Nos formations

5
Yes
detail
detail
None
1
1000000
/catalogue-des-formations/
Detail

Catégories:

Gestion de projet
Gestion de projet
BPMN et SOA, modéliser les processus et concevoir les services (2 jours)

D\\’un côté, l\\’approche processus est source d\\’amélioration pour les entreprises. De l\\’autre, les architectures de services promettent la maîtrise et l\\’agilité des systèmes d\\’information. Comment ces deux approches s\\’articulent ? La formation répond à cette question en s\\’appuyant sur les standards du marché.

Objectifs pédagogiques

  • Découvrir les meilleures pratiques pour la représentation et la conception des processus métier
  • Être sensibilisé aux exigences qui pèsent sur la modélisation du métier dans le but d\\’alimenter la conception logique
  • Identifier les compétences nécessaires pour articuler l\\’approche par les processus et la conception des services
  • Prendre conscience des possibilités d\\’automatisation des processus et de l\\’impact de SOA sur les systèmes d\\’information

Travaux pratiques

Une étude de cas permet d\\’expérimenter les possibilités d\\’un moteur d\\’exécution de processus ; une autre, d\\’explorer la notation BPMN.

Méthodes pédagogiques

Pédagogie par objectifs (séquences ciblées sur les compétences à acquérir)

PROGRAMME DE FORMATION

Introduction : du métier à l\\’informatique

  • L\\’approche processus et ses enjeux (l\\’état de l\\’art, introduction de la notation BPMN, les besoins de transformation)
  • L\\’approche SOA : définition et promesse (synthèse sur la technologie, Web Services, standards…)
  • L\\’articulation entre processus et SOA : le cadre général (méthode publique Praxeme)
  • Ce qui change du point du vue métier et dans le système informatique (qualités recherchées : agilité, interopérabilité)

La modélisation du métier

  • Modéliser les processus avec BPMN (découverte complète de la notation)
  • La qualité de la représentation des processus (niveaux d\\’exigence en lien avec la notation ; processus réalistes…)
  • Que faut-il décrire en plus des processus ? (objets métier ; introduction à la modélisation sémantique)
  • Les deux sources de la conception des services

Travaux pratiques
Étude de cas pour découvrir la notation BPMN à partir des besoins de représentation

La conception d\\’une architecture de services

  • L\\’architecture logique et les grandes décisions pour structurer le système informatique (lien avec l\\’urbanisation de SI)
  • Comment trouver les \\”bons\\” services ? (résumé des règles de dérivation à partir des modèles métier)
  • La conception logique : documentation des services (usage de la notation UML, techniques algorithmiques, traçabilité)
  • Les trois facettes de l\\’aspect logique : données, échanges, composants

Travaux pratiques
Étude de cas avec un outil UML pour se familiariser avec la représentation des services dans une SOA

L\\’exécution des processus

  • Les solutions techniques : BPEL (Business Process Execution Language), moteurs d\\’exécution
  • La relation technique entre les processus et les services (\\”service task\\” dans BPMN, invocation des services)
  • La supervision des processus : le BAM (Business Actvity Management)

Démonstration
Exécution d\\’un processus, à partir de son modèle, à l\\’aide d\\’un moteur d\\’exécution

Planification et suivi de projets informatiques (3 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Même pour un projet de taille modeste, le chef de projet doit maîtriser les délais et rendre compte de l’utilisation des ressources allouées. À l’issue de ce cours, vous saurez définir la planification optimale du projet, gérer son évolution, fournir des indicateurs clés de performance et d’avancement pour soutenir les décisions du comité de pilotage, et permettre ainsi la réussite du projet.

Objectifs pédagogiques

  • Représenter les liens de dépendance entre les tâches pour définir le réseau PERT
  • Réaliser l’association des ressources aux tâches et optimiser leur répartition dans le diagramme de Gantt
  • Traduire le planning projet en coût
  • Calculer des indicateurs d’avancement projet et en faire l’analyse
  • Utiliser MS-Project pour saisir et suivre les données du projet

Etude de cas

Une étude de cas pilotée avec MS-Project permettra d’illustrer l’apprentissage des techniques de planification.
PROGRAMME DE FORMATION

Introduction

  • Définition d’une démarche Projet. Cycle de vie d’un projet.
  • Caractéristiques des projets informatiques. Les principaux livrables.
  • Positionnement des travaux de planification et de suivi dans le processus Projet.

