendantes, transverses.
  • Coordonner, se centrer sur la tâche.
  • Traiter les situations imprévues.
  • Identifier, corriger, ne pas répéter les erreurs.
  • Gérer le stress de son équipe.

Travaux pratiques
Dresser le panorama de son rôle, sa mission, ses pouvoirs, ses responsabilités.

Maîtriser la communication productive

  • Etre conscient du cadre de sa communication, se fixer des objectifs réalistes et mesurables.
  • Acter sa présence par la posture, le regard, les gestes.
  • Ecouter activement : reformuler, questionner, recueillir le feedback.
  • Etablir et maintenir des relations positives avec son collaborateur ou la hiérarchie.
  • Structurer sa pensée, se synchroniser, se faire comprendre.
  • Rassembler, enrichir les informations, éviter les pièges des interprétations et des jugements de valeur.
  • Fournir une information spécifique et adaptée.
  • Maîtriser le déroulement du processus de communication.
  • Traiter la rumeur, la rétention d’information.
  • Conclure, synthétiser, envisager le futur.

Travaux pratiques
Exercices sur l’écoute active. Mise en situation et débriefing orienté sur les aspects de communication.

Savoir responsabiliser et déléguer

  • Définir avec chaque collaborateur sa mission et son rôle dans l’équipe.
  • Connaître et évaluer ses collaborateurs : déterminer leur degré d’autonomie.
  • Dresser une “carte managériale” de son équipe.
  • Distinguer déléguer et faire exécuter.
  • Donner du pouvoir en gardant la responsabilité.
  • Gérer, intégrer les collaborateurs difficiles : le démotivé, l’agressif, l’anxieux, le bavard…

Travaux pratiques
Cartographier les compétences des membres de son équipe pour déterminer les missions de chacun.

Animer son équipe de projet et forger l’appartenance

  • Définir pour l’équipe des objectifs qui soient facteurs de motivation.
  • Unifier les équipes dispersées.
  • Favoriser la confrontation productive, neutraliser le conflit destructeur.
  • Eviter les blocages, répondre aux objections et les utiliser positivement.
  • Anticiper et résoudre les facteurs de déstabilisation. Savoir rebondir.
  • Mobiliser l’équipe.
  • Resituer la mission de l’équipe et son rôle dans l’entreprise.
  • Présenter un projet d’équipe. Présenter le rôle de chaque membre de l’équipe.
  • Intégrer les nouveaux collaborateurs, gérer le turn-over.

Travaux pratiques
Mises en situations : présenter lors d’une réunion un projet d’équipe, Mener un entretien de délégation, résoudre un conflit au sein de l’équipe.

Motiver les membres de son équipe projet

  • Identifier et concrétiser les facteurs de motivation de l’homme au travail.
  • Découvrir ses propres facteurs de motivation et ceux des autres.
  • Différencier et traiter la démotivation et la non-motivation.
  • Savoir donner des signes de reconnaissance : savoir critiquer et féliciter.
  • Partager sa vision et ses valeurs.
  • Donner les moyens et du sens au travail.
  • Maintenir la cohésion et l’implication de l’équipe.

Travaux pratiques
Repérer les causes de motivation et de démotivation. Réflexion sur Les nouveaux comportements générateurs de cohésion et de motivation.

Contrôler le projet

  • Prévoir et planifier les actions.
  • Gérer le temps : différencier l’urgent et l’important.
  • Valoriser et cadrer la prise d’initiative.
  • Annoncer les points de contrôle.
  • Evaluer la prise de risque, reconnaître le droit à l’erreur.
  • Mobiliser pour assurer les actions correctrices.

Travaux pratiques
La gestion du temps et des priorités. Déterminer des indicateurs pour élaborer son tableau de bord.

Gestion d'un projet d'ingénierie (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Objectifs pédagogiques

  • Définir le besoin, la méthodologie et le périmètre d’un projet d’ingénierie
  • Définir les rôles et les tâches sur un projet d’ingénierie
  • Suivre la réalisation d’un projet d’ingénierie
  • Gérer et maintenir le produit final et la qualité

Actions collectives

Ce cours fait partie des actions collectives Atlas (réf. 28555)

Travaux pratiques

Apports théoriques et exercices pratiques.

Méthodes pédagogiques

Ce stage très interactif s’appuie sur une alternance d’apports théoriques, de travaux pratiques, d’échanges, d’ateliers et d’études de cas contextualisées.
PROGRAMME DE FORMATION

Définir le besoin, la méthodologie et le périmètre d’un projet d’ingénierie

  • Préciser les rôles respectifs de la maîtrise d’ouvrage et de la maîtrise d’œuvre.
  • Recueillir les objectifs auprès de la maîtrise d’ouvrage et cadrer le besoin dans une vision partagée.
  • Identifier les critères pertinents pour définir le cycle de vie le mieux adapté au projet.
  • Faire valider le périmètre du projet par la maîtrise d’ouvrage et expliciter le hors-périmètre.
  • Définir les livrables issus des différentes phases du cycle de vie.
  • Définir et structurer la trame d’une note de cadrage, d’un cahier des charges.

Etude de cas
À partir de l’énoncé d’une étude de cas, préciser le périmètre, le hors périmètre et élaborer la trame d’un cahier des charges.

Définir les rôles et les tâches sur un projet d’ingénierie

  • Identifier et mobiliser les parties prenantes internes et externes.
  • Élaborer la matrice des responsabilités (RACI) et la faire valider.
  • Appréhender l’importance d’une communication exhaustive mais synthétique vis-à-vis de la maîtrise d’ouvrage.
  • Définir les structures de pilotage du projet, leur composition et leur périodicité.
  • Découper le projet en tâches récapitulatives et le représenter au moyen d’un organigramme des tâches (WBS).
  • Planifier à l’aide d’un outil adapté au contexte.
  • Identifier les ressources humaines disponibles et les affecter aux tâches. Identifier les ressources matérielles.
  • Planifier les tâches et les jalons. Définir les liens et les contraintes. Identifier le chemin critique.

Exercice
Dans le contexte de l’étude de cas précédente, représenter la matrice des responsabilités et l’organigramme des tâches. Identifier et expliquer le chemin critique sur le diagramme de GANTT.

Suivre la réalisation d’un projet d’ingénierie

  • Définir et mettre en œuvre la méthodologie adaptée.
  • Affecter les tâches de conception en fonction de la planification préalable.
  • Affecter les ressources de développement aux tâches planifiées.
  • Mobiliser les ressources humaines, spécifier et planifier les ressources matérielles nécessaires.
  • Procéder aux points d’avancement dans le cadre des structures de pilotage définies au préalable.
  • Mettre en œuvre un reporting approprié.
  • Définir les processus de gestion des demandes d’évolution. Mettre en place les outils de traçabilité et de validation.
  • Définir en amont, avec la maîtrise d’ouvrage, les processus de mise en service : big bang, progressif…

Exercice
Dans le contexte de l’étude de cas précédente, simuler des points d’avancement avec des avances et retards et représenter la progression sur une courbe.

Gérer et maintenir le produit final et la qualité

  • Identifier les principales dispositions à mettre en place après la réception : garantie, maintenance, support…
  • Mettre en œuvre les contrats de maintenance et clarifier les responsabilités respectives de chaque partie.
  • Animer des réunions qualité et piloter les mesures préventives et correctives qui en découlent.
  • S’assurer de la bonne exécution des contrats.
  • Différencier maintenance corrective et maintenance évolutive. Gérer les incidents et les demandes.

Exercice
Décrire l’organisation et les missions du support de niveau 1, de niveau 2 et de niveau 3 à mettre en œuvre après la livraison du produit, objet de l’étude de cas précédente.

Manager un portfolio de projets (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Objectifs pédagogiques

  • Contrôler la gestion des projets, une information proactive
  • Maîtriser les changements, la transversalité nécessaire, le travail collaboratif…
  • Mesurer la valorisation : ROI, TCO, Value Management
  • Acquérir les compétences des chefs de projets
  • Etablir les budgets et la gestion des marges
  • Faire le suivi des projets : performance, contrôle, l’Earned Value Management.
PROGRAMME DE FORMATION

Le management des projets IT dans l’entreprise

  • Les outils actuels des DSI pour maîtriser les projets : les PMO (Project Management Office).
  • Le contrôle de gestion des projets, une information proactive. L’audit, un outil de diagnostic et de compréhension.
  • La culture Projet aujourd’hui : la maîtrise des changements, la transversalité nécessaire, le travail collaboratif…
  • La gestion multiprojets, les règles : affectation de ressources, priorités et processus communs.
  • Les outils du marché, leurs apports et leurs limites.
  • La notion de programme. Les spécificités, les relations responsables programme et chefs de projets.

La direction des investissements projets IT

  • Les mesures de valorisation : ROI, TCO, Value Management. Une approche par nature de projet.
  • Le processus de “Project Portfolio Management”, règles et pratiques actuelles.
  • Les outils de gestion.
  • La gestion des investissements Projet.
  • La répartition des coûts sur le cycle de vie des SI.
  • Prise en compte des choix technologiques de l’entreprise. Valorisation des voix d’urbanisation.
  • La gouvernance des projets (COBIT et ISO 20000), les indicateurs d’objectifs et de performance.

Le management des compétences Projet

  • Compétences des chefs de projets : techniques, gestion de projet, leadership, communication, métier.
  • Certifications (PMP®, Prince2®…).
  • L’apport de la vision CMMI sur la maîtrise des projets.
  • Les rapports management SI, parties prenantes et projets. Les niveaux de maturité.
  • La direction de chefs de projet : le soutien du management, de la motivation au coaching.
  • Suivi des performances individuelles, objectifs définissables et indicateurs clés de mesure.

La supervision opérationnelle des projets

  • Business cases, ordre de mission, validation du plan projet, revue de lancement, management DSI, points de GO/NOGO.
  • Comités de pilotage.
  • Les estimations des projets, l’établissement des budgets et la gestion des marges.
  • Le suivi des projets : performance, contrôle, l’Earned Value Management. Tableaux de bord de suivi multiprojets.
Chiffrage prévisionnel, estimation et maîtrise du coût des projets (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

La formation à l’estimation et la maîtrise des coûts de projet développe des compétences clés pour un chef de projet ou pour un estimateur ou contrôleur des coûts dans les projets.

Elle comporte deux volets : l’estimation des coûts pour guider la décision d’investissement ou gagner des affaires, et le pilotage des coûts pour conserver la rentabilité du projet dans le respect des engagements pris.

Les objectifs de la formation

  • Élaborer les estimations et chiffrages prévisionnels d’un projet en intégrant les risques.
  • Piloter avec anticipation le suivi des coûts du projet.
  • Communiquer efficacement sur les coûts du projet.

Les points forts de la formation

  • Un parcours digital pour pratiquer en situation de travail.
  • Une boîte à outils de pilotage des coûts.
  • Référencement PMI®: gagnez 13 PDU pour maintenir votre certification PMP® ou PgMP®.

1 – Estimer les coûts des projets

  • Méthodes analogiques, méthodes paramétriques, méthodes analytiques.
  • Planning poker (méthodes agiles).

2 – Intégrer les risques dans le budget initial du projet

  • Intégrer les taux de change, parité, localisation, inflation et formules de révision.
  • Identifier les risques du projet.
  • Définir la provision pour risques et aléas.

3 – Valider la faisabilité économique

  • Évaluer la rentabilité des projets : VAN, ROI, PAYBACK, TIR.

4 – Maîtriser les coûts des projets

  • L’avancement physique pour anticiper les dérives.
  • Calculer la Valeur Acquise, la Valeur Planifiée, et le coût réel du travail effectué.
  • Surveiller les risques et préserver la provision.

5 – Mettre à jour le tableau de maîtrise des coûts du projet

  • Les 12 principes de la coûtenance.
  • Les enjeux du management par le visuel.
  • Construire un tableau de pilotage adapté à son projet.
Après – Mise en œuvre en situation de travail – AFEST compatible
  • Un programme de renforcement : “Un défi chaque semaine pendant 7 semaines pour vous accompagner dans votre plan d’action”.
Formation PMO, mettre en place une organisation par projet (2 jours)
990 € H.T

Accessible aux personnes en situation de handicap

Ce stage vous présentera les apports, les concepts et les activités type d’un PMO (Project Management Office) ou “bureau de projet”. Il vous montrera comment le mettre en place en fonction de votre environnement technique et managérial.

Objectifs pédagogiques

  • Comprendre les concepts, les apports et les activités types d’un PMO
  • Construire un modèle PMO adapté aux besoins de l’organisation
  • Planifier la mise en œuvre de PMO au sein d’une organisation
  • Utiliser les bonnes pratiques et techniques aidant à la mise en œuvre d’un PMO
PROGRAMME DE FORMATION

Environnement de pilotage. La place du PMO

  • Les défis de l’entreprise et les besoins de reconfiguration permanente. Mondialisation. Time to market.
  • Gestion des ressources La production de valeur.
  • Définition du pilotage. Les problèmes à résoudre.
  • Le mode projet, une réponse au changement permanent.
  • L’uniformisation des pratiques. Les référentiels.
  • La capitalisation de l’expérience.
  • Les trois niveaux de pilotage à gérer dans un PMO.
  • Synchronisation continue de la vision stratégique (Orientation), du portefeuille des projets (Décision).
  • La synchronisation de la réalisation des projets (Gestion).
  • Piliers à maîtriser : organisation, processus et outils.
  • Développer des comportements collaboratifs.
  • Générer les interactions métier/projet.

Travaux pratiques
Réflexion sur des situations nécessitant la mise en place d’un PMO. Définir ce qu’il faut faire.

Définition du Project Management Office (PMO)

  • Les différents types de PMO.
  • PMO, MOA, MOE et autres fonctions de l’entreprise.
  • Rôles, responsabilités, compétences nécessaires.
  • Les structures de décision : étude de cas.
  • Le rattachement du PMO selon les trois types d’organisation (fonctionnelle, matricielle, par projet).
  • Cas de plusieurs PMO dans la même entreprise.
  • Conditions de succès, bénéfices et plus-values.

Travaux pratiques
Réflexion en groupe sur des exemples. Essayer de positionner son propre contexte.

Les activités d’un Project Management Office

  • Le classement des activités de pilotage d’un PMO.
  • Le support à la gestion de projet.
  • La gestion d’un portefeuille d’activités.
  • La gestion d’un pool de ressources.
  • Outils et méthodes de mise en œuvre : balance scorecard, mapping risques/bénéfices….
  • La mise en place d’un outil de pilotage.
  • Outils planning de gestion de multiprojets.
  • Le plan de travail récurrent une fois le PMO implanté.
  • Charge moyenne, dimensionnement, difficultés du PMO.

Travaux pratiques
Mise en place d’un référentiel de méthodes et d’un tableau de bord. Discussions sur les activités types d’un bureau de projet.

Comment mettre en place un PMO ?

  • Sensibilisation de la Direction, sponsor de changement.
  • Attentes et difficultés.
  • Priorités de l’entreprise, l’environnement, les ressources.
  • Phases de maturité de la mise en place d’un PMO.
  • Le projet d’implantation. Où impliquer la MOA ?
  • Définition d’une stratégie de changement.
  • Le plan de management du projet.
  • Stratégies de changement déployables selon les paramètres : temps/urgence, résultats espérés, sociogramme des acteurs…

Travaux pratiques
Travail sur des éléments de mise en œuvre d’un PMO (diagnostics, définition d’objectifs, implication des acteurs, étapes de déploiement…).

Assurer la qualité des projets informatiques (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Objectifs pédagogiques

  • Comprendre les différents champs d’action sur lesquels porte la gestion de la qualité
  • Elaborer un système de management de la qualité
  • Découvrir quels sont les rôles des différentes parties prenantes dans la mise en place d’une démarche qualité
  • Mettre en place des métriques de qualité projet
  • Rédiger un plan qualité et le faire valider
  • Faire vivre améliorer en continu le plan qualité des projets
PROGRAMME DE FORMATION

La qualité pour un projet informatique

  • Les exigences du client, définition du contrôle qualité et de l’assurance qualité. La Qualité Totale.
  • Qui sont les clients du chef de projet et quelles sont leurs attentes ?
  • Les conséquences de la “non-qualité”.
  • Les métriques de la qualité. Evaluation de la qualité du logiciel.

Etude de cas
Un projet raté : ce qui n’a pas fonctionné.

Assurance Qualité : les Best Practices

  • Redéfinition de la notion de projet.
  • L’organisation d’un projet : les Best Practices.
  • La cartographie des processus.
  • Les processus d’ingénierie et de support.
  • Etude des différentes classes de processus.

Faire face aux risques majeurs de non-qualité

  • Localisation des risques Qualité dans l’organisation et dans les processus du projet.
  • Les lois de Murphy.
  • La détermination des risques potentiels. Les risques principaux.

Etude de cas
Mettre en oeuvre les Best Practices.

Améliorer la qualité de la prise en compte des exigences du client

  • Mieux comprendre les objectifs du projet.
  • Calibrer les exigences du client.
  • Améliorer les représentations et les relations utilisateurs, MOA, MOE : les apports d’UML.
  • Le réalisme en matière de cycle de vie.

Définir un système de management de la qualité des projets informatiques

  • Définition. Les divers composants.
  • Organiser et développer son système.
  • S’appuyer sur les normes et les référentiels.

Etude de cas
Ecrire un Plan d’Assurance Qualité.

L’amélioration continue de la qualité

  • Le syndrome du papillon de nuit.
  • Le cycle IDEAL ou la boucle de Deming.
  • Conduire une revue de fin de projet : déterminer des ACP et enrichir son système.
  • Les différents modèles de maturité : leurs principes, intérêts et limites.
  • La certification des processus et des personnes. Avantages et inconvénients.

Travaux pratiques
S’auto-évaluer. Tracer les grandes lignes de son plan d’amélioration de la qualité.

Manager les risques des projets informatiques (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Objectifs pédagogiques

  • Evaluer les éléments essentiels de la gestion des risques des projets informatiques
  • Comprendre les pratiques du management du risque
  • Savoir identifier, estimer et réduire les risques
  • Comprendre les méthodes de modélisation facilitant les prises de décision
  • Organiser un management de risques sur un projet
PROGRAMME DE FORMATION

Le management des risques projet aujourd’hui

  • Risques entreprise, risques sécurité et environnement, risques projet.
  • Les pratiques du management du risque sur les projets en entreprise, état des lieux.
  • Les approches standard : normes, méthodes, approches d’entreprise. La vision PMI et SEI (CMMI).
  • Les techniques applicables, les outils du marché.

Les concepts du management de risques

  • Qu’est-ce qu’un risque ? Les notions d’événements, de causes et de conséquences.
  • La mesure d’un risque : probabilité, impact et gravité.
  • Les types de risques (les classes) : stratégiques, projets, produits, utilisation, maintenance.
  • Risques et niveaux de responsabilité : qui gère, qui décide, qui assume ? La portée d’un risque.
  • La répartition contractuelle : donneur d’ordres, sous-traitants.

Réflexion collective
Les différents types de risques.

Le processus de gestion des risques

  • Les moments privilégiés de l’analyse des risques : la définition du projet, le lancement et la conduite du projet.
  • Mettre en place un processus de gestion du risque adapté au projet.
  • Les rôles des acteurs : chef de projet, participant, utilisateur, manager.
  • Les principes de base (SEI), le coût de la gestion des risques.

Echanges
Les notions d’impact et de probabilité de risque.

Comment identifier les risques ?

  • Définir le périmètre exact de la recherche et les niveaux de responsabilité associés.
  • Exploiter l’information : revues (contrat, validation, conception, outillage), réunions, brainstorming, reporting.
  • Identification : check-lists risques, bases de données, analyse des contraintes et analyses de documentation.
  • Se servir de l’analyse des incertitudes des estimations, des plannings, des technologies, des processus, des ressources.
  • Modéliser un risque : diagramme d’Ishikawa, arbre des causes/conséquences, les règles de modélisation.
  • Problématique de l’indépendance causale.

Etude de cas
Identifier les risques d’un projet réel.

Comment estimer les risques ?

  • Choisir niveau de précision versus coût d’estimation et enjeux. Probabilités subjectives vs fréquentielles.
  • Utiliser les techniques d’estimation qualitative : probabilité, impacts.
  • Technique d’estimation quantitative : Absolute Probability Judgement (Delphi, Betting, Churchman/Ackoff).
  • Méthodes Poincaré, diagramme à 45°, analyse de sensibilité, diagramme en tornade, VMA (Valeur Monétaire Attendue).
  • Estimer le niveau d’exposition aux risques et le niveau de confiance associé : simulation Monte-Carlo.
  • Calculer les impacts sur les plannings, les budgets et la qualité ou le contenu des livrables.
  • Hiérarchiser les risques et en calculer la gravité.

Etude de cas
Pratique de technique d’analyse quantitative de risque.

Comment réduire les risques ?

  • Les axes de réduction : suppression des causes, des effets, partage, contrôle précoce, acquisition d’informations…
  • Modéliser les scénarios de repli et probabilité d’enclenchement d’un scénario de repli.
  • Concevoir des actions de réduction des risques, un travail de ” rework ” du projet, les exemples.
  • Planifier et budgéter les actions de réduction préventives et les plans de secours.
  • Calculer probabilité et impacts résiduels, évaluer la rentabilité des actions de maîtrise.
  • Savoir présenter sa stratégie projet.

Etude de cas
Définir les stratégies de maîtrise des risques sur le projet.

Suivre et décider

  • Les outils de suivi : modèles de fiche de risques.
  • Les tableaux de bord de suivi, les indicateurs d’efficacité du management des risques.
  • Organisation du reporting. Le suivi aux jalons ou points clés. Suivi des indicateurs de risques et suivi d’avancement.
  • Préparation de la prise de décisions, l’ajustement du plan projet, l’enclenchement d’un scénario de repli.
  • Gestion des crises.

Echanges
Présentation d’outils de surveillance de risques.

Organiser un management de risques sur un projet

  • Choisir son approche des risques en fonction des enjeux du projet et du niveau de maturité du contexte.
  • Penser la structure et les outils d’information du projet pour connaître et suivre les risques.
  • Affecter clairement les rôles et responsabilités de la gestion du risque.
  • Définir les exigences de management des risques aux sous-traitants et établir les clauses contractuelles adaptées.

Echanges
Identifier des indicateurs de qualité du management des risques.

Risk Manager : gérer efficacement les risques projets (3 jours)
1490 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Objectifs pédagogiques

  • Définir le périmètre du management d’un risque projet
  • Maîtriser les éléments principaux de la gestion d’un risque projet
  • Gérer le risque et consolider les opportunités d’un projet
  • Analyser et anticiper les risques projets
  • Mettre en place un système de capitalisation des expériences projets

Travaux pratiques

Taxonomie holographique (RBS). Farmer/Kiviat. Modélisation Monte Carlo. Outils et Théorie des Contraintes. Brainstorming et associations forcées.
PROGRAMME DE FORMATION

Manager le Risque Projet (MRP), définir le périmètre

  • Rappels sémantiques sur les normes ISO/CEI.
  • Un Project Risk Manager pour quoi faire ?
  • Recueil des retours d’expérience.
  • Rappel du cycle de base du management du risque.
  • MRP, risques sectoriels, sureté de fonctionnement et alignement stratégique: qui fait quoi ?

Travaux pratiques
Abaque de Régnier interactive, carte heuristique des interactions.

Analyser les risques et opportunités d’un projet, les éléments clés

  • Techniques d’identification et phases du projet.
  • Utiliser une syntaxe utile à la capitalisation.
  • Les bases de l’AMDEC planning en groupe.
  • Des échelles pertinentes et homogènes.
  • Attitudes et maturité des acteurs.

Travaux pratiques
Construire une Risk Breakdown Structure et une Opportunity Breakdown Structure.

Questions de consolidation

  • Le dilemme du Risk Manager: simplifier/caricaturer ou modéliser/complexifier.
  • Définir et mener des sessions de consolidation des risques et opportunités en restant objectif.
  • Obtenir l’adhésion des parties prenantes.
  • Boucles diaboliques et modélisation cartographique.
  • Les limites de l’évaluation monétaire du risque.

Exercice
S’initier à la modélisation cartographique. Pistes d’amélioration pour votre organisation.

Anticiper, c’est aussi agir !

  • Transférer le risque.
  • Savoir s’entourer des spécialistes adéquats.
  • Transformer le risque en opportunité.
  • Générer et valider des réponses aux risques et opportunités. Former aux arborescences décisionnelles.
  • Pratiquer le Brainstorming pour obtenir des réponses innovantes.
  • Comprendre la situation potentielle avec le Current Reality Tree.
  • Renforcer la vision future avec le Future Reality Tree.
  • S’assurer de la faisabilité des plans avec le Transition Tree.

Jeu de rôle
Brainstorming et mise en pratique du Current Reality Tree, du Future Reality Tree et du Transition Tree.

Capitaliser les expériences

  • Le Risk Manager et le Knowledge Management.
  • Collecter les informations et cartographier les compétences.
  • Aller vers la mise en œuvre d’une base des connaissances et d’un système de gestion approprié.

Réflexion collective
Echanges et réflexion sur le thème de la mise en place d’une base de connaissances.

Maîtriser les coûts et les risques des projets (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Objectifs pédagogiques

  • Définir tous les coûts d’un projet pour en assurer un pilotage de qualité
  • Garantir une rentabilité du projet conforme au business case
  • Intégrer la gestion des risques projets à la stratégie budgétaire
  • Communiquer avec la direction financière et les parties prenantes

Travaux pratiques

Etudes de cas réels. Acquisition de techniques de calculs et de mesures des coûts et des risques directement utilisables lors du pilotage de projet.
PROGRAMME DE FORMATION

La dimension coûts projet : contexte, usage et parties prenantes

  • L’équilibre des critères clés d’un projet : coût, qualité, délai (priorisation et criticité).
  • Les coûts comme élément du budget.
  • Les coûts comme élément de business case et de rentabilité (R.O.I.).
  • Méthodes d’estimation de charges : rappels.
  • Identification des acteurs clés : rôles, intérêts, enjeux et responsabilités.
  • Les éléments de dialogue et de communication sur les coûts des projets avec les acteurs clés.

Travaux pratiques
Positionner la dimension coût d’un projet, utilisation de la méthode RACI, étude de la communication vers les acteurs clés à partir d’une étude de cas.

Evaluer économiquement un projet

  • Investissements et fonctionnement.
  • Coûts SI et coûts métiers.
  • Décomposition d’un T.J.M. : les notions de coût (in)direct, coût complet.
  • Principes clés de la méthode ABC.
  • Calcul de rentabilité et indicateurs de mesure VAN, TRI, DRC.
  • Le TCO : coût complet de possession et coûts cachés.
  • Les diverses techniques d’évaluation des coûts.
  • Eléments de gains et d’économies tangibles et intangibles.

Travaux pratiques
Calcul de rentabilité d’un projet : identification des postes de dépenses de gains et d’économies, valorisation et analyse des coûts et de la rentabilité.

Suivre les coûts projet

  • Méthode de la valeur acquise (“earned value”).
  • Variance coût.
  • Variance délai.
  • Analyse des variances au regard de l’avancement et de la consommation.
  • Intégration dans une vision pluriannuelle : du budget au business case.
  • Stratégies de décision, réestimation, approche EVM.

Travaux pratiques
Application de la méthode de la valeur acquise sur une étude de cas et analyse critique de la méthode.

Manager les risques

  • Définition et identification des risques.
  • Analyse qualitative et quantitative des risques : estimations, provisions.
  • Développement des stratégies de réponse.
  • Analyse des impacts des risques sur les coûts et la rentabilité.

Travaux pratiques
Etude d’impact de risques sur les coûts et rentabilité, puis simulation et analyse des scénarios alternatifs.

Chiffrage prévisionnel, estimation et maîtrise du coût des projets (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Les objectifs de la formation

  • Élaborer les estimations et chiffrages prévisionnels d’un projet en intégrant les risques.
  • Piloter avec anticipation le suivi des coûts du projet.
  • Communiquer efficacement sur les coûts du projet.

1 – Estimer les coûts des projets

  • Méthodes analogiques, méthodes paramétriques, méthodes analytiques.
  • Planning poker (méthodes agiles).

2 – Intégrer les risques dans le budget initial du projet

  • Intégrer les taux de change, parité, localisation, inflation et formules de révision.
  • Identifier les risques du projet.
  • Définir la provision pour risques et aléas.

3 – Valider la faisabilité économique

  • Évaluer la rentabilité des projets : VAN, ROI, PAYBACK, TIR.

4 – Maîtriser les coûts des projets

  • L’avancement physique pour anticiper les dérives.
  • Calculer la Valeur Acquise, la Valeur Planifiée, et le coût réel du travail effectué.
  • Surveiller les risques et préserver la provision.

5 – Mettre à jour le tableau de maîtrise des coûts du projet

  • Les 12 principes de la coûtenance.
  • Les enjeux du management par le visuel.
  • Construire un tableau de pilotage adapté à son projet.
Qualité des projets, les bonnes pratiques (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Ce stage vous donnera les clés pour mieux structurer votre réflexion et votre action en vue d’améliorer la qualité de vos projets. Il vous permettra d’assurer une meilleure gestion des risques, un management optimisé et la mise en place de processus d’amélioration continue.

Objectifs pédagogiques

  • Assurer la qualité des projets
  • Garantir une meilleure gestion des risques
  • Rédiger un plan qualité et le faire valider
  • Mettre en place un processus d’amélioration continue
PROGRAMME DE FORMATION

La qualité pour un projet

  • Qualité et concept associés : exigences du client, contrôle qualité, assurance qualité, qualité totale.
  • Le coût de la qualité, les conséquences de la “non-qualité”.
  • Les métriques de la qualité.

Réflexion collective
Echanges sur les raisons d’échec de projets.

L’assurance Qualité des projets : les bonnes pratiques

  • Redéfinition de la notion de projet.
  • L’organisation d’un projet : vu comme un système.
  • La cartographie des processus d’un projet.
  • Etude des différentes classes de processus : les processus d’ingénierie et de support.
  • Le cycle de vie.

Etude de cas
Construction d’une cartographie des processus d’un projet.

La gestion des risques du projet

  • Les lois de Murphy.
  • La détermination des risques potentiels.
  • Identification des causes.
  • Estimation des risques.

Etude de cas
Identification et gestion des risques d’un projet.

Améliorer la qualité de la prise en compte des exigences du client

  • Mieux comprendre les objectifs du projet : Business Case.
  • Calibrer les exigences du client. La valeur ajoutée.
  • Représentation des exigences, analyse des performances et analyse quantitative.
  • Adapter le cycle de développement au cycle de vie.

Définir un système de management de la qualité des projets

  • Définition et concept associés. Les divers composants.
  • Organiser et développer son système.
  • S’appuyer sur les normes et les référentiels. Intérêts et limites.

Etude de cas
Ecrire un Plan d’Assurance Qualité.

L’amélioration continue de la qualité

  • Le syndrome du papillon de nuit.
  • La roue de Deming ou le cycle PDCA (Plan, Do, Check et Act).
  • Conduire une revue de fin de projet : causes des écarts, améliorations et enrichissement du système.
  • Les différents modèles de maturité, leurs principes, intérêts et limites.
  • La certification des processus et des personnes.

Etude de cas
Etablir le plan d’amélioration continue de la qualité.

Le management des risques et opportunités dans les projets (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Les objectifs de la formation

  • Identifier, évaluer, traiter et maîtriser les risques.
  • Intégrer le pilotage des risques projet dans le management.
  • Mettre en place une culture de management des risques projet.

1 – S’approprier le processus de gestion des risques

  • Risques et aléas, imprévus et incertitudes.
  • Menaces et opportunités.
  • La typologie des risques.
  • La particularité des risques projet par rapport aux autres risques de l’entreprise.
  • Les étapes du processus global du management du risque.
  • Le plan de management des risques projet.

2 – Identifier tous les risques du projet

  • Les méthodes d’analyse par phase, fonctionnalité, cause, origine.
  • Les check-lists de risques par type de projet.
  • L’organigramme des risques pour organiser et hiérarchiser les risques.

3 – Conduire l’analyse qualitative des risques

  • L’évaluation de la probabilité et de la gravité.
  • La mesure de la criticité.
  • Les matrices de risques.

4 – Conduire l’analyse quantitative des risques

  • Les méthodes à dire d’expert.
  • La simulation de Monte Carlo :
    • principe et cas d’application avec des macros Excel.

5 – Élaborer le plan d’action pour traiter les risques

  • Les différents modes de traitement des menaces et des opportunités : réduction/amélioration, transfert/partage, élimination/exploitation, acceptation.
  • Les provisions budgétaires pour couvrir les coûts.
  • Les provisions planning pour couvrir les délais.

6 – Utiliser la créativité pour transformer les risques en opportunités

  • Les principes de la créativité.
  • Pratiquer 2 outils créatifs pour transformer les risques en opportunités : le brainstorming ; la pensée latérale.
  • Trier et sélectionner les actions.

7 – Surveiller les risques

  • La détection de l’apparition des risques.
  • La mise en œuvre des plans palliatifs et des plans de secours.
  • La revue des risques et opportunités projet.
  • Les risques et opportunités : indicateurs clé du tableau de bord.
ITIL (Information Technology Infrastructure Library) (3 jours)
1490 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Introduction

Présentation d’ITIL
Présentation de la formation

Problématique de gouvernance des systèmes d’information

Principes
Exemple dans une collectivité locale
Rôle de la stratégie de services

Stratégies des services

Contexte informatique de l’entreprise
Apports de l’informatique
Bonnes pratiques

Présentation d’ITIL

Historique
Principes de la démarche
Les processus
L’organisation
La fonction et le rôle
Cycle de vie des services
Acteurs clés du service informatique

Architecture du référentiel ITIL et des principaux concepts

Objectifs du recueil de « Best practices »
Le référentiel documentaire  ITIL
Les étapes d’un projet ITIL et les concepts fondateurs

Positionnement par rapport aux autres référentiels de bonnes pratiques

L’architecture des référentiels de bonnes pratiques
Complémentarité ITIL et COBIT (Gouvernance des SI)

Mise en oeuvre d’ITIL

Principes et pratiques de gestion des services IT
Phase de stratégie de services
Mission, utilité et garantie
Ressources et aptitudes
Opportunité métier
Risques et gouvernance
Processus de définition de la stratégie
Activités du processus
Processus et rôle du gestionnaire

Mise en application de la gestion des services ITIL

Points clés de la mise en œuvre d’ITIL
Etapes types de mise en œuvre
Conditions de réussite : communication

Présentation de l’étude des fonctions et des processus

Cycle de vie des services
Stratégie de services
Conception de services
Transition de services
Exploitation de services
Amélioration continue de services
Fonctions de services

Rôles et fonctions

Matrice des rôles (RACI)
Rôles clés
Relations fonctions de services/processus

Service Support

Centre de services
Concepts et fonctions : du centre d’appel  au centre de services
Activités
Architecture
Outillage
Personnel
Indicateurs

Gestion du catalogue de services

Services métiers et services techniques
Interfaces clients et support

Opérations de gestion quotidiennes (Phase d’exploitation de services)

Gestion des événements
Synoptique du processus
Objectifs et activités
Rôles des opérateurs et du responsable d’exploitation
Liens avec la gestion des incidents, points de vigilance
Gestion des accès
Procédures de sécurité et de disponibilité
Gestion des identités, droits et privilèges
Rôles du centre de services et du gestionnaire des accès
Relations avec le centre de services et politique sécuritaire
Exécution des requêtes
Requêtes, demandes d’accès, plaintes
Enregistrement, traitement et clôture
Rôles du centre de services et du gestionnaire des requêtes
Catalogue de requêtes, auto-assistance (Self-Help)
Gestion des incidents
Synoptique du processus
Aperçu des principales activités de la détection jusqu’à la clôture
Etat des services et codification des incidents
Respect des niveaux de services et actions de reporting
Gestion des problèmes
Synoptique du processus
Activités réactives et proactives

Gestion des actifs de services et configurations

Typologie : composants, bases et flux de données, équipements,…
Modèle et niveau de granularité de la CMDB
Système de gestion de la configuration (CMS)
Activités et acteurs
Points de vigilance et risques

Gestion des demandes métiers

Schéma d’activité des métiers
Missions et objectifs
Mécanisme de production et de consommation

Service Delivery

Gestion des niveaux de service
Synoptique et imbrication des contrats de services  (SLR, SLA, OLA, UC)
Objectifs et activités
Rôle du gestionnaire et du représentant de la relation client
Enjeux, bénéfices et difficultés de mise en œuvre

Gestion financière des services IT

ROI, TCO, coût, prix et facturation d’un service
Activités récurrentes, activités liés aux services

Gestion de la capacité

Périmètre du processus
Activités itératives ; activités spécifiques
Bénéfices et points de vigilance

Gestion de la disponibilité

Mesure de la disponibilité : taux de disponibilité, temps moyen de rétablissement, résilience
Système de gestion de la disponibilité (AMIS)
Bénéfices et points de vigilance

Gestion de la continuité

Terminologie et objectifs
Activités et acteurs
Bénéfices et points de vigilance

Gestion de la sécurité des services IT

Confidentialité, intégrité, authenticité, non répudiation
Système de gestion de la sécurité de l’information (ISMS)
Activités et acteurs
Risques et enjeux

ITIL ET LA QUALITE : Un cadre d’AMELIORATION CONTINUE

Interfaces d’ITIL avec d’autres référentiels IT standards : Cobit, CMMI, ISO, …
Cycle de vie du logiciel et  best practices ITIL
Défis et bénéfices :
– Une informatique plus utile, plus efficace et moins chère
– Une terminologie précise et partagée entre tous

Phase de conception de services

Cycle de vie du service
Recueil des exigences clients
Définition de la solution
Outils
Processus
Indicateurs de mesure du service

Gestion des fournisseurs

Typologie et contrats de services
Modalités de gestion
Enjeux de la gestion des fournisseurs
Rôle des acteurs : achat, juridique, gestionnaire

Phase de transition de services

Objectifs et processus

Gestion des déploiements et mise en production
Objectifs et terminologie
Politique de mise en production
Environnements : développement, homologation, production
Acteurs et points de vigilance

Gestion des changements

Définition et objectifs
Caractéristiques : normal, standard, urgent
Description du processus
Acteurs, processus d’escalade  et points de vigilance
Indicateurs de mesure

Gestion de la connaissance

De la donnée à la connaissance
Composants du Service Knowledge Management System (SKMS)
Objectifs, activités et points de vigilance

Gestion de la connaissance

De la donnée à la connaissance

Phase d’amélioration continue

Intégration au cycle de vie du service
Présentation du concept : roue de Deming
Objectifs et activités
Les 7 étapes de l’amélioration continue

Gestion du portefeuille de services

Contenu
Missions et activités

Gestion opérationnelle de projet (2 jours)
990 € H.T

Accessible aux personnes en situation de handicap

À l’issue de ce module, le participant maîtrisera les compétences lui permettant d’identifier son positionnement au sein d’un projet, ses logiques et de travailler au sein d’une équipe projet.