Processus de planification de base

  • Décomposition du projet en tâches (WBS : Work Breakdown Structure).
  • L’ordonnancement ou la mise en évidence des liaisons qui existent entre les différentes tâches d’un projet.
  • Les types de liens, avance et retard, les dates au plus tôt et au plus tard, calcul des marges libres et totale.
  • Représentation des contraintes d’ordonnancement des tâches : approches des méthodes PERT et Gantt.
  • Optimisation de l’enchaînement des tâches pour minimiser le chemin critique.

Travaux pratiques
Lire un réseau de tâches PERT. Calculer les dates au plus tôt, les dates au plus tard, les marges. Mesurer les points d’attente et optimiser un réseau.

Introduction à MS-Project

  • Initialisation d’un projet.
  • Présentation de l’environnement de travail. Comment le personnaliser ?
  • Les vues courantes.

Travaux pratiques
Initialisation d’un projet avec MS-Project.

Construction du diagramme de Gantt et affectation des ressources

  • Comprendre l’équation Travail (Charge) – Unité (Nb ressources) – Durée.
  • L’association des ressources aux tâches.
  • Calendrier et disponibilité des ressources sur le projet.
  • Les types de ressources (humaines, matérielles).

Travaux pratiques
Établir une planification et un diagramme de Gantt dans MS-Project. Créer, définir et affecter des ressources aux tâches dans MS-Project.

Optimisation de la planification et gestion des coûts

  • Auditer les ressources.
  • Le nivellement ou comment diminuer le nombre de chemins parallèles.
  • Le lissage pour optimiser l’utilisation des ressources.
  • Comprendre les types de tâches (capacité/durée/travail fixe) et les calculs de MS-Project.
  • Le pilotage par les ressources ou par la durée dans MS-Project.
  • Traduction des ressources en coûts.
  • Définir et gérer les coûts : de l’offre au budget.

Travaux pratiques
Auditer l’utilisation des ressources, gérer des surcharges, appliquer un nivellement. Établir une planification initiale Gantt avec MS-Project.

Suivi et maîtrise de l’avancement du projet

  • Les différents modes de pilotage de projet (par les délais, les charges et les coûts).
  • Indicateurs d’avancement physique du projet : coefficient d’utilisation, vitesse et performance.
  • L’avancement des lots, évolution des charges restantes.
  • Les indicateurs économiques Projet : CBTP, CBTE, CRTE. Construction et interprétation d’une courbe en S.
  • Comptes-rendus d’activité et d’avancement.
  • Construction du tableau de bord du projet : choix des bons indicateurs.
  • Comment mettre en évidence les données pertinentes du projet avec MS-Project ?
  • Utiliser dans MS-Project les rapports d’avancement, voir l’utilisation des ressources et suivre les coûts du projet.
  • Analyse des données et traitement des aléas en cours de projet. Le triangle projet.

Travaux pratiques
Établir un tableau de bord à partir de comptes-rendus d’activités. Construire un tableau de bord budgétaire avec MS-Project. Établir un tableau de bord projet à partir des résultats du précédent exercice.

Planification et suivi multiprojets

  • La justification d’un découpage en sous-projets.
  • Les axes de découpage projet : Produits (PBS), Activités (WBS), Ressources (RBS).
  • Les contraintes de planification inter-projets, les ressources partagées.

Travaux pratiques
L’étude de cas précédemment traitée est décomposée en sous-projets.

Travail collaboratif et gestion multiprojets avec MS-Project

  • La saisie des informations par les ressources, la consolidation dans MS-Project par le chef de projet.
  • Comment effectuer les mises à jour. Les rôles du chef de projet et des sous-chefs de projets.
  • La gestion multiprojets avec MS-Project, projet principal et sous-projets, les fichiers de ressources partagées.
  • Les projets consolidés et les projets composants.
  • Pourquoi et comment lier des projets ?
  • Principe de fonctionnement de MS-Project Server : présentation des fonctionnalités majeures.

Travaux pratiques
Création de projet consolidé, utilisant des ressources partagées. Création de liaisons entre projets.