Objectifs pédagogiques

  • Connaître le vocabulaire et les concepts de base en gestion de projet
  • Participer à l’exécution d’un projet
  • Suivre l’exécution des travaux
  • Collaborer hiérarchiquement et fonctionnellement au sein de l’équipe projet et de son organisation

Actions collectives

Ce cours fait partie des actions collectives FAFIEC (réf. 28551)

Travaux pratiques

Apports théoriques et exercices pratiques.

Méthodes pédagogiques

Ce stage très interactif s’appuie sur une alternance d’apports théoriques, de travaux pratiques, d’échanges, d’ateliers et d’études de cas contextualisées.
PROGRAMME DE FORMATION

Introduction à la gestion de projet

  • Définitions et objectifs du mode projet : les caractéristiques, le triangle de projet…
  • Comprendre les structures organisationnelles : fonctionnelle, par projets, matricielle…
  • Les typologies des projets.
  • Le management de projet.
  • Le vocabulaire clé de la gestion de projet : étapes, phases, jalons, tâches et livrables…

Exercice
Identifier les différents types de projets.

Participer à l’exécution d’un projet

  • Connaître le contenu d’une note de cadrage, en extraire les éléments nécessaires à son intervention sur le projet.
  • Comprendre le triangle d’or de la gestion de projet : qualité, coût et délais.
  • S’assurer de la réalisation de ses tâches dans le respect du triangle d’or.
  • Collaborer avec les autres membres de l’équipe : communiquer, remonter les difficultés.
  • Participer à la vie d’équipe.

Exercice
Étudier une note de cadrage pour en sortir les éléments essentiels, simulation d’une réunion d’équipe.

Suivre l’exécution des travaux

  • Savoir évaluer le reste à faire sur ses tâches.
  • Mettre à jour le planning avec son reste à faire.
  • Identifier les incidences de cette mise à jour sur le planning et sur le triangle d’or.
  • Savoir proposer des actions correctives pour en limiter les impacts.
  • S’assurer du respect de la qualité des livrables.
  • Comprendre les incidences sur le budget, le mettre à jour.
  • Identifier les risques possibles et leurs incidences sur le triangle d’or : proposer des actions correctives.

Exercice
Évaluer le reste à faire, interpréter les incidences sur le planning, mettre à jour le plan de management des risques.

Collaborer hiérarchiquement et fonctionnellement au sein de l’équipe projet

  • Élaborer et présenter le tableau de bord de suivi : indicateurs de suivi de projet, coût, délais, livrables et risques.
  • Connaître les différents contributeurs d’un projet : leurs rôles, responsabilités et préoccupations dans le projet.
  • Connaître les différents moyens de communication autour du projet.
  • Identifier les cibles de communication, les parties prenantes, les acteurs impliqués et les unités opérationnelles.
  • Règles d’une bonne communication.
  • Diffusion de l’information : mettre à jour le plan de communication projet.
  • Outils : le plan de management des ressources humaines, la matrice de responsabilités.

Exercice
Réaliser la matrice des responsabilités du projet. Construire le tableau de bord d’avancement projet.

Gestion avancée de projet (2 jours)
990 € H.T

Accessible aux personnes en situation de handicap

À l’issue de ce module, le participant maîtrisera le triangle projet (qualité/coût/délai), ainsi que les compétences lui permettant d’évaluer et de piloter les risques projet : registre de risque, analyse qualitative et quantitative et plan d’atténuation des risques.

Objectifs pédagogiques

  • Définir le périmètre du projet
  • Planifier la mise en œuvre du projet
  • Planifier les coûts du projet
  • Gérer les risques et les opportunités du projet
  • Gérer la qualité du projet

Actions collectives

Ce cours fait partie des actions collectives FAFIEC (réf. 28552)

Exercice

Apports théoriques et exercices pratiques.

Méthodes pédagogiques

Ce stage très interactif s’appuie sur une alternance d’apports théoriques, de travaux pratiques, d’échanges, d’ateliers et d’études de cas contextualisées.
PROGRAMME DE FORMATION

Définir le contenu du cahier des charges

  • Identifier le besoin client.
  • Spécifier le périmètre du projet et rédiger les exigences fonctionnelles et techniques.
  • Déterminer les livrables du projet.
  • Définir les jalons attendus du projet.
  • Organiser la validation des exigences, livrables et jalons auprès des parties prenantes.

Exercice
Jeu de rôle pour identifier le besoin client. Rédaction des exigences fonctionnelles et techniques. Détermination des livrables et des jalons. Jeu de rôle de validation des exigences.

Réaliser le planning projet

  • Réaliser le découpage du projet en grandes étapes : phase, cycle de vie, lotissement…(PBS).
  • Définir les tâches d’une étape projet (WBS), estimation de la durée des tâches.
  • Séquencement des activités : réaliser le PERT, définir le(s) chemin(s) critique(s) et les marges totales.
  • Construire le planning projet (GANTT).
  • Définir et sélectionner les ressources nécessaires à la réalisation du projet, les affecter aux tâches du planning.
  • Optimiser le planning : chevauchement, lissage et nivellement.
  • Mettre à jour le planning tout au long du projet.
  • Présenter le planning aux parties prenantes.

Exercice
Construction d’un planning GANTT. Jeu de rôle : présentation du planning aux parties prenantes.

Construire le budget du projet

  • Identifier les différents coûts d’un projet : coût de main d’œuvre, coût matériel…
  • Mettre à jour le budget tout au long du projet.

Exercice
Identifier les coûts d’un projet.

Manager les risques

  • Identification des risques et des opportunités : méthodes de collecte des informations, checklists des risques…
  • Construire le plan de prévention des risques : catégoriser les risques et définir la criticité (probabilité et impact).
  • Bâtir le plan d’action pour contourner ou éviter les risques de forte criticité.
  • Traiter les opportunités : mettre en place une stratégie.

Exercice
Identifier les risques. Construire le plan de prévention des risques.

Gérer la qualité

  • Mettre en place une communication commune.
  • Rédiger un plan de management projet (PMP) ou un plan qualité projet (PQP).
  • Construire la politique qualité du projet : définir les indicateurs et les modalités de leurs suivis.
  • Mettre en place les procédures de contrôle de la qualité.
  • Suivre la qualité du projet et mettre en œuvre les actions d’amélioration.

Exercice
Définir les indicateurs qualités. Rechercher des actions d’amélioration sur des indicateurs proposés.

PRINCE2® Agile Practitioner, certification (3 jours)
1490 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

PRINCE2 Agile® est une solution de management agile complète. Elle combine flexibilité et réactivité de l’Agile, avec le cadre clairement défini de PRINCE2®. Ce stage vous apprendra pourquoi et comment combiner PRINCE2® et l’agilité, et s’achèvera par le passage de l’examen officiel PRINCE2 Agile® Practitioner.

Objectifs pédagogiques

  • Comprendre les concepts de base des méthodes Agiles les plus communes
  • Comprendre le but et le contexte pour combiner PRINCE2® et l’Agile
  • Appliquer et évaluer les domaines d’intérêt d’un projet dans un contexte agile
  • Adapter les principes, thèmes, processus et gestion de produits PRINCE2® à un projet dans un contexte agile
  • Préparer et passer l’examen PRINCE2® Agile® Practitioner

Examen

Après avoir réussi leur certification PRINCE2 Agile® Practitioner, les participants obtiendront 21 Unités de Développement Professionnel (PDU’s)

Certification

Examen PRINCE2 Agile® Practitioner, en anglais, de 2 heures 30, à livre ouvert : QCM de maximum 50 questions d’un point chacune. Note pour obtenir la certification : 60%, ou 30/50. Il est nécessaire d’être en possession du guide PRINCE2 Agile® (ISBN : 9780113314676).
PROGRAMME DE FORMATION

Introduction

  • Qu’est-ce que PRINCE2 Agile® ?
  • Agile entre mode projet et activités opérationnelles.
  • Définition de l’Agile.
  • Méthodes Agiles : Agile Manifesto, Scrum, Kanban, Lean, XP, SAFe, DSDM/Agile PM, DevOps, Crystal.
  • PRINCE2® : principes, thèmes et processus.

Exercice
Evaluer les 5 comportements préconisés par PRINCE2 Agile® selon leur importance.

Les concepts de base du management de projet Agile

  • Développement itératif et incrémental.
  • Scrum : rôles, artefacts, événements.
  • Planification : “Timeboxing”. Planification orientée livrables.
  • Estimation : “Point scoring”, suite de “Fibonacci”, “T-shirt”.
  • Avancement : graphe “Burn-down” et “Burn-up”.
  • Kanban : “Kanban Board”, “Cumulative Flow Diagram”
  • Lean Startup : “Fail fast”, Produit Minimum Viable (MVP).

Echanges
Questions sur les concepts de management agile.

Principes, thèmes, processus et produits de management

  • Principes de PRINCE2® et Agile.
  • Aspects de performance : variables, constantes et gestion des priorités.
  • Processus : cas d’affaire, évaluation de la complexité (“Cynefin”). Livraisons fréquentes. Contrats. Rétrospective.
  • Produits de management : flexibilité, formalité.
  • Gestion des exigences : “User Story”. Gestion des priorités (MoSCoW).
  • Gestion de la qualité : DoD (Definition Of Done). DoR (Definition Of Ready). Revue qualité.
  • Stratégie de test : Test Driven Development, Business Driven Development.

Exercice
Rédaction de “User Stories” et identification des priorités avec MoSCoW.

Organisation

  • Structure et caractéristiques de l’équipe.
  • Adaptation du rôle du chef de projet et du leader.
  • Communication : workshop, “daily stand-up”, management visuel, feedback client.

Exercice
Affectation de rôles suivant les compétences et les besoins d’un projet.

Transition

  • “Agilometer” et évaluation des risques de l’Agile.
  • Pilotage de l’attitude Agile de l’équipe.
  • Conseils au chef de projet Agile.
  • Bilan Agile du projet.

Exercice
Evaluer un projet selon les 6 aspects de l’”Agilometer”.

Examen

  • Révision des connaissances et questions-réponses.
  • Préparation et passage de l’examen en langue anglaise.

Examen
Certification PRINCE2 Agile® Practitioner.

Maîtriser les règles de la communication projet (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Maîtriser les règles de la communication projet, bonnes pratiques et outils

La communication est un élément important pour la réussite d’un projet. Tout chef de projet se doit d’élaborer un plan de communication, de conduire les réunions nécessaires et d’assurer des reportings réguliers et pertinents.

 

OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

PROGRAMME DE FORMATION

  1. Les fondamentaux de la communication de projet
  2. L’élaboration du plan de communication projet
  3. Les réunions de projet
  4. Le reporting du chef de projet
  5. Présenter les données du projet avec l’outil MS-Project

 

Objectifs pédagogiques

  • Identifier les bonnes pratiques de communication projet
  • Elaborer un plan de communication
  • Conduire des réunions de projet
  • Utiliser et exploiter les principaux indicateurs de suivi
  • Exploiter les données avec MS Project

PROGRAMME DE FORMATION

1. Les fondamentaux de la communication de projet

  • La notion de projet.
  • La notion de communication.
  • Les modèles de communication.
  • Les types de communication.
  • Le rôle de la communication dans un projet.
  • Les règles de bonnes pratiques.

2. L’élaboration du plan de communication projet

  • L’analyse de l’existant.
  • La définition des objectifs.
  • L’identification et la priorisation des groupes cibles.
  • La définition d’une stratégie de communication.
  • La présentation du plan de communication.

Exercice
Identifier les groupes cibles du plan de communication d’après une étude de cas.

3. Les réunions de projet

  • Rappel des fondamentaux de la conduite de réunion.
  • La réunion de lancement.
  • Les réunions d’avancement.
  • Les réunions de résolution de problème.
  • La réunion de clôture.

Exercice
Partage de bonnes pratiques : préparer et organiser les réunions de projet, identifier les difficultés, concrétiser les solutions.

4. Le reporting du chef de projet

  • Le suivi d’avancement.
  • Le suivi financier.
  • Le suivi des risques projet.
  • Le mémoire de projet.

Exercice
Elaboration d’un compte rendu d’activité (CRA), d’un tableau d’avancement en charge-délai de production. Constitution et analyse d’une ligne isochrone, d’un diagramme des jalons, d’une courbe en S…

5. Présenter les données du projet avec l’outil MS-Project

  • Rappel sur les fondamentaux de MS-Project.
  • Concevoir ses tableaux de bord.
  • Produire ses rapports d’avancement.
  • Intégrer et pérenniser son dispositif de reporting.

Exercice
Créer et utiliser des champs personnalisés, des tables dédiées, des affichages, des regroupements analytiques. Créer un rapport de présentation de type graphique, tableau croisé ou comparatif.

Animer et motiver votre équipe projet informatique (3 jours)
1490 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Au delà des compétences de gestionnaire et d’organisateur, le chef de projet informatique doit être capable de dynamiser, motiver et animer son équipe autour d’un objectif commun. Ce stage vous permettra d’acquérir les savoir-faire et les compétences relationnelles indispensables pour réussir dans cette mission.

OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

METHODE PEDAGOGIQUES

PROGRAMME DE FORMATION

  1. Concilier les rôles de chef de projet et de chef d’équipe Projet
  2. Constituer et organiser son équipe projet
  3. Communiquer avec efficacité
  4. Maîtriser les relations au quotidien
  5. Motiver les membres de son équipe Projet

 

Objectifs pédagogiques

  • Faire une auto-évaluation de son propre style managérial
  • Elaborer la matrice de compétences de son projet
  • Maitriser le verbal et le non-verbal dans sa communication
  • Préparer et mener un entretien de délégation
  • Maitriser les techniques essentielles de motivation de son équipe
  • Appliquer des techniques de résolution de conflit et de recadrage

Méthodes pédagogiques

Alternance d’apports théoriques, d’exercices et de mises en situation.

PROGRAMME DE FORMATION

1. Concilier les rôles de chef de projet et de chef d’équipe Projet

  • Connaître le rôle et la mission du chef de projet.
  • Comprendre son style managérial.
  • Définir les caractéristiques d’une équipe projet et comprendre sa dynamique.
  • Différencier objectifs individuels et objectifs Projet.
  • Prendre conscience de ses pouvoirs et de ses responsabilités.
  • Trouver sa place en fonction de l’organisation.

Exercice
Questionnaire sur son style de management. Echanges d’expériences.

2. Constituer et organiser son équipe projet

  • Cartographier les compétences requises et intégrer la montée en compétences des individus.
  • Négocier les ressources avec sa hiérarchie et les sous-traitants.
  • Impliquer l’équipe dans la construction du planning.
  • Définir les temps de rencontre et leurs contenus : réunion d’équipe projet, réunion d’avancement.
  • Apprendre à mener des réunions efficaces.

Exercice
Mise en situation de réunion d’équipe. Elaboration d’une matrice de compétences.

3. Communiquer avec efficacité

  • Etre conscient du cadre de sa communication, se fixer des objectifs réalistes et mesurables.
  • S’affirmer dans sa communication.
  • Acter sa présence par la posture, le regard, les gestes.
  • Maîtriser ses émotions et gérer son stress.
  • Ecouter activement. Entrer dans la  » carte de l’autre « .
  • Maîtriser la communication.
  • Traiter la rumeur, la rétention d’information.

Exercice
Ecoute active, matrice des priorités. Mises en situations de communication suivies de débriefings.

4. Maîtriser les relations au quotidien

  • Entretenir les relations au quotidien.
  • Identifier et gérer les relations conflictuelles.
  • Savoir dire non.
  • Répondre aux objections.
  • Intégrer les nouveaux collaborateurs, définir leurs missions.
  • Déléguer et contrôler.
  • Gérer, intégrer les collaborateurs difficiles. Recadrer les écarts.

Mise en situation
Entretien de délégation. Résolution d’un conflit.

5. Motiver les membres de son équipe Projet

  • Identifier et concrétiser les facteurs de motivation.
  • Partager sa vision et ses valeurs, donner du sens.
  • Unifier les équipes dispersées sur le projet.
  • Maintenir la cohésion et l’implication de l’équipe tout au long du projet.

Réflexion collective
Repérer les causes de démotivation et de motivation. Mise en situation : entretien de motivation, donner des signes de reconnaissance.

Gérer un projet informatique (3 jours)
1490 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Conduire un projet de développement d’un Système d’Information est une opération pleine d’embûches comme le montre l’analyse des difficultés rencontrées dans la pratique. Ce stage, basé essentiellement sur l’expérience des intervenants, vous apportera tous les éléments pour maîtriser le déroulement de vos projets informatiques, en matière de délais, de coûts et de qualité.

Objectifs pédagogiques

  • Identifier le ROI d’un business case
  • Découper un projet par composants et définir un cycle de vie
  • Maîtriser les indicateurs à évaluer pour décider de sous-traiter
  • Evaluer les charges d’un projet, définir et organiser le planning en conséquence
  • Construire et suivre le tableau de bord budgétaire d’un projet
  • Evaluer son style de manager d’équipe projet et maîtriser le plan de communication sur le projet
PROGRAMME DE FORMATION

Introduction à la gestion de projet

  • La notion de projet et de management de projet.
  • Les acteurs d’un projet.
  • Produit et projet. Le cycle de vie du projet.
  • Les groupes de processus projets.
  • Le référentiel de bonnes pratiques du PMI (Project Management Institute) et ses domaines de connaissances.

Gestion du contenu du projet

  • La planification et la définition du contenu : analyse du produit, identification des alternatives.
  • Analyse des parties prenantes (les acteurs).
  • Les modèles (cascade, W, itératif). Les types de projets : développement, intégration, déploiement.
  • Créer la structure de découpage du projet : WBS.

Travaux pratiques
Découpage d’un projet par composants et définition du cycle de vie.

Gestion des délais

  • Estimation des charges, démarche générale.
  • Techniques : jugement d’expert (Delphi), analogie, évaluation analytique, probabiliste, points de fonction…
  • Séquencement des activités : méthode des antécédents, détermination des dépendances, décalage (avance/retard).
  • Elaboration et compression de l’échéancier : analyse des éventualités, nivellement des ressources, chaîne critique…

Travaux pratiques
Evaluation des charges avec différentes méthodes. Elaboration et analyse d’un diagramme. Elaboration et compression d’un échéancier.

Gestion des coûts

  • Estimation des coûts : techniques et méthodes.
  • Budgétisation : la maîtrise des coûts ; le suivi : indicateurs budgétaires, les construire, les analyser.

Travaux pratiques
Construire un tableau de bord budgétaire.

Gestion des risques

  • Introduction aux risques de projets. Planification du management des risques.
  • Identification des risques (remue-méninges, diagramme cause-effet, analyse de listes de contrôle).
  • Analyses qualitatives (probabilité, impact…) et quantitatives (valeur monétaire attendue, arbre de décision).
  • Planification des réponses aux risques.
  • Surveillance et maîtrise des risques. Audit : les facteurs de risques.

Travaux pratiques
Identification de risques projet, évaluation du risque. Repérage de réponses adaptées au risque.

Management de la sous-traitance

  • Planifier les contrats. Solliciter les offres. Administration et clôture du contrat.
  • Les acteurs d’un projet : la maîtrise d’ouvrage, la maîtrise d’œuvre. Rôles et responsabilités.
  • Management de l’intégration du projet : le plan de management, diriger et piloter l’exécution du projet.
  • Les indicateurs de pilotage projet.

Travaux pratiques
Arbre de décision pour acheter ou faire.

Management des ressources humaines du projet

  • Equipe. Motivation. Style de management.
  • Planification des ressources. Former, développer, diriger l’équipe de projet.
  • Le système d’information projet : le suivi individuel et le suivi projet.

Travaux pratiques
Style de leadership, bilan individuel, avancement projet.

Gestion des communications du projet

  • Communication humaine. Planification des communications.
  • Diffusion de l’information. Etablissement du rapport d’avancement.
  • Manager les parties prenantes.

Travaux pratiques
Plan de communication sur le projet.

Calcul de la rentabilité des projets

  • Typologie des objectifs de gain. ROI. Décision d’investissement.

Travaux pratiques
ROI, délai de remboursement.

Gestion de la qualité projet

  • Repères sur la qualité. Qualité et projet. Planification de la qualité. Mettre en oeuvre l’assurance qualité.
  • Mettre en œuvre le contrôle Qualité.

Travaux pratiques
Recherche de métriques.

PMP®, préparation à la certification PMBOK® Guide - 6ème édition (3 jours)
2490 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Le PMI (Project Management Institute) est une organisation internationale mondialement reconnue qui a pour objet de promouvoir les méthodes et techniques en management de projet. Ce stage, très pratique, vous permettra d’acquérir, dans ce domaine, les connaissances et l’expérience qui sont exigées pour la certification PMP®.

Objectifs pédagogiques

  • Découvrir l’ensemble des domaines de connaissances du référentiel PMI
  • Mettre en œuvre des techniques de gestion de projet sur tous les domaines de connaissance du PMI
  • Se préparer au passage de la certification PMP® avec des questions
  • Appréhender la procédure d’admission et la préparation du dossier d’éligibilité
  • Préparer un plan de révision en vue de l’examen

CPF

Ce cours est éligible au CPF avec le code formation 236702

Actions collectives

Ce cours fait partie des actions collectives FAFIEC (réf. 28561)

Travaux pratiques

Des exercices sur les méthodes et techniques sont régulièrement proposés pour renforcer l’appropriation des concepts théoriques présentés. Un questionnaire de révision est présenté à la fin de chaque chapitre.

Méthodes pédagogiques

Alternance d’exercices et d’évaluation de ses connaissances grâce à un simulateur d’examen.

Certification

Ce stage se base sur le référentiel PMBOK® 6ème édition. Le guide associé ainsi que le «Guide pratique AGILE » sont remis à chaque participant dans leur version française ou anglaise. Pour passer la certification, vous devez vous inscrire et déposer un dossier de candidature sur le site du PMI. ORSYS peut vous accompagner dans cette démarche : pour plus d’informations, contactez votre consultant formation.
PROGRAMME DE FORMATION

Introduction

  • Projet et gestion de projet. PMI. Certifications et normes.
  • Définitions normalisées.
  • La dynamique des projets. Processus et groupes de processus : démarrage, planification, exécution, surveillance…

Le cadre du management de projet

  • Programme, bureau des projets.
  • Phases et cycles de vie. Produit et projet.
  • Les parties prenantes du projet.
  • Les influences organisationnelles sur le management de projet.
  • Les processus de management de projet.
  • Les compétences du chef de projet.
  • Les groupes de processus : démarrage, planification, exécution, surveillance et maîtrise, clôture.
  • Présentation des domaines de connaissances en management de projet.

Gestion de l’intégration du projet

  • Elaborer la charte du projet.
  • Elaborer le plan de management du projet.
  • Diriger et piloter l’exécution du projet.
  • Gérer la connaissance du projet.
  • Maîtriser le travail du projet et les changements.
  • Clore le projet ou la phase.

Exercice
Méthode de sélections de projet (valeur actuelle nette).

Gestion du périmètre du projet et de son échéancier

  • Recueillir les exigences, définir le périmètre.
  • Techniques de décomposition du projet (SDP/WBS).
  • Valider et maîtriser le périmètre du projet.
  • Définition, jalonnement et estimation de la durée des activités.
  • Elaboration et maîtrise du planning.

Exercice
Diagrammes réseau : calculer les marges des activités, identifier le chemin critique.

Gestion des coûts du projet

  • Estimation des coûts.
  • Comment budgétiser ?
  • Définir les modalités de maîtrise des coûts.

Exercice
Maîtriser ses coûts avec la méthode de la valeur acquise.

Gestion de la qualité du projet

  • Planification de la qualité.
  • Plan d’assurance qualité.
  • Comment mettre en œuvre l’assurance qualité ?
  • Contrôler la qualité des livrables.

Exercice
Réaliser un diagramme de Pareto.

Gestion des ressources et communication

  • Définir les rôles et responsabilités dans l’équipe projet.
  • Motiver, gérer les conflits au sein de l’équipe.
  • Réaliser le plan de communication, gérer et maîtriser sa communication

Exercice
Définir les canaux de communication.

Gestion des risques et approvisionnements

  • Identification des risques projet : le registre des risques, analyse qualitative et quantitative.
  • Développement des stratégies de réponse aux risques, suivi et contrôle des risques.
  • Planifier le management des approvisionnements.
  • Procéder aux approvisionnements (sélectionner les fournisseurs).
  • Gérer et maîtriser ses relations contractuelles.

Exercice
Estimation et évaluation de risques projet.

Gestion des parties prenantes

  • Identifier les parties prenantes.
  • Planifier et maîtriser le management des parties prenantes.
  • Gérer et maîtriser l’engagement des parties prenantes.

Préparation au passage de la certification PMP®

  • Code de déontologie et de conduite professionnelle du CP.
  • Comment s’inscrire à l’examen ? Les prérequis. Dossier d’éligibilité.
  • Comment se préparer à l’examen ? Comment utiliser le kit de révision ?
  • Le déroulement de l’examen, les types de questions.

Travaux pratiques
A la fin de chaque chapitre, un questionnaire (quiz) est proposé : il a pour but de revoir et fixer en mémoire concepts, méthodes et définitions.

Gestion de projet par l'exemple (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Ce stage d’immersion dans un projet vous apprendra les bonnes pratiques pour en conduire chaque phase. En tant qu’acteur, vous serez confronté à diverses situations de projet, dans lesquelles vous serez mis face à des choix déterminants pour le succès ou l’échec du projet.

Objectifs pédagogiques

  • Identifier les composantes principales d’un projet et les rôles en jeu
  • Réaliser un planning projet en groupe, lors d’une mise en situation
  • Définir une organisation projet en situation
  • Organiser la communication et la gestion des risques tout au long d’un projet simulé
  • Vérifier ses propres axes de progrès au travers d’un jeu de rôle

Jeu de rôle

Mise en situation : satisfaire le besoin exprimé en mode projet. Chaque participant joue un rôle dans les projets proposés.

Méthodes pédagogiques

Méthode inductive par la réalisation d’un projet, puis déductive par l’analyse des points forts et améliorations possibles. Mise en pratique sur un cas de synthèse en fin de formation.
PROGRAMME DE FORMATION

Mise en situation au travers d’un jeu de rôle de simulation d’un projet

  • Présentation du projet.
  • Attribution des rôles au sein du groupe.
  • Déroulement du projet, action.
  • Fin du projet.

Jeu de rôle
Fabrication d’une structure, à partir d’un besoin exprimé par un client. Le groupe projet est en relation avec un client et un fournisseur.

Composantes d’un projet

  • La gestion du contenu.
  • La prise en compte des contraintes : délais, charges, coûts, qualité…
  • La réalisation d’un macro-planning : étapes, livrables, jalons.

Exercice
Réalisation d’un planning projet en tenant compte des contraintes.

Organiser et structurer le projet

  • Ordonnancement des tâches : PERT.
  • Planification détaillée : GANTT.
  • Associer et responsabiliser les participants : RACI.

Travaux pratiques
Définir une organisation projet.

Prise en compte des risques

  • Identification et classification des risques projet.
  • Réduction ou évitement des risques.
  • Suivi des risques.

Exercice
Classification des risques projet.

Pilotage du projet

  • Lancement du projet, réunion de lancement.
  • Définition de la communication. Suivi des activités. Prise en compte des aléas.

Etude de cas
Organisation de la communication projet.

Clôture et bilan du projet

  • Activités de fin de projet : bilan, REX, désengagement des ressources.
  • Mesure de la satisfaction des utilisateurs.
  • Points forts et points d’améliorations.
  • Bonnes pratiques pour la gestion de projet.
  • Les erreurs à éviter.

Mise en situation
Débriefing : analyse en groupe des points forts et points d’améliorations. Synthèse effectuée en groupe. Thème d’un circuit touristique.

Vérification des axes de progrès au travers d’un jeu de rôle

  • Présentation du projet et attribution des rôles.
  • Mise en route du projet, accompagnée par le formateur.
  • Clôture du projet. Conclusion et débriefing en groupe.

Jeu de rôle
Le groupe projet est en relation avec un client et un prestataire.

Tests Logiciels
Industrialiser les tests fonctionnels (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

L’industrialisation des tests fonctionnels est un axe majeur de l’amélioration de la qualité des applications. Cette formation présente les bonnes pratiques pour parvenir à un bon niveau d’industrialisation. Elle présente également les outils permettant de gérer et d’automatiser les tests.

Objectifs pédagogiques

  • Calculer la rentabilité d’un projet d’industrialisation des tests
  • Constituer des plans de tests fonctionnels
  • Automatiser ces tests fonctionnels manuels à l’aide de robots de test
  • Alimenter automatiquement des données vers le robot de tests
  • Exécuter ces tests dans le cadre de l’intégration continue
PROGRAMME DE FORMATION

Introduction aux tests fonctionnels

  • Les définitions du test fonctionnel.
  • Les types de tests concernés.
  • Industrialisation du test fonctionnel.
  • Rappel du processus de test fonctionnel.
  • Chaînes d’outils pour le test fonctionnel.
  • Industrie du test, TRA, Offshoring et STaaS (Software Testing as a Service).
  • Coûts et gains du test fonctionnel. Modèles de rentabilité.

Etude de cas
Calcul de rentabilité d’un projet en suivant diverses hypothèses.

Gestion des tests fonctionnels

  • Les gestionnaires d’exigences et de traçabilité.
  • Les gestionnaires de référentiels des tests.
  • Bi-traçabilité exigences/spécifications/tests.
  • Préparation des plateformes de test.
  • Préparation des données de tests.
  • Rédaction des cas de test.
  • Constitution des plans de tests fonctionnels.
  • Exécution et suivi des résultats des tests.

Travaux pratiques
Mise en œuvre de tests fonctionnels sur une application Web Open Source. Utilisation du référentiel de test Testlink en support.

Automatisation des tests

  • Les outils d’automatisation.
  • Automatisation par robot de tests, par API fonctionnelle.
  • Couche d’abstraction fonctionnelle.
  • Carte des composants graphiques.
  • Techniques de reconnaissance des composants.
  • Séparation de la logique et des données des tests automatisés.
  • Publication des tests et de résultats de test du robot dans le référentiel de test.
  • Maturité et automatisation des tests.

Travaux pratiques
Automatisation des tests fonctionnels manuels à l’aide de robots de test (Sélénium…). Pilotage des tests d’une application riche avec une API fonctionnelle.

Pratiques avancées

  • Techniques de communication entre outils.
  • Spécification par l’exemple.
  • Modèle de test et tests basés sur les modèles.
  • Générateurs de tests et de script de test.
  • Frameworks de tests unitaires et test fonctionnel de qualification.
  • Intégration dans des chaînes d’intégration continue.

Travaux pratiques
Spécification par l’exemple avec FitNesse. Alimentation automatique des données vers le robot. Génération de tests et chaîne d’intégration continue.

Bilan et synthèse

  • Retour d’expérience chiffré à travers un projet de test fonctionnel qui a échoué.
  • Retour d’expérience chiffré à travers un projet de test fonctionnel qui a réussi.
ISTQB® niveau avancé CTAL, Test Manager, certification (5 jours)
2490 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Cette formation permet de vous préparer à l’examen de certification ISTQB/CFTL Test Manager.

Objectifs


Mettre en place une méthodologie de management de tests logiciels.

Pré-requis


Etre certifié ISTQB/CFTL Fondation ou avoir suivi la formation Préparation à la certification CFTL/ISTQB niveau Fondation

Public


Toute personne certifiée ISTQB/CFTL Fondation et souhaitant évoluer vers le management de tests logiciels.

Programme de la formation


Introduction processus de test

  • Processus de test fondamental
  • Les activités de test

Documenter les activités de test

  • Politique de test
  • Stratégie de test
  • Plan de test
  • Bilan de test

Gérer une équipe de test

  • Compétences
  • Dynamique de l’équipe
  • Communication

Tests et risques

  • Gestion des risques
  • Risques dans le cycle de vie
  • Stratégie pilotée par les risques

Estimer et planifier les tests

  • Techniques d’estimation des tests
  • Estimation basée sur les métriques
  • Analyse des points de test (TPA)
  • Facteurs d’influences

Pilotage des activités de tests

  • Métriques de suivi des tests
  • Métrique de contrôle des tests
  • Reporting des activités

Gestion des incidents

  • Processus de gestion des incidents
  • Métriques et suivi des incidents

Amélioration du processus de test

  • Normes applicables aux tests
  • Processus d’amélioration TMMi
  • Processus d’amélioration TMAP et TPI
  • Les autres modèles d’amélioration
Test logiciel, ISTQB niveau Foundation CTFL, certification (3 jours)
1490 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Cette formation vous permettra d’acquérir les fondamentaux en test logiciel de système d’information. Vous comprendrez la place des tests dans le cycle de vie du logiciel et verrez les techniques pour les concevoir et les gérer. Cette formation vous préparera également à la certification de l’ISTQB « Foundation ».

 

OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

METHODE PEDAGOGIQUE

CERTIFICATION

PROGRAMME DE FORMATION

  1. Fondamentaux des tests
  2. Tester pendant le cycle de vie logiciel
  3. Techniques statiques
  4. Techniques de conception de tests
  5. Gestion des tests
  6. Passage de la certification

 

Objectifs pédagogiques

  • Acquérir le vocabulaire des normes et standards relatifs à l’activité de Tests (ISO et IEEE)
  • Maîtriser l’ensemble des activités d’un processus de test
  • Connaître les différents niveaux et types de tests
  • Appréhender les techniques et méthodes de tests
  • Disposer d’une vue d’ensemble du métier de testeur

Ce cours est éligible au CPF, avec le code formation 196132 pour la CPNE des télécommunications. Pour obtenir le code formation CPF d’une autre branche professionnelle, contactez-nous.

Exercice

Travaux pratiques durant les journées 2 et 3. Préparation en continue de l’examen (~100 questions). Examen blanc et correction commentée la 3e journée.

Méthodes pédagogiques

Exposé des concepts, exercices pratiques et de préparation à l’examen.

Certification

L’examen de certification est inclus dans la formation. L’obtention de la certification internationale ISTQB (International Software Testing Qualifications Board) permet de démontrer l’acquisition d’un niveau de connaissance et de compétences en tests de logiciels MOE et MOA. Formation suivie de la certification officielle par l’ISTQB.

Actions collectives

Ce cours fait partie des actions collectives FAFIEC (réf. 23483)

PROGRAMME DE FORMATION

1. Fondamentaux des tests

  • Pourquoi les tests sont-ils nécessaires ? Enjeux et qualité.
  • Le vocabulaire du test : vérification, validation, erreurs, défauts, dysfonctionnements…
  • Que sont les tests ? Les objectifs du test. Différences entre test et debugging.
  • 7 principes généraux des tests : exhaustivité, tester tôt, regroupement des défauts, test et contexte…
  • Processus de tests fondamentaux.
  • Les tests comme activité fondamentale des projets. Les cinq phases. Le contenu d’un Testware.
  • La psychologie des tests. Différence d’état d’esprit entre le testeur et le développeur.
  • Le code éthique du testeur.

Exercice
QCM de préparation continue à l’examen.

2. Tester pendant le cycle de vie logiciel

  • Modèles de développement logiciels : modèle en V, modèle incrémental et itératif.
  • Le positionnement des tests dans les approches incrémentales et itératives.
  • Les 4 niveaux de tests : test de composants, test d’Intégration, test système, test d’acceptation.
  • Les principales approches de test : Big-bang, Ad-hoc, Incrémentale, Exploratoire, Dos à Dos…
  • Types de tests. Les cibles de tests. La norme ISO 25000.
  • Tests de maintenance. Test de régression.

Exercice
QCM de préparation continue à l’examen.

3. Techniques statiques

  • Revues et processus de test : les quatre types.
  • Processus de revue formelle. Les six activités. Les rôles et responsabilités. Les facteurs de succès.
  • Analyse statique avec des outils.

Exercice
QCM de préparation continue à l’examen.

4. Techniques de conception de tests

  • Identifier les conditions de test et concevoir des cas de test.
  • Traçabilité des éléments de tests.
  • Catégories de techniques de conception de tests.
  • Techniques basées sur les spécifications ou techniques boîte noire.
  • Classes équivalences, limites, tables de décision, transition d’état…
  • Techniques basées sur la structure ou boîte blanche.
  • Couverture de chemin exécutable, de branches, de décision, de condition.
  • Techniques basées sur l’expérience.
  • Sélectionner les techniques de tests.

Exercice
QCM de préparation continue à l’examen.

5. Gestion des tests

  • Organisation des tests. Rôles, Plan de Test, Conception de Test, Approches et stratégie.
  • Estimation et planification des tests. Les activités. Les critères d’entrée et de sortie.
  • Suivi et contrôle du déroulement des tests.
  • Gestion de configuration.
  • Test et risques. Risques projet. Risques produit.
  • Gestion des incidents.

Exercice
QCM de préparation continue à l’examen.

5. Outils de support aux tests

  • Les outils de support à la gestion des tests.
  • Les outils de support aux techniques statiques de test.
  • Les outils de support pour la spécification des tests.
  • Les outils de support à l’exécution des tests.
  • Les outils de support à la mesure de la performance et au contrôle.
  • Usage efficace d’outils : bénéfices et risques potentiels.
  • Introduire un outil dans une organisation.

Exercice
QCM de préparation continue à l’examen.

6. Passage de la certification

  • Révision sur les thèmes principaux abordés en formation.
  • Examen blanc pour s’entraîner. Correction commentée.
  • Mise en place de l’examen par le GASQ mandaté par l’ISTQB.
  • Passage de la certification officielle ISTQB/CFTL. QCM de 1 heure.
Plateforme Selenium 3.0, mise en œuvre (2 jours)
990 € H.T

Accessible aux personnes en situation de handicap

Les campagnes de tests pouvant contenir des milliers de scénarios à exécuter, on comprend vite l’intérêt de l’automatisation. C’est l’objet de la plateforme Selenium. Ce stage vous fera prendre en main les outils de cette plateforme en vue de simuler une activité réelle sur un site Web et d’effectuer les tests.