Formation Piloter un projet technique (2 jours)
1290 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Comment préparer et conduire des projets de développement technique de produits ou services en milieu opérationnel ? Quels outils appliquer ? Comment accompagner équipiers et parties prenantes dans cette expérience partagée ? Cette formation vous apportera les clés pour une gestion de projet technique efficiente.

Objectifs pédagogiques

  • Mettre en œuvre les techniques de management de projet
  • Appliquer les outils de développement de produits/services
  • Animer une équipe projet
  • Favoriser la collaboration des partenaires internes et externes

Méthodes pédagogiques

Alternance d’apports pédagogiques, de travaux pratiques et d’études de cas.
PROGRAMME DE FORMATION

Cadrer un projet technique en milieu opérationnel

  • Analyser les besoins.
  • Réaliser un cahier des charges technique.
  • Analyser les fonctionnalités et les contraintes du produit/service à développer.
  • Établir le niveau de performance du produit/service.
  • Organiser les tâches en workpackage.
  • Établir les objectifs du projet, périmètre, livrables attendus, ressources nécessaires.
  • Affecter les différentes responsabilités inhérentes aux activités : R. A. C. I.
  • Stimuler la créativité des équipes internes et fournisseurs.
  • Actionner les 4 leviers de conduite du changement.

Travaux pratiques
Analyse fonctionnelle complète jusqu’au cahier des charges. Tableau de bord du projet.

Bâtir son projet

  • Planifier le projet en tâches avec des méthodes à capacités finies et non finies.
  • Réaliser le phasage, le jalonnement du projet en collaboratif.
  • Planifier les étapes, activités, tâches : en délais, charge, coût.
  • Élaborer les différentes procédures : mesure de l’avancement, gestion des modifications…
  • Établir les règles de fonctionnement du projet.

Travaux pratiques
Planification Gantt optimisée et diagramme PERT.

Anticiper les risques

  • Définir le plan de management des risques (Analyse de Risque Projet).
  • Établir les règles et les procédures d’escalade.
  • Préparer son plan de crise.
  • Bâtir le plan de communication du projet avec les parties externes.
  • Engager la Supply Chain dans le développement.

Travaux pratiques
Règles d’escalade et mise au point de son plan de communication.

Manager l’équipe projet

  • Animer l’équipe projet.
  • Donner du sens au projet pour les collaborateurs.
  • Développer l’autonomie des équipes.
  • S’entretenir avec une personne difficile.

Mise en situation
Gestion de conflit en réunion d’équipe.

Piloter le projet

  • Mesurer et analyser les différents écarts : délais, ressources, coûts.
  • Piloter avec un outil Agile : le Kanban.
  • Prioriser les actions efficacement.
  • Informer sur l’avancement.
  • Obtenir des prises de décision dans le projet.
  • Communiquer avec les parties prenantes.

Exercice
Kanban. Suivi de projet.

Clôturer le projet

  • Délivrer les attendus.
  • Communiquer sur les livrables.
  • Clôturer un projet de développement.
  • Assurer le service après livraison.
  • Capitaliser l’expérience heureuse et post mortem.
  • Standardiser les outils et procédures.

Travaux pratiques
Plan de communication et retour d’expérience.

Formation Prospecter et gagner de nouveaux clients (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Quelles méthodes pour organiser sa prospection et étoffer son portefeuille client ? Comment préparer ses scénarios d’appels, ses entretiens en face-à-face ? Quelles techniques de communication pour “accrocher” son interlocuteur ? Ce stage vous propose une démarche pragmatique pour mettre en œuvre votre prospection.

Objectifs pédagogiques

  • Maîtriser les méthodes utiles pour préparer et organiser sa prospection
  • Capter son interlocuteur par les techniques de communication rapide
  • Préparer ses scénarios et optimiser chaque prise de contact
  • Gérer ses actions de prospection dans le temps et les mesurer

Travaux pratiques

Exercices s’appuyant sur les cas des stagiaires, autodiagnostic, mises en situation d’entretiens, jeux de rôle téléphoniques enregistrés.
PROGRAMME DE FORMATION

Se préparer et s’organiser

  • Faire l’état de son portefeuille actuel.
  • Identifier les secteurs géographiques à prospecter.
  • Recenser les typologies d’entreprises à contacter.
  • Inventorier les outils.
  • Créer un fichier de prospects.