Objectifs pédagogiques

  • Comprendre l’architecture de la plateforme Open Source Selenium
  • Prendre en main les robots de tests Open Source liés à la plateforme Selenium
  • Automatiser des suites de test avec les robots Selenium IDE
  • Interfacer Selenium avec d’autres outils de test

Travaux pratiques

Mise en œuvre par difficultés croissantes de robots sur la base d’une application Web de gestion.

PROGRAMME DE FORMATION

Introduction à la plateforme Selenium 3.0

  • Rappel sur les tests fonctionnels des applications Web.
  • Le projet Selenium (historique, roadmap).
  • Architecture de la plateforme Selenium 3.0.
  • Robots de tests Open Source disponibles.

Travaux pratiques
Installation, découverte d’une plateforme 3.0 et tests de bon fonctionnement.

  •  Selenium IDE et la localisation
  • Vue d’ensemble de Selenium IDE
  • Interagir avec une page web et localiser des éléments
  • Attributs et commandes
  • Méthodes de localisation : ID, Name, ClassName, Link Text…
  • Identifier des objets avec CSS Selector
  • Bonnes pratiques pour générer un XPath
  • Choisir une stratégie de localisation

Travaux pratiques
Mise en œuvre de différents moyens pour localiser les éléments web.

Création de tests avec le robot Selenium IDE

  • Quand utiliser Selenium IDE ?
  • Enregistrement des cas de test, constitution des suites et rejeu sur Firefox.
  • Utilisation de plug-ins pour paramétrer et alimenter les tests avec des données.
  • Utilisation de HTMLRunner pour lancer les scripts.
  • Lancement des scripts obtenus sur d’autres navigateurs via Selenium server.

Travaux pratiques
Installation IDE et plug-ins. Création de cas et de suites de test, lancement des tests. Import de données de test via des feuilles Excel au format CSV.

Création de tests Selenium en java dans IntelliJ

  • Installation d’IntelliJ
  • Installation du plugin Selenium.
  • Explication du fonctionnement du plugin.
  • Réalisation d’un test java utilisant Selenim.
  • Lancement des tests.

Travaux pratiques
Installation IDE et plug-ins. Création de cas et de suites de test, lancement des tests. Vérification du cas de test.

Outils Projet
Piloter un projet avec MS-Project 2013 (3 jours)
1490 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Ce stage vous présentera toutes les fonctionnalités de Microsoft Project 2013. A l’aide d’un cas réel, il vous montrera comment les mettre en oeuvre. A l’issue du stage, vous aurez acquis la maîtrise de MS-Project 2013 et serez en mesure de l’utiliser pour gérer et optimiser vos projets.

 

OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

PROGRAMME DE FORMATION

  1. Préparation de l’environnement de travail
  2. Planification et structuration du projet
  3. Optimisation du planning
  4. Affectation des ressources
  5. Budgétisation
  6. Planification de référence
  7. Pilotage du projet
  8. Travail en multiprojets

 

Objectifs pédagogiques

  • Définir les variables d’environnement d’un projet dans MS-Project
  • Saisir et organiser le réseau des tâches du projet
  • Identifier le chemin critique d’un projet et ses marges pour l’améliorer
  • Affecter les ressources aux tâches et optimiser leur utilisation

Travaux pratiques

Organisation d’un projet en suivant une démarche méthodologique pour la planification et le pilotage du projet à l’aide de MS-Project 2013.

PROGRAMME DE FORMATION

1. Préparation de l’environnement de travail

  • Le Ruban. Les vues courantes.
  • Mettre en place le calendrier du projet.
  • Faire le lien avec le WBS.

Travaux pratiques
Naviguer dans MS-Project. Configurer son environnement. Initialiser le projet.

2. Planification et structuration du projet

  • Modes de planification manuelle et automatique.
  • Identification des activités. Structuration du projet.
  • Analyse du chemin critique et des marges.
  • Aménagement des contraintes dans le planning.

Travaux pratiques
Saisir la logique d’enchaînement. Les différentes tables. Les contraintes.

3. Optimisation du planning

  • Mettre en pause une activité. Désactiver une tâche.
  • Méthode d’optimisation. Fractionnement des tâches.

Travaux pratiques
Optimiser les délais et les relations entre les tâches. Fractionnement.

4. Affectation des ressources

  • Comprendre la relation Travail/Durée/Capacité.
  • Types de ressources, modes d’affectation.
  • Estimation des durées. Calcul du chemin critique.

Travaux pratiques
Saisie et affectation des ressources. Gérer le calendrier et la capacité d’une ressource.

5. Budgétisation

  • Intégrer les dépenses prévisionnelles au budget.
  • Gérer le coût des ressources.
  • Ressources à coûts multiples.
  • Gérer l’évolution du coût d’une ressource.

Travaux pratiques
Saisie de dépenses. Visualisation du coût des ressources.

6. Planification de référence

  • Etablir une référence coûts/délais (performance).
  • Intégrer les plannings des sous-traitants.
  • Ajout de tâche postérieure à la planification.

Travaux pratiques
Etablir et mettre à jour une planification de référence.

7. Pilotage du projet

  • Utiliser le centre de rapport.
  • Concevoir les tableaux de bord d’avancement.
  • Export de données vers Excel, Access et Visio.
  • Suivi par les charges et par les délais.
  • Suivi par le reste à faire et le consommé.
  • Replanifier le travail non effectué.

Travaux pratiques
Déclarer un avancement. Suivi par les charges et les délais. Replanifier des activités.

8. Travail en multiprojets

  • Intégrer un sous-projet. Consolider plusieurs projets.
  • Etablir des liens entre projets.
  • Partage des ressources. Pool de ressources.

Travaux pratiques
Travailler en multiprojets.

JIRA (2 jours)
990 € H.T

Accessible aux personnes en situation de handicap

Introduction

Présentation générale de Jira
Domaines d’application
Distribution
Licences
Communauté Altassian

Fonctionnalités et concepts clés : découvrez l’outil Jira

Issues et organisation par types
Workflows, ou flux de travail
Champs
Projets
Composants
Versions
Rôles et groupes
Interface, tour d’horizon
Fonctionnalités de sécurité

Apprendre à travailler avec les projets Jira

Création d’un projet
Composants et versions
Attribution des rôles
Association d’utilisateurs ou de groupes
Opérations sur les projets
Catégories de projets

Demandes, ou issues : l’élément fondamental de Jira

Création, modification, suppression de demandes
Suivi d’activité
Sous-tâches
Opérations sur les demandes

Gestion des recherches et filtres

Recherche rapide
Recherche simple
Recherche avancée
Navigateur de demandes
Gestion des filtres : configuration, partage, notifications

Rapports : les fonctionnalités de reporting sous Jira

Principes
Rapports standards
Rapports personnalisés
PowerReport

Configuration

Concepts de base, les 9 éléments de configuration
Analyse préalable
Types de demandes
Configuration des champs
Configuration des écrans
Configuration des autorisations
Configuration des notifications
Configuration des workflows

Plugins : étendre les fonctionnalités de Jira

Principes généraux
La marketplace d’Atlassian
Utilisation
Principaux plugins : JIRA Service Desk, JIRA Agile et Folio
Autres plugins : Tempo, Script Runner, nFeed, JIRA Misc Workflow Extensions

JIRA utilisateurs (2 jours)
990 € H.T

Accessible aux personnes en situation de handicap

1. Introduction à JIRA
– Jira, à quoi cela sert ? Historique.
– Positionnement de Jira Software. Forces et faiblesses.
– Les licences, modèle économique, la suite Atlassian.
– Rappels sur les concepts agiles.
Réflexion collective
Lister tous les cas d’utilisation de JIRA et dans quel contexte.

2. Utiliser les fonctionnalités de base de Jira
– Comprendre le principe de « ticket » dans Jira.
– Création et mise à jour de ticket.
– Cycle de vie du ticket.
– Présentation de la Roadmap Agile.
– Exemple de Gantt dans Jira.
Mise en situation
Spécifications des caractéristiques du ticket dans Jira. Mise à jour du ticket.

3. Activité de gestion de projet en mode KANBAN
– Rappel des bonnes pratiques de Kanban (WIP).
– Initier une demande de projet.
– Préparation du Kanban Board.
– Création de tickets et assignation des tickets d’un projet.
– Mise à jour du Board.
– Revue de Backlog.
– Définition du nombre de cérémonies.
Exercice
Sur la base d’un cas “fil rouge”, construire un Board physique et le traduire dans Jira.

4. Activité en mode SCRUM
– Créer les tickets.
– Définir les épics.
– Gérer le Backlog produit.
– Organiser les sprints. Choix des stories a inclure dans le sprint.
– Délivrer des fonctionnalités livrables, testables.
Exercice
Sur le cas fil rouge, organiser les exigences dans Jira. Définir les Epics. Estimer et prioriser le Backlog. Créer des
sprints et associer des stories aux sprints.

5. Jira, Dashboard et pilotage
– Mettre en place des Reporting avec JIRA.
– Utiliser des tableaux de bord pour le pilotage du projet (vélocité de l’équipe, reporting financier).
– Utilisation des Reporting pour la rétrospective, bonnes pratiques.
Exercice
Monitoring du projet Kanban.

6. Utiliser Jira pour le Versioning, les tests et le suivi des anomalies
– Versioning, gestion des releases.

– Créer une anomalie (Issue) dans JIRA.
– Les types d’anomalie.
– Prise en charge de la résolution des anomalies et suivi.

7. Compléments
– Synthèse des bonnes pratiques d’utilisation de Jira.
– Le paramétrage fonctionnel de l’environnement projet (Board, etc..).
– Focus sur quelques paramétrages d’administration (autorisations sur les fonctions de Jira…)
– Intégration de Jira avec les autres applications de gestion (Sharepoint, MS-Project…).
– Les API pour la connexion avec d’autres outils du SI.

JIRA configuration (2 jours)
990 € H.T

Accessible aux personnes en situation de handicap

1. Introduction
– Jira : présentation, distributions.
– Les systèmes de projet et configuration dans JIRA.
– Fonctionnalités : projets, issues (demandes), workflows.
– Les catégories de projet.
– Structurer son projet en composants.
Travaux pratiques

Installation de l’outil – Prise en main de l’interface

2. Implémentation des droits sur les données du projet et sur les fonctions
– Définition des rôles pour un projet.
– Attribuer des autorisations fonctionnelles spécifiques à des populations spécifiques.
– Définition sur la visibilité des demandes au sein du projet.
– Notion d’instance.
– Définition et portée d’un groupe d’utilisateurs.

3. Les types de demandes (issues)
– Définition et cas d’usage.
– Créer et modifier un type de demande (issue type).
– Associer un type de demande a des projets.
– Les types de demandes par défaut (bug, improvement etc..).

4. Configuration des champs
– Définir les champs de données. Type de champs.
– Comportements de champs, caractère obligatoire.
– Associer des configuration de champs aux types de demande.

5. Les écrans
– Le système d’écran : associer des écrans aux opérations.
– Associer un système d’écran à chaque type de demande.
– Les écrans d’opération et les écrans de transition.
– Définir les écrans utilisés pour les demandes (issues), associer les champs aux écrans.
– Associer les écrans et les opérations.

6. Les notifications
– Les événements déclencheurs de notification.
– Associer une notification à une population d’utilisateurs.
– Définir les notifications paramétrées.

7. Configuration des workflows
– Lien entre workflow, projet et type de demande.
– Cycle de traitement d’une demande (issue).
– Etat et transitions.
– Organiser les étapes de traitement d'une demande de sa création à sa résolution : états et propriétés d’état.
Travaux pratiques
Personnalisation complet d’un worflow personnalisé

8. Utilisation de plugins
– Présentation du JiraMarketPlace.
– Présentation du Development Kit.
Travaux pratiques
Installation et paramètrage de plugins usuels.

MS-Project Server, utilisation (3 jours)
1490 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Project Server 2013 fournit un référentiel d’informations permettant de standardiser la gestion des projets dans l’entreprise et de centraliser les ressources. Cette formation vous montrera comment créer et piloter des projets, planifier et gérer les ressources, analyser les informations, le tout en mode collaboratif.

Objectifs pédagogiques

  • Définir les informations de référence sur un projet (calendrier…)
  • Créer les tâches du projet et définir leurs liens de dépendance
  • Définir et optimiser l’association tâches-ressources et calculer le plan de charge
  • Choisir la méthode de planification (manuelle/automatique) et publier le planning de référence
  • Suivre l’avancement en charge et financier sur le projet dans Project Professionnel
  • Utiliser les rapports d’état pour communiquer sur le projet
PROGRAMME DE FORMATION

Introduction et paramétrage

  • Vue d’ensemble de Project Server 2013.
  • Méthodologie d’utilisation de Project.
  • Réglage des options de base.
  • Saisie des informations du projet (calendrier…).

La description du processus

  • Méthode de planification : manuelle/automatique ?
  • Créer une structure de projet efficace.
  • Créer les relations entre tâches.
  • Indiquer les contraintes temporelles liées aux tâches.
  • L’intérêt des tâches inactives.
  • Nouveaux affichages de Project Professionnel 2013.

Exercice
Saisie des informations de base, création d’un planning avec ses relations et ses contraintes.

Gérer les ressources du projet

  • Les différents types de ressources possibles.
  • Ressources d’entreprise ou ressources locales ?
  • Affecter les ressources aux tâches, comprendre la relation durée/travail/capacité.
  • Créer son équipe. Utiliser le planificateur d’équipe.
  • Détecter les surcharges dans un contexte multiprojets.
  • Utiliser l’outil de nivellement et effectuer les remplacements manuellement.

Exercice
Saisir l’équipe projet, affecter les ressources et gérer les surutilisations.

La gestion des coûts

  • Saisir les budgets.
  • Saisir les coûts liés aux tâches ou aux prestataires.
  • Obtenir une synthèse des coûts.

Partager les informations du projet

  • Définir la référence pour le suivi du projet.
  • Découvrir Project Web Application (PWA).
  • Publier votre projet. Le centre de projet.
  • Le centre de ressources. Analyser un plan de charge.
  • Gérer les livrables.
  • Le site de projets, pour la gestion documentaire, les risques du projet, les actions…

Suivre le projet

  • Saisir l’avancement dans Project Professionnel 2013.
  • La feuille de temps et son processus de validation.
  • Saisir l’avancement et les activités hors projet.
  • Comment simuler et arbitrer.
  • Utiliser les rapports d’état. Suivi financier.

Exercice
Saisie de feuille de temps.

Analyser les informations

  • Analyse du projet, identification du chemin critique.
  • Construire un rapport ou un tableau de bord projet.
  • Utiliser les rapports PWA. Utiliser Excel Services.

Exercice
Création d’un rapport personnalisé.

MS-Project Online, mieux gérer ses projets en mode collaboratif (3 jours)

Accessible aux personnes en situation de handicap

Project Online est une solution de gestion de portefeuille de projets collaborative qui permet de piloter les projets depuis des interfaces Web ou mobiles. A l\\\\’issue de ce stage, vous maîtriserez l\\\\’utilisation des fonctionnalités clientes de Project Online pour gérer avec efficacité l\\\\’exécution de vos projets.

Objectifs pédagogiques

  • Créer et organiser les tâches d\\\\’un projet
  • Demander l\\\\’octroi de ressources
  • Valider son plan de charge de ressources, identifier des ressources en surutilisation ou en sous-utilisation
  • Publier un projet dans le centre de projets
  • Validation les feuilles de temps et visualiser l\\\\’avancement du projet
  • Créer et/ou exécuter des reporting et tableaux de bord de pilotage de projet

Exercice

Exercices pratiques destinés à ancrer une réelle compétence.
PROGRAMME DE FORMATION

Présentation de Project Online

  • Vue d\\\\’ensemble, considération sur les licences, présentation des éléments.
  • Méthodologie d\\\\’utilisation.
  • Charger MS Project Professional.

Créer un projet dans Project Web Application

  • Initialiser le projet, remplir la fiche projet, créer l\\\\’équipe projet, le plan de charge du projet.
  • Créer le planning, indiquer ses dépendances.
  • Affecter les ressources.
  • Définir la planification, enregistrer et publier.
  • Partager les informations dans le site de projets, gérer les autorisations du projet.

Exercice
Créer un projet avec Project Web App, le publier.

Créer un projet avec MS Project Professional

  • Paramétrage de base de MS Project Professional, les options, les métadonnées et le début du projet.
  • Créer un planning structuré avec ses contraintes et dépendances.
  • Créer l\\\\’équipe projet, affecter les ressources et gérer les surcharges de travail.
  • Définir le planning de référence, publier et collaborer grâce au site de projet.
  • Créer des rapports pour communiquer sur le projet.

Exercice
A partir d\\\\’une structure, créer un projet, affecter des ressources…

Piloter les projets

  • Comprendre le processus de pilotage des projets.
  • Saisir l\\\\’avancement à travers les feuilles de temps ou les tâches.
  • Saisir l\\\\’avancement manuellement dans MS Project Professional ou dans PWA.
  • Validation des feuilles de temps, mise à jour des projets.
  • Les rapports d\\\\’avancement des projets dans MS Project Professional.

Exercice
Saisie d\\\\’une feuille de temps, validation et mise à jour du projet.

Analyse de l\\\\’information

  • Analyser le plan de charge des ressources, détecter les surcharges et les sous-utilisations.
  • Analyser le portefeuille de projets, constater les éventuelles dérives et leur impact sur les autres projets.
  • Les rapports dans PWA. Comprendre leur structure et l\\\\’étendue des informations disponibles.
  • Créer un rapport personnalisé avec Excel Services grâce au protocole OData.

Exemple
Analyse d\\\\’un plan de charge, création d\\\\’un rapport personnalisé.

Bureautique
Word 2016/2013/2010, prise en main (2 jour)
890 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Ce stage vous permettra de maîtriser les fonctions de base du traitement de texte. Après le contrôle de l’interface Word, vous apprendrez à créer, présenter et imprimer des documents simples de type lettres et petits rapports.

Objectifs pédagogiques

  • Naviguer dans l’interface et les menus de Word
  • Créer et enregistrer un document Word, saisir du texte et naviguer dans ce texte
  • Manipuler le texte, le corriger, le remplacer
  • Améliorer la présentation du document en jouant sur les formes, les couleurs dans le document
  • Utiliser les listes pour présenter des énumérations
  • Modifier l’emplacement du texte, la position des paragraphes, des marges et visualiser le rendu final à l’impression

Exercice

Des exercices pratiques pour vous entraîner tout au long de la formation.

Méthodes pédagogiques

Pédagogie active basée sur des échanges, une évaluation tout au long de la formation avec des exercices d’entraînement et de mise en pratique.
PROGRAMME DE FORMATION

Présentation du logiciel Word

  • Appréhender l’interface, le ruban, le menu Backstage.
  • Exploiter les onglets, les groupes de commandes, les lanceurs de boîtes de dialogue.
  • Personnaliser la barre d’outils.
  • Manipuler la règle et les marques de la règle.
  • Utiliser les différents modes d’affichage et la barre de zoom.
  • Créer un nouveau document. Se déplacer dans un document. Saisir et corriger le texte.
  • Sélectionner du texte, les différents modes de sélection. Enregistrer un document.

Travaux pratiques
Découverte et prise en main des outils de Word. Créer un nouveau document, saisir du texte, apporter des modifications, apprendre à sélectionner du texte. Enregistrer le document.

Manipulations, recherche et correction

  • Copier, déplacer et la supprimer.
  • Maîtriser les options de collage et d’aperçu avant collage.
  • Paramétrer les options de correction automatique.
  • Rechercher et remplacer des éléments.

Travaux pratiques
Apprendre à copier et déplacer un texte, un paragraphe. Comprendre les options de collage. Utiliser l’outil correction automatique et rechercher/remplacer un texte.

Mise en forme et présentation

  • Mettre en forme des caractères.
  • Aligner des paragraphes. Poser des tabulations.
  • Modifier les marges, l’interligne et les espacements.
  • Encadrer une sélection. Appliquer une trame de fond.
  • Utiliser une liste numérotée, une liste à puces.
  • Insérer des caractères spéciaux.

Travaux pratiques
Soigner la présentation : souligner un texte, encadrer un titre, appliquer une trame de fond. Utiliser les tabulations. Appliquer des listes numérotées. Insérer des caractères spéciaux.

Mise en page et impression

  • Mettre en page un document.
  • Numéroter des pages.
  • Apercevoir un document avant de l’imprimer.
  • Paramétrer l’impression d’un document.
  • Imprimer un document.

Travaux pratiques
Travailler la mise en page du document : orientation de la page, marges. Faire un aperçu et imprimer le document.

PowerPoint 2016/2013/2010, prise en main (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Ce stage vous formera à créer des présentations attractives et dynamiques avec PowerPoint. Vous y apprendrez à les concevoir, personnaliser, diffuser et partager afin de gagner en qualité de communication. Vous pourrez, en fin de formation, certifier vos compétences avec le passage du TOSA®.

Objectifs pédagogiques

  • Se situer dans l’environnement de travail PowerPoint
  • Ajouter des diapositives et choisir sa présentation grâce aux thèmes et aux masques
  • Intégrer des contenus et appliquer des styles sur les textes des diapositives
  • Créer des diagrammes et processus dans les diapositives
  • Insérer des tableaux dans la présentation
  • Animer les objets de la présentation et ajouter des animations et transitions pour la dynamiser

CPF

Ce cours est éligible au CPF avec le code formation 237356

Exercice

Echanges, partages d’expériences, démonstrations, travaux dirigés et cas pratique pour vous entraîner tout au long de la formation.

Méthodes pédagogiques

Pédagogie active basée sur des échanges, des cas pratiques, des exercices d’entraînement au passage optionnel de la certification TOSA® et une évaluation des acquis tout au long de la formation.

Certification

Examen de certification TOSA® sur la version logiciel de votre choix en option. Ce test adaptatif de 60 minutes compte 35 exercices et délivre un diplôme attestant de votre niveau de compétences. La certification TOSA® est éligible au CPF sous la référence COPANEF 237 359.
PROGRAMME DE FORMATION

Appréhender les enjeux de la formation

  • Définir les principes de réussite d’une communication.
  • Identifier les apports de PowerPoint.

Echanges
Démonstration et partage d’expérience.

Appréhender l’interface PowerPoint

  • Découvrir le bouton Office, le menu Backstage.
  • Naviguer sur PowerPoint : le ruban, les onglets, les groupes de commandes.
  • Identifier la barre d’outils Accès rapide, le lanceur de boîtes.
  • Personnaliser son environnement : la règle, la grille, les repères. Les différents modes d’affichage.

Travaux pratiques
Prise en main de l’interface.

Créer une nouvelle présentation

  • Créer une présentation. Appliquer et varier un thème.
  • Insérer une diapositive, choisir une disposition.
  • Personnaliser la ligne graphique : utiliser les masques.

Travaux pratiques
Créer une présentation. Utiliser un thème. Insérer des diapositives.

Saisir et modifier un texte

  • Insérer une zone de texte : saisie et modification.
  • Modifier l’alignement, l’interligne, les espacements.
  • Appliquer un style rapide, un effet.
  • Intégrer une liste numérotée, une liste à puces.

Travaux pratiques
Insérer une zone de texte. Modifier les attributs du texte. Insérer des puces, une numérotation.

Enrichir ses présentations

  • Insérer, modifier une forme : saisir du texte, lui attribuer des couleurs, un style, des effets.
  • Intégrer une image, un plan.
  • Créer un processus simple à l’aide des formes.
  • Concevoir un process, un organigramme SmartArt.

Travaux pratiques
Insérer des formes et images, appliquer des effets. Aligner, grouper et dissocier.

Intégrer des tableaux et des objets externes

  • Intégrer un tableau et appliquer un style. Insérer/supprimer lignes et colonnes.
  • Fusionner/fractionner des cellules, modifier les alignements.
  • Insérer un graphique Excel.

Travaux pratiques
Insérer un tableau, appliquer un style, fusionner et fractionner des cellules.

Animer un PowerPoint

  • Animer un texte, un objet…
  • Modifier les paramètres des animations.
  • Paramétrer les transitions.

Travaux pratiques
Animer un titre, une forme et créer des effets de transition.

Diffuser et partager le diaporama

  • Enregistrer au format PDF.
  • Partager une présentation sur le Drive.
  • Optimiser les options d’impression.
Excel 2019, prise en main (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Cette formation vous initiera aux fonctionnalités essentielles d’Excel 2019. Vous apprendrez à créer, présenter et partager des tableaux. Vous aborderez les formules de calcul, les graphiques et découvrirez les techniques d’analyse de données en construisant des Tableaux Croisés Dynamiques.

Objectifs pédagogiques

  • Prendre en main l’interface de travail
  • Créer et présenter un tableau de calculs
  • Concevoir des formules
  • Gérer les onglets et les classeurs
  • Exploiter, analyser et représenter graphiquement des données

CPF

Ce cours est éligible au CPF avec le code formation 237359

Travaux pratiques

Apports théoriques, échanges, exercices et cas pratiques.

Méthodes pédagogiques

Pédagogie active basée sur des échanges, des exemples, des exercices pratiques et une évaluation tout au long de la formation.
PROGRAMME DE FORMATION

Prendre en main l’interface de travail

  • Découvrir l’interface et ses ouvertures vers le travail collaboratif (traduction, partage…).
  • Personnaliser ses commandes et le thème Noir Office.

Travaux pratiques
Manipuler et personnaliser son interface.

Concevoir un tableau de calcul

  • Connaître les bonnes pratiques pour créer un tableau.
  • Saisir, modifier et supprimer des données.
  • Identifier et mettre en forme différentes données : nombres, dates, texte…
  • Créer des formules et présenter un tableau.
  • Manipuler les outils d’écriture : équation manuscrite….
  • Mettre en page, désélectionner une sélection et imprimer.

Exercice
Créer des tableaux.

Saisir des formules

  • Comprendre l’usage des parenthèses.
  • Comprendre les principes d’adressage absolu et de recopie de formules ($).
  • Mettre en place les fonctions usuelles (SOMME, NB, CONCAT, SI…).
  • Calculer des pourcentages.

Travaux pratiques
Exploiter les outils de calcul.

Gérer les onglets et classeurs

  • Insérer, copier, déplacer, renommer les feuilles.
  • Partager et enregistrer des liens, fichiers, sites Web et classeurs.
  • Mettre en place des formules de liaison entre feuilles.
  • Échanger des informations avec Word ou PowerPoint.
  • Travailler à plusieurs.
  • Modifier un classeur via un navigateur.
  • Travailler sur le Cloud : les limites d’Excel Online.

Travaux pratiques
Travailler avec plusieurs onglets et classeurs.

Créer un tableau de données

  • Créer et mettre en forme un tableau de données.
  • Gérer les tables de grandes tailles.
  • Trier, filtrer et supprimer les doublons.
  • Maîtriser la validation de données.
  • Mettre en forme conditionnelle.

Travaux pratiques
Organiser des données.

Exploiter et analyser des données

  • Créer rapidement un Tableau Croisé Dynamique (TCD) avec la balise Analyse Rapide.
  • Comprendre le principe de l’analyse des données.
  • Créer, actualiser et mettre en forme un TCD.
  • Choisir les axes d’analyse et valeurs à synthétiser.

Travaux pratiques
S’entraîner aux Tableaux Croisés Dynamiques.

Représenter graphiquement des données

  • Sélectionner un graphique selon les données à illustrer.
  • Créer des graphiques : courbe, secteur, Sparkline, cartes 2D, entonnoir…
  • Customiser ses graphiques : couleurs, échelle…
  • Enrichir ses présentations (SVG, formes, modèle 3D) et utiliser les outils de dessin.
  • Utiliser les SmartArts et les processus chronologiques.

Travaux pratiques
Créer des graphiques.

PowerPoint 2016/2013/2010, fonctionnalités avancées (2 jours)
990 € H.T

Accessible aux personnes en situation de handicap

Objectifs

  • Maîtriser l’environnement et les outils PowerPoint
  • Concevoir des présentations complexes
  • Approfondir l’utilisation des masques de diapositive
  • Dynamiser une présentation
  • Utiliser PowerPoint en tant qu’outil de création artistique

Programme

Actualiser ses connaissances de l’environnement PowerPoint

  • Comprendre les principes d’importation, de récupération, d’exportation et d’interopérabilité.
  • Convertir une présentation PowerPoint.
  • Exporter une présentation vers des formats courants.
  • Connaître les bonnes pratiques sur Office Online et Office 365.
  • Collaborer sur PowerPoint avec SharePoint.

Travaux pratiques
Convertir et exporter une présentation PowerPoint.

Perfectionner ses connaissances en conception

  • Maîtriser les thèmes, les dispositions, les styles et les modèles.
  • Modifier et mettre en forme un objet.
  • Ordonner, superposer, aligner, répartir, grouper et dissocier des objets.
  • Soustraire, combiner et fragmenter des formes.
  • Créer des quiz interactifs.
  • Créer des tutoriels.

Travaux pratiques
Enregistrer des thèmes, gérer les objets, créer des quiz et tutoriels interactifs en exploitant les liens.

Personnaliser sa ligne graphique et ses masques de diapositives.

  • Customiser l’arrière-plan de ses diapositives.
  • Créer des dispositions.
  • Gérer des dispositions et des espaces réservés.
  • Utiliser plusieurs masques de diapositives.
  • Configurer son masque de pages de commentaires.

Travaux pratiques
Créer des masques multiples et personnaliser les pages de commentaires.

Améliorer ses effets d’animations de diapositives

  • Insérer des diapositives d’une autre présentation.
  • Gérer ses chapitres dans une présentation grâce aux sections.
  • Insérer et gérer un clip audio ou vidéo.
  • Définir des interactions sur un objet.
  • Créer des effets d’animation sur des objets.
  • Personnaliser ses effets d’animation.
  • Déclencher automatiquement des effets d’animation.
  • Affiner ses transitions.

Travaux pratiques
Organiser sa présentation, améliorer ses animations et transitions.

Réussir ses projections.

  • Faire défiler automatiquement les diapositives.
  • Créer des diaporamas personnalisés.
  • Choisir des diapositives pour le diaporama.
  • Configurer un diaporama et des annotations.
  • Finaliser une présentation et s’exercer sur les modes de diffusion.
  • Utiliser le mode Présentateur.

Travaux pratiques
Configurer sa projection, utiliser le mode Présentateur.

Utiliser PowerPoint en tant qu’outil de création artistique

  • Créer des clips.
  • Créer un album photos.
  • Utiliser les techniques de Motion Design.
  • Générer une vidéo.

Travaux pratiques
Créer un album photos et un clip. Option : certifier ses compétences avec le TOSA®.

 

Excel, base de données et tableaux croisés dynamiques (1 jour)

Accessible aux personnes en situation de handicap

Cette formation vous permettra de maîtriser les fonctionnalités avancées d’Excel. Elle aborde la gestion des bases de données, la maîtrise des formules complexes, la conception de graphiques et de Tableaux Croisés Dynamiques.

Objectifs pédagogiques

  • Structurer une liste de données à analyser
  • Connaître les fonctions de recherche des données dans une liste
  • Maîtriser les fonctions de calcul statistiques sur les données
  • Créer un Tableau Croisé Dynamique à partir d’une liste
  • Ajouter des champs calculés dans un Tableau Croisé Dynamique (TCD)
  • Maîtriser les graphiques et mettre en valeur les données d’un TCD

Travaux pratiques

Echanges, partages d’expériences, démonstrations, travaux dirigés et cas pratiques.

Méthodes pédagogiques

Pédagogie active basée sur des exemples, des démonstrations, des partages d’expériences, des cas pratiques et une évaluation des acquis tout au long de la formation.

Certification

Option de certification TOSA® a effectuer sous 4 semaines. Ce test adaptatif de 60 min. compte 35 exercices et délivre un diplôme attestant de votre niveau de compétences. Le seul suivi de la formation ne constitue pas un élément suffisant pour garantir un score maximum.
PROGRAMME DE FORMATION

Les bases de données

  • Structurer une liste de données, utiliser les “Tableaux de données” d’Excel.
  • Trier des données avec une ou plusieurs clés de tri.
  • Supprimer les doublons.
  • Filtrer les données à l’aide du filtre automatique : filtre chronologique, numérique ou textuel.
  • Extraire des données avec le filtre avancé.

Travaux pratiques
Découvrir et s’inscrire à l’option de certification TOSA®. Exemple de gestion de bases de données. Trier et filtrer des données. Afficher un sous-total dans une base de données.

Les fonctions de calcul avancées sur les bases de données

  • Utiliser l’Assistant fonction, imbrication de fonctions.
  • Maîtriser SI et les fonctions logiques (SIERREUR, ET, OU…).
  • Manipuler les fonctions statistiques classiques (MOYENNE, MAX, MIN …).
  • Créer des fonctions statistiques conditionnelles à un ou plusieurs critères (NB.SI, NB.SI.ENS, SOMME, MOYENNE.SI,ENS).
  • Maîtriser des fonctions de recherche (RECHERCHEV, RECHERCHEH, EQUIV, INDEX…).

Travaux pratiques
Produire des états statistiques sur les bases de données. Enrichir une table de données avec la fonction RechercheV.

Les tableaux de synthèse avec l’outil “Tableaux Croisés Dynamiques”

  • Définir et créer un tableau croisé dynamique.
  • Varier les axes d’analyse et la structure du TCD.
  • Actualiser un TCD.
  • Améliorer la présentation des TCD.
  • Filtrer et trier dans un TCD. Utiliser des segments (“slicers”) pour filtrer un Tableau Croisé Dynamique.
  • Grouper/dissocier dans un TCD.
  • Exploiter les modalités de calcul dans les TCD : dénombrements, moyennes, pourcentages, cumuls, ratios…
  • Insérer un champ calculé dans un TCD.

Travaux pratiques
Créer des Tableaux Croisés Dynamiques pour analyser et synthétiser l’information des tables de données. Approfondir les calculs sur les TCD.

L’illustration de ses résultats avec les graphiques

  • Créer, mettre en forme et imprimer un graphique croisé.
  • Découvrir les nouveaux styles graphiques.
  • Appréhender les graphiques à deux axes, graphiques combinés, courbes de tendance, graphiques Sparkline.
  • En option en ligne : planifier et suivre la certification TOSA® sous 4 semaines.

Travaux pratiques
Créer, mettre en forme et imprimer un graphique croisé.

Big data
Big Data, état de l’art (2 jours)
990 € H.T

Accessible aux personnes en situation de handicap

L’accroissement continuel des données numériques dans les organisations a conduit à l’émergence du Big Data. Ce concept recouvre les questions de stockage et de conservation de vastes quantités de données mais aussi celles liées au gisement potentiel de valeur que représentent ces masses de données. Ce séminaire présente les problèmes spécifiques du Big Data et les solutions techniques potentielles, de la gestion des données aux différents types de traitement.

Objectifs pédagogiques

  • Découvrir les principaux concepts du Big Data
  • Identifier les enjeux économiques
  • Évaluer les avantages et les inconvénients du Big Data
  • Comprendre les principaux problèmes et les solutions potentielles
  • Identifier les principales méthodes et champs d’application du Big Data
PROGRAMME DE FORMATION

Introduction

  • Les origines du Big Data : un monde de données numériques, l’e-santé, chronologie.
  • Une définition par les quatre V : la provenance des données.
  • Une rupture : changements de quantité, de qualité, d’habitudes.
  • La valeur de la donnée : un changement d’importance.
  • La donnée en tant que matière première.
  • Le quatrième paradigme de la découverte scientifique.

Big Data : traitements depuis l’acquisition jusqu’au résultat

  • L’enchaînement des opérations. L’acquisition.
  • Le recueil des données : crawling, scraping.
  • La gestion de flux événementiels (Complex Event Processing, CEP).
  • L’indexation du flux entrant.
  • L’intégration avec les anciennes données.
  • La qualité des données : un cinquième V ?
  • Les différents types de traitement : recherche, apprentissage (Machine Learning, transactionnel, data mining).
  • D’autres modèles d’enchaînement : Amazon, e-Santé.
  • Un ou plusieurs gisements de données ? De Hadoop à l’in-memory.
  • De l’analyse de tonalité à la découverte de connaissances.

Relations entre Cloud et Big Data

  • Le modèle d’architecture des Clouds publics et privés.
  • Les services XaaS.
  • Les objectifs et avantages des architectures Cloud.
  • Les infrastructures.
  • Les égalités et les différences entre Cloud et Big Data.
  • Les Clouds de stockage.
  • Classification, sécurité et confidentialité des données.
  • La structure comme critère de classification : non structurée, structurée, semi-structurée.
  • Classification selon le cycle de vie : données temporaires ou permanentes, archives actives.
  • Difficultés en matière de sécurité : augmentation des volumétries, la distribution.
  • Les solutions potentielles.

Introduction à l’Open Data

  • La philosophie des données ouvertes et les objectifs.
  • La libération des données publiques.
  • Les difficultés de la mise en œuvre.
  • Les caractéristiques essentielles des données ouvertes.
  • Les domaines d’application. Les bénéfices escomptés.

Matériel pour les architectures de stockage

  • Les serveurs, disques, réseaux et l’usage des disques SSD, l’importance de l’infrastructure réseau.
  • Les architectures Cloud et les architectures plus traditionnelles.
  • Les avantages et les difficultés.
  • Le TCO. La consommation électrique : serveurs (IPNM), disques (MAID).
  • Le stockage objet : principe et avantages.
  • Le stockage objet par rapport aux stockages traditionnels NAS et SAN.
  • L’architecture logicielle.
  • Niveaux d’implantation de la gestion du stockage.
  • Le “Software Defined Storage”.
  • Architecture centralisée (Hadoop File System).
  • L’architecture Peer-to-Peer et l’architecture mixte.
  • Les interfaces et connecteurs : S3, CDMI, FUSE, etc.
  • Avenir des autres stockages (NAS, SAN) par rapport au stockage objet.

Protection des données

  • La conservation dans le temps face aux accroissements de volumétrie.
  • La sauvegarde, en ligne ou locale ?
  • L’archive traditionnelle et l’archive active.
  • Les liens avec la gestion de hiérarchie de stockage : avenir des bandes magnétiques.
  • La réplication multisites.
  • La dégradation des supports de stockage.