Exercice
Diagnostic à l’aide de la matrice SWOT. Lecture ABC du portefeuille clients. Construire le puzzle de la prise de rendez-vous client. Elaborer son plan de prospection et planifier les actions.

Apprendre à rendre un message intéressant

  • Maîtriser les techniques de communication interpersonnelle.
  • S’entraîner à la communication rapide : l’Elevator Pitch.
  • Savoir se présenter.
  • Observer son interlocuteur et pratiquer l’écoute active.

Mise en situation
“Elevator Pitch” : préparation d’un argumentaire condensé pour se présenter en deux minutes.

Elaborer ses argumentaires et ses outils

  • Prévoir les scénarios de prospection.
  • Définir et choisir les outils.
  • Concevoir des documents et supports.
  • Rendre cohérents les actions et les outils.

Exercice
Présentation des stratégies des participants.

Prospecter au téléphone

  • Elaborer ses scénarios d’appels.
  • Préparer des arguments en fonction des profils prospects.
  • Déclencher la prise de rendez-vous.
  • Organiser et “timer” la prospection.
  • Suivre son tableau d’indicateurs et analyser ses résultats.
  • Faire de chaque entretien un entraînement.
  • Développer sa résistance à l’échec.

Mise en situation
Entraînement aux situations de prospection téléphonique.

Mener des entretiens face-à-face

  • Elaborer le scénario d’entretien.
  • Dérouler les différentes phases de l’entretien.
  • Réussir sa phase de découverte et d’argumentation.
  • Mettre en valeur des preuves et des expériences.
  • Anticiper un face-à-face improvisé.

Mise en situation
Mises en situation d’entretien face-à-face.

Argumenter et traiter les objections

  • Comprendre le mécanisme des arguments performants.
  • Préparer ses réponses à objections.
  • Utiliser les objections pour étoffer ses arguments.
  • Prévoir les parades aux objections.
  • Dédramatiser la présentation du prix.

Mise en situation
Gérer les objections des clients en maintenant la relation.

Gérer son agenda

  • Apprendre à créer un rythme de prospection.
  • Maîtriser son agenda de prospection.
  • Prévoir un suivi de prospection.

Exercice
Organiser son agenda de prospection par rapport au profil de la mission.

Formation Prospecter par téléphone et obtenir des rendez-vous (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Comment faire du téléphone un instrument performant au service de l’action commerciale ? Comment lever ses propres freins? Quelles techniques pour bien communiquer et atteindre son objectif de prise de rendez-vous ? Cette formation pratique vous propose les méthodes et outils pour une démarche réussie de prospection.

Objectifs pédagogiques

  • Organiser sa démarche et son temps de prospection
  • Développer une communication efficace au téléphone
  • Obtenir des rendez-vous ciblés
  • Développer son portefeuille client
  • Aborder commercialement les appels difficiles

Travaux pratiques

Autodiagnostic, mises en situation, jeux d’acteurs sur les comportements efficaces, jeux de rôle téléphoniques enregistrés.
PROGRAMME DE FORMATION

Développer une communication adaptée à la prospection par téléphone

  • Comprendre les spécificités de la communication au téléphone.
  • Dépasser ses propres freins.
  • Personnaliser la relation téléphonique et la rendre dynamique : rythme, voix, intonation.
  • Construire une relation de confiance : les bons outils.
  • Adopter une communication positive.

Exercice
Exercices sur la voix, l’écoute, le questionnement, le parler positif en utilisant les jeux d’acteurs.

S’organiser pour réussir sa prospection et sa prise de rendez-vous

  • Évaluer les enjeux de la démarche commerciale de prospection.
  • Organiser son rythme de prospection et durer dans le temps.
  • Définir les critères de ciblage : matrice “atout-attrait”.
  • Fixer les objectifs et les étapes de sa stratégie d’action : les bonnes questions à se poser.
  • Identifier les leviers potentiels de motivation du prospect.

Mise en situation
Détecter les motivations d’achat de son interlocuteur. Débriefing en groupe.

Réussir un appel de prospection et de prise de rendez-vous

  • Conduire un entretien téléphonique : les bonnes pratiques.
  • Susciter l’attention et l’intérêt de l’interlocuteur.
  • Cadrer sa communication pour vendre le rendez-vous.
  • Traiter positivement les objections.
  • Clore de façon positive : reformuler et conclure.

Mise en situation
Susciter l’intérêt de son interlocuteur au téléphone. Débriefing collectif.

Déjouer l’obstacle du “barrage”

  • Planifier sa prospection pour limiter les risques.
  • Surmonter le barrage : astuces et comportements à privilégier.

Mise en situation
Dépasser les obstacles au téléphone. Débriefing collectif.

Argumenter et traiter les objections

  • Adopter le bon rythme dans sa communication : silence, rebond, reformulation.
  • Accrocher l’attention de son client : méthode AIDA.
  • Penser avantage/bénéfice client : méthode CAB.
  • Proposer un accord recevable par le client : SONCAS.
  • Construire son guide des bonnes pratiques d’entretien.

Mise en situation
Traiter les objections au téléphone. Débriefing collectif.

Evaluer son activité de prospection

  • Choisir des indicateurs d’évaluation et de suivi adaptés à son activité.
  • Définir les actions pour optimiser sa performance.

Réflexion collective
Définir les indicateurs d’évaluation et de suivi de la prospection.

Lean Management dans les services (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Cette formation vous permettra de découvrir et de comprendre le concept de Lean management appliqué aux entreprises de service en vue d’initier et de déployer de façon durable cette démarche dans votre société avec pour enjeu, à terme, un gain substantiel en compétitivité.

Objectifs pédagogiques

  • Définir les projets où appliquer le Lean
  • Déterminer les outils Lean applicables à une situation
  • Déployer la démarche selon des axes précis
  • Adopter l’état d’esprit Lean pour suivre la démarche
PROGRAMME DE FORMATION

Les fondements de la pensée Lean

  • Appréhender l’état d’esprit du Lean management.
  • Différence entre Lean manufacturing et Lean dans les services.
  • Lean et les démarches d’amélioration continue.
  • Le principe de valeur ajoutée pour le client.
  • La notion de “gaspillage”.
  • Le modèle processus.

Travaux pratiques
Les participants échangent sur les initiatives mises en place dans leur entreprise (raisons d’échec, de réussite). Les sept gaspillages Toyota : recherche de deux gaspillages dans leur activité.

Par où commencer ? Choix des projets d’amélioration Lean

  • L’analyse des processus (Value Stream Mapping).
  • Le chiffrage des gains (coûts).

Travaux pratiques
Recherche de pistes de gains ou d’économie de coûts dans son activité.

Les principaux outils du Lean applicables dans les services

  • Le DMAIC et la résolution de problèmes.
  • Les 5S.
  • L’esprit Kaizen.
  • La mise en œuvre de chantiers Kaizen.
  • Les sept gaspillages dans les services.
  • La Voix du client : outil de diagramme de Kano.

Travaux pratiques
Charte de projet DMAIC.

Comment déployer la démarche Lean management dans les services ?

  • Le plan de déploiement.
  • Les indicateurs de performance.
  • La formation.
  • La conduite du groupe au travail.

Travaux pratiques
Compréhension des axes sur lesquels l’équipe direction doit travailler dans le montage d’un plan de déploiement.

Comment manager son équipe en adoptant la “Lean attitude” ?

  • La communication.
  • La reconnaissance.
  • L’exemplarité.
  • Bienvenue aux problèmes !

Travaux pratiques
“L’attitude Toyota” et la chasse aux gaspillages. La roue de Deming. Réflexion individuelle sur son positionnement et les prochaines actions à mettre en œuvre.

Manager son équipe en mode projet (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Fondé sur l’importance du management d’équipe dans la conduite de projets, ce stage analyse les principales difficultés auxquelles un chef de projet peut être confronté dans ses interactions avec son équipe de travail, sa hiérarchie, ses prestataires et ses clients. Il permet d’appréhender les rôles fondamentaux du manager, la dynamique d’une équipe de travail ainsi que les règles de base permettant de communiquer, déléguer, responsabiliser, motiver et accompagner une équipe.