Méthodes de traitement et champs d’application

  • Classification des méthodes d’analyse selon le volume des données et la puissance des traitements.
  • Hadoop : le modèle de traitement Map Reduce.
  • L’écosystème Hadoop : Hive, Pig. Les difficultés d’Hadoop.
  • OpenStack et le gestionnaire de données Ceph.
  • Le Complex Event Processing : un exemple ? Storm.
  • Du BI au Big Data.
  • Le décisionnel et le transactionnel renouvelés : les bases de données NoSQL.Typologie et exemples.
  • L’ingestion de données et l’indexation. Deux exemples : Splunk et Logstash.
  • Les crawlers Open Source.
  • Recherche et analyse : Elasticsearch.
  • L’apprentissage : Mahout. In-memory.
  • Visualisation : temps réel ou non, sur le Cloud (Bime), comparaison QlikView, Tibco Spotfire, Tableau.
  • Une architecture générale du data mining via le Big Data.

Cas d’usage à travers des exemples et conclusion

  • L’anticipation : besoins des utilisateurs dans les entreprises, maintenance des équipements.
  • La sécurité des personnes, détection de fraudes (postale, taxes), le réseau.
  • La recommandation. Analyses marketing et analyses d’impact.
  • Analyses de parcours. Distribution de contenu vidéo.
  • Le Big Data pour l’industrie automobile ? Pour l’industrie pétrolière ?
  • Faut-il se lancer dans un projet Big Data ?
  • Quel avenir pour les données ?
  • Gouvernance du stockage des données : rôle et recommandations, le Data Scientist, les compétences d’un projet Big Data.
RH
DRH, intégrer les nouveaux enjeux de sa fonction (3 jours)
1490 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Le DRH de demain, son rôle

  • Les principales missions et enjeux du DRH.
  • La perception des RH par les salariés.

Travaux pratiques
Check-up sur les obligations d’un DRH.

La politique RH

  • Créer une véritable politique RH prospective.
  • Les valeurs de l’entreprise accompagnées par la DRH.
  • Les impacts sur les emplois et les compétences.
  • Intégrer les seniors et la génération Y.
  • Prendre en compte le développement durable.

Travaux pratiques
Cartographie d’une organisation citoyenne.

Le marketing RH

  • L’interaction avec la stratégie de l’entreprise.
  • Les apports du DRH dans un comité de direction.
  • Communiquer en interne et à l’externe sur la politique RH.

Travaux pratiques
Interview presse pour exposer sa nouvelle politique RH.

Le DRH : négociateur avec son équipe

  • Sonder la création de valeur de la fonction RH.
  • Diagnostiquer son propre système RH.
  • Impliquer son équipe dans la stratégie RH.

Travaux pratiques
Les grandes étapes d’une gestion de projet qui intègre les collaborateurs et les consultants RH.

Le DRH : développeur de compétences

  • Négocier un accord GPEC.
  • Faire évoluer les référentiels compétences.
  • Managers de proximité : relais des RH.
  • Compétences, potentiels, hauts potentiels et talents.

Travaux pratiques
Définir les compétences essentielles des managers.

Le DRH : accompagnateur du changement

  • Les enjeux de la conduite du changement pour le DRH.
  • Impacts du changement dans le management.
  • Phases stratégique et opérationnelle du changement.
  • Accompagner le changement en interne.
  • Gérer les résistances au changement.
  • Faire évoluer les comportements et habitudes.

Travaux pratiques
Analyse d’une situation de changement.

Le DRH : promoteur d’une paix sociale

  • Rénover les négociations sociales. Comprendre les enjeux des relations sociales. Communiquer avec les acteurs sociaux.
  • Mesurer le climat social de l’entreprise.
  • Améliorer le climat social. Mettre en place des actions conviviales.
  • Créer une enquête de satisfaction interne.

Travaux pratiques
Autodiagnostic sur la négociation sociale. Jeu en équipe : mettre en œuvre des actions conviviales.

Manager par l'amélioration continue (2 jours)
990 € H.T

Accessible aux personnes en situation de handicap

Piloter et communiquer autour des résultats donne l’élan indispensable à la pérennisation des démarches
d’amélioration. Ce cours revisite les outils traditionnels de l’amélioration continue et donne les clés
indispensables pour piloter et communiquer au plus près des opérations.

OBJECTIFS PEDAGOGIQUES
Déterminer les objectifs de la démarche
Planifier les étapes d’une démarche d’amélioration continue
Piloter la démarche d’amélioration au sein de son entité
Communiquer pour faire perdurer la démarche

Travaux pratiques
Autodiagnostic, échanges d’expériences, études de cas, construction de fiches techniques.

1) Les fondements de l’amélioration
– Bref rappel historique.
– Identifier les différences entre Qualité totale, Lean, Kaizen, Six Sigma, amélioration continue.
– Connaître la notion de base : le PDCA.
– Piloter, organiser et structurer l’amélioration.

Travaux pratiques
Découverte par le jeu des chiffres.

2) Conduire un projet d’amélioration continue
– Définir les outils de base de gestion de projet : calendrier, gestion des ressources, avancement.
– Planifier les étapes : partage du diagnostic, réunions d’ouverture, d’avancement et de clôture.

Travaux pratiques
Retours d’expérience et autodiagnostic sur les outils rencontrés et utilisés.

3) Réaliser et partager un diagnostic
– Apprendre à utiliser le bon outil de diagnostic.
– Choisir un objectif SMART.
– Identifier les sources de pertes dans son entreprise.

Travaux pratiques
Exercices de mise en forme de données, atelier de définition d’objectifs.

4) Résoudre le problème au plus près du terrain
– Commençons simplement : les 5P.
– Découvrir les étapes incontournables et s’approprier les outils associés.
– Posons le problème : QQOQCPC, est/n’est pas.
– Recherchons les causes : remue-méninges, Metaplan, les 5M.
– Recherche de solution : créativité, aide à l’exhaustivité.
– Choisir : évaluer, classer, hiérarchiser, trier…

Travaux pratiques
Exercices pratiques sur la résolution de problèmes : poser les bonnes questions.

5) Les autres outils d’amélioration continue
– Utiliser les statistiques : SPC.
– Découvrir le travail de groupe pour diminuer la taille des lots avec le SMED.
– Utiliser les chantiers Hoshin pour améliorer les flux et la performance.
– Définir le nouvel outil l’A3.
– Parcourir le 5S ou la méthode “DANSE”.

Travaux pratiques
Illustration par les exemples.

6) Communiquer et motiver efficacement, au plus près des opérations
– Comprendre l’importance de la communication.
– Accueillir les freins aux changements.

Travaux pratiques
Définition des plans et moyens de communication, réflexion sur la dynamique créée.

Formation Piloter son projet SIRH (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Un projet SIRH (Système d’Information de gestion des Ressources Humaines) est toujours délicat et les enjeux pour l’entreprise multiples. Ce cours vous propose les clés pour conduire votre projet SIRH, anticiper les freins, les risques et accompagner le changement à chaque étape du projet.

Objectifs pédagogiques

  • Evaluer l’opportunité et la portée d’un projet SIRH
  • Identifier les principaux modules qui composent un SIRH
  • Définir et utiliser les outils de pilotage d’un projet SIRH
  • Gouverner un projet SIRH et la conduite du changement qu’il implique

Méthodes pédagogiques

Etudes de cas. Brainstorming. Echanges d’expériences.
PROGRAMME DE FORMATION

Les enjeux actuels d’une DRH

  • La cohésion et l’engagement.
  • L’organisation et le développement des talents.
  • La sécurisation juridique et l’optimisation sociale.
  • L’anticipation des effectifs, des métiers et des compétences.
  • L’acculturation au numérique.

Réflexion collective
Brainstorming sur la transposition de ces enjeux vers le SIRH.

Qu’est-ce que le SIRH ?

  • Les principaux modules d’un SIRH : de la paie au développement des talents.
  • Le SIRH à l’heure du Cloud Computing.
  • Le SIRH à l’heure de l’entreprise étendue.
  • Le responsable SIRH, un équilibriste entre DRH, DSI et éditeur.

Etude de cas
Analyse d’architectures SIRH dans différentes entreprises.

Les enjeux du SIRH et l’analyse d’opportunité

  • Enjeux stratégiques et gouvernance du SIRH.
  • Enjeux de performance du capital humain.
  • Enjeux managériaux et organisationnels.
  • Enjeux de pilotage, de Big Data et de référentiels de données.
  • Enjeux de dématérialisation des documents et des processus RH.
  • Enjeux financiers et de rationalisation du SI.

Etude de cas
Etude d’opportunité SIRH.

Le marché du SIRH

  • Tour d’horizon du marché et des principales solutions.
  • Les tendances actuelles et les observatoires SIRH.
  • Evaluer les coûts directs et indirects d’un projet SIRH.
  • Evaluer le ROI d’un projet SIRH.

Etude de cas
Chiffrage d’un projet SIRH et évaluation de son ROI.

Gouvernance d’un projet SIRH

  • Organisation du projet SIRH, composition des instances et termes de référence.
  • Les indicateurs clés.
  • Le profil du chef de projet SIRH.
  • Pilotage du projet SIRH.
  • Présentation des étapes de la démarche projet SIRH : de l’opportunité à la stabilisation.

Réflexion collective
Brainstorming et co-construction des étapes d’un projet SIRH.

Projet SIRH et conduite du changement

  • Les particularités d’un projet SIRH : visibilité, légalité, transversalité.
  • Impacts sur l’organisation : processus et pratiques, organisation et management.
  • Les principaux risques : risques sociaux, risques sur les données, risques juridiques (CNIL), risques d’image.

Travaux pratiques
Initialisation d’un plan de changement dans le cadre d’un projet SIRH.

Gestion des Ressources Humaines (2 jours)
990 € H.T

Accessible aux personnes en situation de handicap

OBJECTIFS

Les objectifs intègrent des connaissances liées

  • à l’utilisation d’outils collaboratifs informatisés sur les mouvements du personnel au sein des services
  • la mise à disposition de fiches de postes en tenant compte du cadre conventionnel et du plan de développement
  • la mise en place des indicateurs de changement tenant compte des nouvelles organisations du travail et de son rôle de conseil auprès de la ligne managériale
  • à l’analyse de tableaux de bord pour le plan de carrière et la mobilité interne,
  • à la réalisation des dossiers soumis aux instances représentatives du personnel (IRP)
  • à l’information juridique et sociale des salariés
  • au maintien du dialogue social
  • au reporting de l’évolution du climat social
  • à la réalisation des opérations de communication interne
  • à l’application des règles d’hygiène, de sécurité, de conditions de travail et des normes environnementales
  • à l’établissement des dossiers des salariés
  • à la gestion de la paie en tenant compte des dispositions collectives et individuelles dans le respect du plan de rémunération globale
  • à la préparation des contrats de travail, les ruptures de contrat, ainsi que les départs à la retraite
  • à la rédaction des actes contractuels ou disciplinaires
  • au sourcing des candidats en utilisant les fiches de postes et les référentiels d’emploi
  • au recrutement : il organise la présélection, la logistique, l’accueil pour intégrer de nouveaux collaborateurs

CONTENU DE LA FORMATION

Mise en conformité RH

  • Obligations juridiques
  • Obligations d’affichages
  • Lister les sources

Comité social et économique

  • Quand procéder aux élections ?
  • Comment organiser des élections ?
  • Qui peut être candidat ?
  • Etapes du scrutin

Contribution unique à la formation professionnelle et à l’alternance

  • Présentation
  • Salariés exclus de la taxe
  • Règles de la collecte

Recrutement

  • Gérer ses recrutements
  • Fiches de poste
  • Préparation dossier embauche
  • Les principaux contrats
  • Techniques de rémunération et gestion de la paie

GPEC

  • Définition
  • Intérêts de la GPEC
  • La démarche GPEC
  • Outils GPEC
  • Evaluer les compétences métiers

Plan de formation

  • Rappel : Obligations légales
  • Construire son plan de formation

Risques psychosociaux

  • Définition
  • Code du travail
  • Quels sont les risques psychosociaux ?
  • Les facteurs ?
  • Conséquences ?
  • DUER

Bilans professionnels

  • L’entretien annuel d’évaluation
  • L’entretien professionnel
  • Jeu : simulation d’entretien

Indicateurs RH

  • A quoi sert des indicateurs RH
  • Différents indicateurs

 

LANGUE D ENSEIGNEMENT

Français

Présider et animer le CSE (2 jours)
990 € H.T

Accessible aux personnes en situation de handicap

Les objectifs de la formation

  • Instaurer et faire vivre un dialogue social constructif.
  • Cerner le fonctionnement et les attributions du CSE.
  • Maîtriser le cadre juridique du CSE.
  • Adopter la bonne posture, animer les réunions.

Le programme de la formation

1 – Identifier la place du CSE dans le dialogue social

  • Rôle des IRP : CSE Central, CSE, Conseil d’entreprise, représentant de proximité.
  • Impact des ordonnances sur le dialogue social.
  • Impact de la taille de l’entreprise.

2 – Maîtriser les règles de fonctionnement du CSE

  • Composition du CSE, rôle et statut des membres.
  • Les commissions obligatoires.
  • Formalisation du règlement intérieur.

3 – Cerner les moyens de fonctionnement du CSE

  • Moyens budgétaires et de fonctionnement.
  • Heures de délégation.
  • Secret professionnel et confidentialité.

4 – S’approprier les missions du CSE

  • Missions économiques, mission sécurité et conditions de travail.
  • Information et consultation. BDES.

5 – Organiser et animer les réunions de CSE

  • Obligations légales : convocation, ordre du jour, délibération, vote, avis et PV.
  • Adapter son comportement aux situations : débats, interruptions, jeux d’acteurs, réunions exceptionnelles,…

6 – Anticiper les possibilités de recours du CSE et s’adapter

  • Réagir aux droits d’alerte du CSE et en cas de recours à des experts.
Gestion sociale : piloter par les tableaux de bord

Accessible aux personnes en situation de handicap

Cette formation vous permettra de maîtriser les outils indispensables à l’élaboration de tableaux de bord évolutifs et à forte valeur ajoutée. Vous serez en mesure de procéder à une analyse pertinente des données recueillies et ferez de ces bilans des outils stratégiques.

Objectifs pédagogiques

  • Analyser et interpréter les données de l’entreprise
  • Définir des indicateurs de pilotage pertinents
  • Construire ses tableaux de bord
  • Suivre et interpréter les chiffres recensés
PROGRAMME DE FORMATION

Recenser les informations

  • Les informations du bilan social.
  • Exploiter les données existantes (bilan social, rapport unique…).
  • Organiser la collecte des informations.
  • Les indicateurs du bilan social.
  • Les limites du bilan social pour le pilotage social et les autres sources de données.
  • Qualifier les données. Adapter ses tableaux de bord en fonction des objectifs, usages et types de destinataires.
  • Rédiger une communication adaptée.

Exercice
Analyser et interpréter les données formation existant dans votre entreprise (bilan social, rapport de situations comparées, système d’information RH).

Les objectifs des tableaux de bord

  • La gestion et le suivi des activités RH (recrutement, formation, climat social).
  • L’évaluation des risques.
  • Faire évoluer les pratiques professionnelles.
  • Les critères de pertinence de tous les indicateurs.
  • Qualifier les données.
  • Savoir distinguer indicateurs d’efficience et indicateurs d’efficacité, d’activité ou de résultat.
  • Suivre les indicateurs clés.
  • Les ratios, leur contrôle.

Exercice
Définir des indicateurs pertinents de pilotage pour son périmètre.

Construire ses tableaux de bord

  • Méthodologie de construction des tableaux de bord.
  • Clarifier la demande des destinataires.
  • Adapter le contenu, la fréquence des tableaux de bord.
  • Etalonner l’information (références internes, externes).
  • Savoir faire évoluer ses tableaux de bord.
  • Rétroplanning et rythme de production.

Exercice
Travail en groupe pour mettre en cohérence les tableaux de bord existants.

L’utilisation et l’interprétation des chiffres

  • Connaître les principaux ratios.
  • Utiliser les outils statistiques appropriés.
  • Utiliser les données pour faire de la prospective.

Exercice
Définition de différents ratios et interprétation.

Optimiser ses tableaux de bord

  • Rendre ses tableaux de bord attractifs.
  • Savoir utiliser les différents graphiques.
  • L’importance du fond et de la forme.

Exercice
Optimiser la communication des tableaux de bord en s’entraînant à réaliser des présentations percutantes.

Formation L'essentiel de la gestion RH (2 jours)

Accessible aux personnes en situation de handicap

Cette formation vous présentera une synthèse des connaissances indispensables en gestion des Ressources Humaines. Elle vous permettra de mesurer les conséquences de votre politique sociale et vous apprendra à mettre en œuvre les obligations légales.

Objectifs pédagogiques

  • Connaître les dispositions légales incombant au RH
  • Appliquer les règles relatives aux différents contrats, de l\\\\’embauche au départ
  • Gérer la durée du temps de travail et les principales absences
  • Collaborer efficacement avec les partenaires internes et externes

Travaux pratiques

Travaux pratiques sur la gestion des embauches, des absences. Analyse sur la sécurité au travail.
PROGRAMME DE FORMATION

Se mettre à jour sur ses obligations légales

  • Comprendre le rôle d\\\\’un accord de branche, d\\\\’une convention collective, de la loi et de la jurisprudence.
  • Disposer du règlement intérieur, des affichages et des registres obligatoires.
  • Connaître et intégrer les obligations en termes de formation.
  • Identifier les enjeux de la sécurité au travail, du harcèlement et de la discrimination.

Etude de cas
Etude de différents cas de jurisprudence et réflexion sur la sécurité au travail.

Optimiser et sécuriser ses embauches

  • Gérer les embauches : la gestion administrative du personnel, le dossier du personnel.
  • Identifier les différents contrats de travail et les clauses.
  • Intégrer un collaborateur et suivre la période d\\\\’essai.
  • Comprendre les modes de rupture d\\\\’un contrat de travail et les documents obligatoires liés au départ.

Travaux pratiques
Quiz sur la gestion des embauches. Rédaction d\\\\’un contrat de travail.

Gérer la durée du temps de travail, les différentes absences et les congés

  • Connaître et appliquer les règles du temps de travail.
  • Evaluer la durée maximale du temps de travail.
  • Prendre en compte le repos obligatoire.
  • Suivre scrupuleusement le temps de travail.
  • Gérer les différents types d\\\\’absence : les congés payés, les absences personnelles, familiales ou pour maladie.

Etude de cas
Mise en œuvre du télétravail en entreprise et modification des conditions de travail.

Dialoguer avec les partenaires internes et externes à l\\\\’organisation

  • Comprendre l\\\\’instance unique de représentation du personnel : le C.S.E (Comité Social et Economique).
  • Identifier le rôle de la commission Santé, Sécurité et Conditions de travail.
  • Communiquer auprès de partenaires externes : l\\\\’inspection du travail, la médecine du travail, les prud\\\\’hommes, les OPCA.

Travaux pratiques
Jeu en équipe sur la communication autour de la sécurité et du dialogue social en entreprise.

QSE
Mettre en œuvre un audit sécurité (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Cette formation vous apprendra par la pratique à conduire des audits “santé et sécurité au travail” de manière efficace. Vous verrez les techniques les plus utiles et acquerrez de l’assurance dans leur pratique. A l’issue du stage, vous serez ainsi capable de préparer un programme d’audit adapté à votre entreprise.