Objectifs pédagogiques

  • Identifier son rôle et ses responsabilités
  • Maîtriser les techniques de communication en mode projet
  • Responsabiliser les membres de l’équipe et déléguer les missions
  • Fixer des objectifs motivants et mobiliser l’équipe
  • Mobiliser les membres de son équipe projet
  • Planifier les actions de contrôle du projet

Travaux pratiques

Ce stage pratique, très interactif, s’appuie sur de nombreux exercices pratiques et jeux de rôles filmés avec restitution et analyse individualisée.

Méthodes pédagogiques

A l’issue de ce stage, les participants auront pris conscience : de leur propre style de management et comment l’améliorer, des facteurs susceptibles d’entraver, de faciliter leur communication et celle de leurs collaborateurs, des facteurs de motivation individuelle et de mobilisation de l’équipe.
PROGRAMME DE FORMATION

Identifier son rôle et ses responsabilités de manager

  • Définir les caractéristiques d’une équipe de projet.
  • Comprendre la dynamique d’une équipe de projet.
  • Connaître son rôle, sa mission, ses pouvoirs et sa responsabilité.
  • Concilier respect des partenaires et impératifs de production.

Travaux pratiques
Echange d’expériences.

Se positionner en tant que manager

  • Asseoir l’autorité dans un partenariat immédiatement opérationnel.
  • Eviter les dérives : l’autocratisme, la permissivité.
  • Gérer le rapport hiérarchique et le rapport contractuel.
  • Etre l’interface entre les différents acteurs.

Travaux pratiques
Autopositionnement sur son style de management.

Agir en mode projet

  • Privilégier la parole-action, éviter la parole-sermon, la langue de bois.
  • Analyser, évaluer, décider. Savoir dire non. Savoir dire oui. Négocier, argumenter, convaincre.
  • Donner des directives, traiter les objections.
  • Transmettre les informations montantes, descendantes, transverses.
  • Coordonner, se centrer sur la tâche.
  • Traiter les situations imprévues.
  • Identifier, corriger, ne pas répéter les erreurs.
  • Gérer le stress de son équipe.

Travaux pratiques
Dresser le panorama de son rôle, sa mission, ses pouvoirs, ses responsabilités.

Maîtriser la communication productive

  • Etre conscient du cadre de sa communication, se fixer des objectifs réalistes et mesurables.
  • Acter sa présence par la posture, le regard, les gestes.
  • Ecouter activement : reformuler, questionner, recueillir le feedback.
  • Etablir et maintenir des relations positives avec son collaborateur ou la hiérarchie.
  • Structurer sa pensée, se synchroniser, se faire comprendre.
  • Rassembler, enrichir les informations, éviter les pièges des interprétations et des jugements de valeur.
  • Fournir une information spécifique et adaptée.
  • Maîtriser le déroulement du processus de communication.
  • Traiter la rumeur, la rétention d’information.
  • Conclure, synthétiser, envisager le futur.

Travaux pratiques
Exercices sur l’écoute active. Mise en situation et débriefing orienté sur les aspects de communication.

Savoir responsabiliser et déléguer

  • Définir avec chaque collaborateur sa mission et son rôle dans l’équipe.
  • Connaître et évaluer ses collaborateurs : déterminer leur degré d’autonomie.
  • Dresser une “carte managériale” de son équipe.
  • Distinguer déléguer et faire exécuter.
  • Donner du pouvoir en gardant la responsabilité.
  • Gérer, intégrer les collaborateurs difficiles : le démotivé, l’agressif, l’anxieux, le bavard…

Travaux pratiques
Cartographier les compétences des membres de son équipe pour déterminer les missions de chacun.

Animer son équipe de projet et forger l’appartenance

  • Définir pour l’équipe des objectifs qui soient facteurs de motivation.
  • Unifier les équipes dispersées.
  • Favoriser la confrontation productive, neutraliser le conflit destructeur.
  • Eviter les blocages, répondre aux objections et les utiliser positivement.
  • Anticiper et résoudre les facteurs de déstabilisation. Savoir rebondir.
  • Mobiliser l’équipe.
  • Resituer la mission de l’équipe et son rôle dans l’entreprise.
  • Présenter un projet d’équipe. Présenter le rôle de chaque membre de l’équipe.
  • Intégrer les nouveaux collaborateurs, gérer le turn-over.

Travaux pratiques
Mises en situations : présenter lors d’une réunion un projet d’équipe, Mener un entretien de délégation, résoudre un conflit au sein de l’équipe.

Motiver les membres de son équipe projet

  • Identifier et concrétiser les facteurs de motivation de l’homme au travail.
  • Découvrir ses propres facteurs de motivation et ceux des autres.
  • Différencier et traiter la démotivation et la non-motivation.
  • Savoir donner des signes de reconnaissance : savoir critiquer et féliciter.
  • Partager sa vision et ses valeurs.
  • Donner les moyens et du sens au travail.
  • Maintenir la cohésion et l’implication de l’équipe.

Travaux pratiques
Repérer les causes de motivation et de démotivation. Réflexion sur Les nouveaux comportements générateurs de cohésion et de motivation.

Contrôler le projet

  • Prévoir et planifier les actions.
  • Gérer le temps : différencier l’urgent et l’important.
  • Valoriser et cadrer la prise d’initiative.
  • Annoncer les points de contrôle.
  • Evaluer la prise de risque, reconnaître le droit à l’erreur.
  • Mobiliser pour assurer les actions correctrices.

Travaux pratiques
La gestion du temps et des priorités. Déterminer des indicateurs pour élaborer son tableau de bord.

Gestion d'un projet d'ingénierie (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Objectifs pédagogiques

  • Définir le besoin, la méthodologie et le périmètre d’un projet d’ingénierie
  • Définir les rôles et les tâches sur un projet d’ingénierie
  • Suivre la réalisation d’un projet d’ingénierie
  • Gérer et maintenir le produit final et la qualité

Actions collectives

Ce cours fait partie des actions collectives Atlas (réf. 28555)

Travaux pratiques

Apports théoriques et exercices pratiques.

Méthodes pédagogiques

Ce stage très interactif s’appuie sur une alternance d’apports théoriques, de travaux pratiques, d’échanges, d’ateliers et d’études de cas contextualisées.
PROGRAMME DE FORMATION

Définir le besoin, la méthodologie et le périmètre d’un projet d’ingénierie

  • Préciser les rôles respectifs de la maîtrise d’ouvrage et de la maîtrise d’œuvre.
  • Recueillir les objectifs auprès de la maîtrise d’ouvrage et cadrer le besoin dans une vision partagée.
  • Identifier les critères pertinents pour définir le cycle de vie le mieux adapté au projet.
  • Faire valider le périmètre du projet par la maîtrise d’ouvrage et expliciter le hors-périmètre.
  • Définir les livrables issus des différentes phases du cycle de vie.
  • Définir et structurer la trame d’une note de cadrage, d’un cahier des charges.

Etude de cas
À partir de l’énoncé d’une étude de cas, préciser le périmètre, le hors périmètre et élaborer la trame d’un cahier des charges.

Définir les rôles et les tâches sur un projet d’ingénierie

  • Identifier et mobiliser les parties prenantes internes et externes.
  • Élaborer la matrice des responsabilités (RACI) et la faire valider.
  • Appréhender l’importance d’une communication exhaustive mais synthétique vis-à-vis de la maîtrise d’ouvrage.
  • Définir les structures de pilotage du projet, leur composition et leur périodicité.
  • Découper le projet en tâches récapitulatives et le représenter au moyen d’un organigramme des tâches (WBS).
  • Planifier à l’aide d’un outil adapté au contexte.
  • Identifier les ressources humaines disponibles et les affecter aux tâches. Identifier les ressources matérielles.
  • Planifier les tâches et les jalons. Définir les liens et les contraintes. Identifier le chemin critique.

Exercice
Dans le contexte de l’étude de cas précédente, représenter la matrice des responsabilités et l’organigramme des tâches. Identifier et expliquer le chemin critique sur le diagramme de GANTT.

Suivre la réalisation d’un projet d’ingénierie

  • Définir et mettre en œuvre la méthodologie adaptée.
  • Affecter les tâches de conception en fonction de la planification préalable.
  • Affecter les ressources de développement aux tâches planifiées.
  • Mobiliser les ressources humaines, spécifier et planifier les ressources matérielles nécessaires.
  • Procéder aux points d’avancement dans le cadre des structures de pilotage définies au préalable.
  • Mettre en œuvre un reporting approprié.
  • Définir les processus de gestion des demandes d’évolution. Mettre en place les outils de traçabilité et de validation.
  • Définir en amont, avec la maîtrise d’ouvrage, les processus de mise en service : big bang, progressif…

Exercice
Dans le contexte de l’étude de cas précédente, simuler des points d’avancement avec des avances et retards et représenter la progression sur une courbe.