Objectifs pédagogiques

  • Comprendre les enjeux et principes d’un audit sécurité en entreprise
  • Identifier les points de sécurité auditables et analyser les incidents
  • Préparer et mener un audit adapté à son entreprise
  • Rédiger et diffuser un rapport d’audit sécurité

Exercice

Alternance de présentation didactique et d’apprentissage par la découverte. Illustration à partir d’exemples concrets. Echanges et mise en pratique.
PROGRAMME DE FORMATION

Appréhender les exigences du référentiel

  • Connaître les enjeux et finalités d’un système de management de la sécurité.
  • Comprendre les objectifs du référentiel et les points clés à auditer.
  • Comparer les différents systèmes de management de la sécurité.

Travaux pratiques
Echanges sur les pratiques mises en place dans les entreprises de chacun.

Déontologie et principe de management des audits sécurité

  • Utiliser les terminologies appropriées.
  • Identifier les étapes du management d’audits.
  • Constituer les équipes d’audit : responsabilités, compétences, aptitudes.

Travaux pratiques
Partage des expériences des participants pour identifier les bonnes pratiques.

Points sécurité et réglementaires auditables

  • Distinguer les notions de danger, risques, dommages.
  • Appréhender les exigences applicables aux activités de l’entreprise.
  • Intégrer le document unique dans le management de la sécurité.
  • Définir le contenu du plan de prévention.
  • Recenser et analyser incidents et accidents.
  • Instaurer un système d’information et de formation.

Travaux pratiques
Procéder à l’analyse des incidents et accidents d’une entreprise.

Préparation de l’audit

  • Préparer la visite d’audit (interview sur le poste de travail).
  • Préciser le périmètre et le but attendu.
  • Identifier et collecter les informations.
  • Structurer son questionnement pour obtenir des réponses concrètes.
  • Construire le guide d’audit.

Travaux pratiques
Simuler un audit à partir d’une étude de cas. Préparer le fil conducteur de l’interview.

Réalisation des interviews aux postes

  • Travailler sa communication pour faciliter l’échange.
  • Installer une relation constructive.
  • Dérouler le fil conducteur, favoriser les suggestions et collecter les preuves d’audit.
  • Détecter les comportements et attitudes des audités : sortir des situations bloquantes.
  • Terminer l’interview et conclure sur la synthèse des constats.

Travaux pratiques
Simulations d’interviews d’audit.

Restitution des constats d’audit

  • Définir la structure du rapport.
  • Rédiger le rapport, formaliser les faits et acter les axes d’amélioration.
  • Valider et diffuser le rapport d’audit.

Travaux pratiques
Rédaction d’un rapport d’audit.

Drone
Formation drone : Les bases de la photogrammétrie (2 jours)
1290 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

FORMATION THÉORIQUE (1,5 JOUR)

  • A quoi sert la photogrammétrie ? Quels sont les clients potentiels? Quels sont les résultats que le droniste peut proposer?
  • Formation d’initiation au logiciel de photogrammétrie PIX4D MAPPER PRO ou PHOTOSCAN
  •  Élaboration du nuage de points et du modèle 3D
  • Calcul de distances, surfaces et cubature
  •  Élaboration de DSM ( Digital Surface Model)
  • Elaboration d’ortho photos
  • La photogrammétrie multispectrale en agriculture
  • Récupération des résultats
  • Sortie des fichiers exploitables

FORMATION PRATIQUE (1/2 JOURNÉE)(EN OPTION)

  • Vols en conditions réelles sur des drones fournis par CROSSTHINK.
  • Réalisation des grilles adaptées (NADIR et /ou OBLIQUE) et captation d’images avec le logiciel Pix4d capture
  • Mise des images sous Pix4D ou PHOTOSCAN et lancement du logiciel qui travaillera la nuit.
Télépilote de drone professionnel (5 jours)
3290 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Objectifs

Apprentissage et perfectionnement au télé-pilotage de drones civils, dans le cadre d’une activité professionnelle, pour l’obtention d’une attestation de suivi de formation pratique de pilotage afin de pouvoir maîtriser les vols en scénario S1, S2 et S3 suivant la législation en vigueur.

Apprentissage des règles de l’air pour l’obtention d’un certificat d’aptitude de télépilote drone ( examen en centre DGAC).

1.Initiation au drone  :

  • Scénario de vol
  • Préparation des vols
  • Immersion en mission réel
  • Compréhension des composants constitutifs d’un drone

2.Réglementation drone  :

  • Cadres réglementaire drone
  • La sécurité des tiers au sol
  • La sécurité des tiers en l’air

3.Maîtrise du pilotage

  • Pilotages de drones multi-rotors
    ( Phantom 4 pro, Mavic Air 2 )
  • Apprentissage des modes de vol
  • Réalisation de missions et plans de vols complexe

4.Préparation au certificat théorique

  • Théorique Télépilote
  • Entrainement sur la plate forme Drone Exam et ChezGliGli
  • Préparation au passage du certificat théorique drone de la DGAC

5.Vol programmé

  • Apprentissage à la création de missions automatiques et acquisitions
  • Initiation à la photogrammétrie

6.Démarches administratives

  • Automatismes de sécurité
  • Cadres réglementaire drone
  • Comment se déclarer exploitant drone
IA
Intelligence Artificielle, enjeux et outils (2 jours)

Accessible aux personnes en situation de handicap

L’Intelligence Artificielle, après avoir bouleversé de nombreux domaines scientifiques, a commencé à révolutionner un grand nombre de secteurs économiques (industrie, médecine, communication). Ce séminaire vous présentera les principales approches de l’intelligence dans la résolution de problèmes. Un grand nombre d’applications seront présentées, du traitement de la donnée brute à la création de contenus originaux en passant par le contrôle d’agents, la classification automatisée ou l’approximation d’une donnée pour en faciliter sa compréhension et sa manipulation.

Objectifs pédagogiques

  • Comprendre réellement ce que sont les outils Machine et Deep Learning, leurs potentiels et leurs limites
  • Avoir une vision à date de l’état de l’art de ces domaines
  • Connaître et comprendre les applications de ces domaines à différents domaines de l’industrie
  • Maîtriser les méthodologies et connaître les outils propres aux projets d’intelligence artificielle

Méthodes pédagogiques

Présentation, échanges et études de cas.
PROGRAMME DE FORMATION

Qu’est-ce que l’Intelligence Artificielle (jusqu’aux réseaux de neurones) ?

  • Le fantasme de l’Intelligence Artificielle et la réalité d’aujourd’hui.
  • Tâche intellectuelle versus algorithmes.
  • Types d’actions : classification, régression, clustering, estimation de densité, réduction de dimensionnalité.
  • Intelligence collective : agréger une connaissance partagée par de nombreux agents virtuels.
  • Algorithmes génétiques : faire évoluer une population d’agents virtuels par sélection.
  • Machine Learning : présentation et principaux algorithmes (XGBoost, Random Forest).

Réseaux de neurones et Deep Learning

  • Qu’est-ce qu’un réseau de neurones ?
  • Qu’est-ce que l’apprentissage d’un réseau de neurones ? Deep versus shallow network, overfit, underfit, convergence.
  • Approximer une fonction par un réseau de neurones : présentation et exemples.
  • Approximer une distribution par un réseau de neurones : présentation et exemples.
  • Génération de représentations internes au sein d’un réseau de neurones.
  • Généralisation des résultats d’un réseau de neurones.
  • Révolution du Deep Learning : généricité des outils et des problématiques.

Démonstration
Présentation d’un algorithme de classification et de ses limites.

Applications du Deep Learning

  • Classification de données. Les différents scénarios : donnée brute, image, son, texte, etc.
  • Les enjeux d’une classification de données et les choix impliqués par un modèle de classification.
  • Outils de classification : des réseaux de type Multilayer Perceptron ou Convolutional Neural Network. Machine Learning.
  • Prédiction d’information et donnée séquentielle/temporelle. Enjeux et limites d’une prédiction d’information.
  • Règles structurelles au sein de la donnée pouvant permettre une logique de prédiction. Outils usuels de prédiction.
  • Transformation/génération de données. Opération de réinterprétation d’une donnée : débruitage, segmentation d’image…
  • Opération de transformation sur un même format : traduction de texte d’une langue à une autre…
  • Opération de génération de donnée “originale” : Neural Style, génération d’images à partir de présentations textuelles.
  • Reinforcement Learning : contrôle d’un environnement.
  • Experience Replay et apprentissage de jeux vidéo par un réseau de neurones.

Démonstration
Classification d’images médicales. Prévision des images suivant une séquence vidéo. Contrôle de simulations numériques.

Quels problèmes peut-on adresser avec le Machine/Deep Learning ?

  • Condition sur les données : volumétrie, dimensionnement, équilibre entre les classes, description.
  • Donnée brute vs features travaillées : que choisir ?
  • Machine Learning versus Deep Learning : les algorithmes plus anciens du Machine Learning ou les réseaux de neurones ?
  • Qualifier le problème : Unsupervised Learning versus Supervised Learning.
  • Qualifier la solution d’un problème : comprendre la distance entre une affirmation et le résultat d’un algorithme.

Etude de cas
Qualification d’une problématique pouvant être traitée avec l’IA.

Génération d’un Dataset

  • Qu’est-ce qu’un Dataset ?
  • Stocker/contrôler la donnée : surveiller les biais, nettoyer/convertir sans s’interdire des retours en arrière.
  • Comprendre la donnée : représentation des outils statistiques permettant une vision d’une donnée, sa distribution…
  • Formater une donnée : décider d’un format d’entrée et de sortie, faire le lien avec la qualification du problème.
  • Préparer la donnée : définition des Train Set, Validation Set et Test Set.
  • Mettre en place une structure permettant de garantir que les algorithmes utilisés sont réellement pertinents (ou non).

Echanges
Définition d’un Dataset et sa différence avec un BDD usuel.

Recherche de la solution optimale

  • Méthodologie pour avancer dans la recherche d’une meilleure solution à un problème ML/DL.
  • Choix d’une direction de recherche, localisation de publications ou de projets similaires existants.
  • Itérations successives depuis les algorithmes les plus simples jusqu’aux architectures les plus complexes.
  • Conservation d’un banc de comparaison transversal.
  • Arriver à une solution optimale.

Etude de cas
Grouper et balancer un ensemble de solutions pour obtenir une solution optimale.

Les outils

  • Quels outils existe-t-il aujourd’hui ?
  • Quels outils pour la recherche et quels outils pour l’industrie ?
  • De Keras/Lasagne à Caffe en passant par Torch, Theano, Tensorflow ou Apache Spark ou Hadoop.
  • Industrialiser un réseau de neurones par un encadrement strict de son processus et un monitoring continu.
  • Mise en place de réapprentissages successifs pour conserver un réseau à jour et optimal.
  • Former des utilisateurs à la compréhension du réseau.

Démonstration
Mise en place de réapprentissages successifs.

Agilité
Méthodes Agiles de gestion de projet, comprendre la démarche (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Les méth... Read More
990 € H.T.
PSM, Professional Scrum Master, certification (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Intitul?... Read More
990 € H.T.
PSPO, Professional Scrum Product Owner, certification (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Dans une ... Read More
990 € H.T.
SAFe for teams, préparation a la certification SP SAFe Practitioner (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap SAFe® (?... Read More
990 € H.T.
Sensibilisation à l'Agilité et aux enjeux d'une transformation Agile (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Ce cours ... Read More
990 € H.T.
Gestion de projet en mode Agile avec JIRA (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap PROGRAMME DE FORMATION... Read More
990 € H.T.
Méthodes Agiles : développer ses produits et services en mode projet (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Comment i... Read More
990 € H.T
Passer efficacement en mode itératif (3 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Le passage d’un processus prédictif ... Read More
1490 € H.T.
Nexus, l’Agilité à l’échelle par les fondateurs de Scrum (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Forts des... Read More
990 € H.T
Méthode Agile Scrum (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Rompant a... Read More
990 € H.T
Comprendre la démarche Agile (3 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Contexte Les approches d... Read More
1490 € H.T.
Travailler en équipe Agile (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Contexte A la différe... Read More
990 € H.T
Manager Agile (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap ... Read More
990 € H.T
Devenir Coach Agile (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Ce stage ... Read More
990 € H.T
Formation Product Owner, certification avancée PSPOII
Accessible aux personnes en situation de handicap Objectifs pédagogiques ... Read More
1490 € H.T.
Formation Devenir Scrum Product Owner (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Le Produc... Read More
Safe 5, Release Train Engineer (3 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Dans l\\?... Read More
1990 € H.T.
Comptabilité
Comptabilité, pratique des opérations courantes et contrôle des comptes (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Ce stage ... Read More
990 € H.T.
Dev Logiciel
Développement Front End - Angular : développer une application Web (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Objectifs ... Read More
990 € H.T
Introduction à la programmation avec Java (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Ce stage ... Read More
990 € H.T
Mise à niveau pour les développeurs C# et Java (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Windows 8 a relancé l’intérêt du l... Read More
990 € H.T.
Programmation C++, perfectionnement (3 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap En consta... Read More
1490 € H.T.
C++ expert, les avancées du langage (3 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Cette for... Read More
1490 € H.T.
Java orienté objet (3 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap La technologie Java His... Read More
1490 € H.T.
Outils devops
Accessible aux personnes en situation de handicap Objectifs pédagogiques ... Read More
React Initiation et option Approfondissement (4 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap PROGRAMME JOUR 1 :... Read More
Développer ses applications mobiles Android (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Objectifs Un ... Read More
990 € H.T.
formation Webform
Accessible aux personnes en situation de handicap Objectifs pédagogiques... Read More
Swift, les bases du langage, environnement apple (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Nouveau l... Read More
990 € H.T.
Formation C & C++, programmer ses applications en Multicore (3 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Vous déc... Read More
1490 € H.T.
Les bases du développement IOS (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Objectifs pédagogiques ... Read More
990 € H.T.
Angular, développement avancé (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Angular, ... Read More
990 € H.T.
PHP - Drupal (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Introduction ... Read More
990 € H.T.
Programmation Objet en C++ (5 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Ce stage ... Read More
2490 € H.T.
Hibernate avancé (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Objectifs Mapping Objet-... Read More
990 € H.T
DevOps - Foundation, certification DevOps Institute (3 jours)
Accessible aux personnes en situation de handica... Read More
1490 € H.T.
Google Apps Script – Programmer des macros en JavaScript pour Google Sheets (3 jours)
Objectifs Maîtriser la syntaxe du langage JavaScript ; Comprendre les concepts de l’objet avec JavaScript ; Ecrire un script intégré à un... Read More
1490 € H.T.
Gestion de projet
Planification et suivi de projets informatiques (3 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Même pou... Read More
990 € H.T.
Formation Piloter un projet technique (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Comment p... Read More
1290 € H.T.
Formation Prospecter et gagner de nouveaux clients (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Quelles m... Read More
990 € H.T.
Lean Management dans les services (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Cette for... Read More
990 € H.T.
Manager son équipe en mode projet (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Fondé su... Read More
990 € H.T.
Gestion d'un projet d'ingénierie (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Objectifs pédagogiques ... Read More
990 € H.T.
Manager un portfolio de projets (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Objectifs pédagogiques ... Read More
990 € H.T.
Chiffrage prévisionnel, estimation et maîtrise du coût des projets (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap La formation à l’estimation et la ma... Read More
990 € H.T.
Formation PMO, mettre en place une organisation par projet (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Ce stage ... Read More
990 € H.T
Assurer la qualité des projets informatiques (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Objectifs pédagogiques ... Read More
990 € H.T.
Manager les risques des projets informatiques (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Objectifs pédagogiques ... Read More
990 € H.T.
Risk Manager : gérer efficacement les risques projets (3 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Objectifs pédagogiques ... Read More
1490 € H.T.
Maîtriser les coûts et les risques des projets (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Objectifs pédagogiques ... Read More
990 € H.T.
Chiffrage prévisionnel, estimation et maîtrise du coût des projets (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Les objectifs de la forma... Read More
990 € H.T.
Qualité des projets, les bonnes pratiques (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Ce stage ... Read More
990 € H.T.
Le management des risques et opportunités dans les projets (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Les objectifs de la forma... Read More
990 € H.T.
ITIL (Information Technology Infrastructure Library) (3 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Introduction Présentation d?... Read More
1490 € H.T.
Gestion opérationnelle de projet (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap À l’is... Read More
990 € H.T
Gestion avancée de projet (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap À l’is... Read More
990 € H.T
PRINCE2® Agile Practitioner, certification (3 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap PRINCE2 A... Read More
1490 € H.T.
Maîtriser les règles de la communication projet (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Maîtriser les règles de la communicat... Read More
990 € H.T.
Animer et motiver votre équipe projet informatique (3 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Au delà des compétences de gestionnai... Read More
1490 € H.T.
Gérer un projet informatique (3 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Conduire ... Read More
1490 € H.T.
PMP®, préparation à la certification PMBOK® Guide - 6ème édition (3 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Le PMI (P... Read More
2490 € H.T.
Gestion de projet par l'exemple (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Ce stage ... Read More
990 € H.T.
Tests Logiciels
Industrialiser les tests fonctionnels (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap L’indus... Read More
990 € H.T.
Test logiciel, ISTQB niveau Foundation CTFL, certification (3 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Cette formation vous permettra d’acqu... Read More
1490 € H.T.
Plateforme Selenium 3.0, mise en œuvre (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Les campagnes d... Read More
990 € H.T
Outils Projet
Piloter un projet avec MS-Project 2013 (3 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Ce stage vous présentera toutes les fo... Read More
1490 € H.T.
JIRA (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Introduction Présentation gé... Read More
990 € H.T
JIRA utilisateurs (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap 1. Introduction à JIRA – Jira,... Read More
990 € H.T
JIRA configuration (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap 1. Introduction – Jira : prése... Read More
990 € H.T
MS-Project Server, utilisation (3 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Project S... Read More
1490 € H.T.
Bureautique
Word 2016/2013/2010, prise en main (2 jour)
Accessible aux personnes en situation de handicap Ce stage ... Read More
890 € H.T.
PowerPoint 2016/2013/2010, prise en main (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Ce stage ... Read More
990 € H.T.
Excel 2019, prise en main (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Cette for... Read More
990 € H.T.
PowerPoint 2016/2013/2010, fonctionnalités avancées (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap... Read More
990 € H.T
Excel, base de données et tableaux croisés dynamiques (1 jour)
Accessible aux personnes en situation de handicap Cette for... Read More
Big data
Big Data, état de l’art (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap L’accro... Read More
990 € H.T
RH
DRH, intégrer les nouveaux enjeux de sa fonction (3 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Le DRH de demain, son rôle... Read More
1490 € H.T.
Manager par l'amélioration continue (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Piloter et communiquer autour des résu... Read More
990 € H.T
Formation Piloter son projet SIRH (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Un projet... Read More
990 € H.T.
Gestion des Ressources Humaines (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap OBJECTIFS Les... Read More
990 € H.T
Gestion sociale : piloter par les tableaux de bord
Accessible aux personnes en situation de handicap Cette for... Read More
Formation L'essentiel de la gestion RH (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Cette for... Read More
QSE
Mettre en œuvre un audit sécurité (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Cette for... Read More
990 € H.T.
Drone
Formation drone : Les bases de la photogrammétrie (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap FORMATION THÉORIQUE (1,5 JOUR)... Read More
1290 € H.T.
Télépilote de drone professionnel (5 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Objectifs ... Read More
3290 € H.T.
IA
Intelligence Artificielle, enjeux et outils (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap L’Intel... Read More