Gérer et maintenir le produit final et la qualité

  • Identifier les principales dispositions à mettre en place après la réception : garantie, maintenance, support…
  • Mettre en œuvre les contrats de maintenance et clarifier les responsabilités respectives de chaque partie.
  • Animer des réunions qualité et piloter les mesures préventives et correctives qui en découlent.
  • S’assurer de la bonne exécution des contrats.
  • Différencier maintenance corrective et maintenance évolutive. Gérer les incidents et les demandes.

Exercice
Décrire l’organisation et les missions du support de niveau 1, de niveau 2 et de niveau 3 à mettre en œuvre après la livraison du produit, objet de l’étude de cas précédente.

Manager un portfolio de projets (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Objectifs pédagogiques

  • Contrôler la gestion des projets, une information proactive
  • Maîtriser les changements, la transversalité nécessaire, le travail collaboratif…
  • Mesurer la valorisation : ROI, TCO, Value Management
  • Acquérir les compétences des chefs de projets
  • Etablir les budgets et la gestion des marges
  • Faire le suivi des projets : performance, contrôle, l’Earned Value Management.
PROGRAMME DE FORMATION

Le management des projets IT dans l’entreprise

  • Les outils actuels des DSI pour maîtriser les projets : les PMO (Project Management Office).
  • Le contrôle de gestion des projets, une information proactive. L’audit, un outil de diagnostic et de compréhension.
  • La culture Projet aujourd’hui : la maîtrise des changements, la transversalité nécessaire, le travail collaboratif…
  • La gestion multiprojets, les règles : affectation de ressources, priorités et processus communs.
  • Les outils du marché, leurs apports et leurs limites.
  • La notion de programme. Les spécificités, les relations responsables programme et chefs de projets.

La direction des investissements projets IT

  • Les mesures de valorisation : ROI, TCO, Value Management. Une approche par nature de projet.
  • Le processus de “Project Portfolio Management”, règles et pratiques actuelles.
  • Les outils de gestion.
  • La gestion des investissements Projet.
  • La répartition des coûts sur le cycle de vie des SI.
  • Prise en compte des choix technologiques de l’entreprise. Valorisation des voix d’urbanisation.
  • La gouvernance des projets (COBIT et ISO 20000), les indicateurs d’objectifs et de performance.

Le management des compétences Projet

  • Compétences des chefs de projets : techniques, gestion de projet, leadership, communication, métier.
  • Certifications (PMP®, Prince2®…).
  • L’apport de la vision CMMI sur la maîtrise des projets.
  • Les rapports management SI, parties prenantes et projets. Les niveaux de maturité.
  • La direction de chefs de projet : le soutien du management, de la motivation au coaching.
  • Suivi des performances individuelles, objectifs définissables et indicateurs clés de mesure.

La supervision opérationnelle des projets

  • Business cases, ordre de mission, validation du plan projet, revue de lancement, management DSI, points de GO/NOGO.
  • Comités de pilotage.
  • Les estimations des projets, l’établissement des budgets et la gestion des marges.
  • Le suivi des projets : performance, contrôle, l’Earned Value Management. Tableaux de bord de suivi multiprojets.
Chiffrage prévisionnel, estimation et maîtrise du coût des projets (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

La formation à l’estimation et la maîtrise des coûts de projet développe des compétences clés pour un chef de projet ou pour un estimateur ou contrôleur des coûts dans les projets.

Elle comporte deux volets : l’estimation des coûts pour guider la décision d’investissement ou gagner des affaires, et le pilotage des coûts pour conserver la rentabilité du projet dans le respect des engagements pris.

Les objectifs de la formation

  • Élaborer les estimations et chiffrages prévisionnels d’un projet en intégrant les risques.
  • Piloter avec anticipation le suivi des coûts du projet.
  • Communiquer efficacement sur les coûts du projet.

Les points forts de la formation

  • Un parcours digital pour pratiquer en situation de travail.
  • Une boîte à outils de pilotage des coûts.
  • Référencement PMI®: gagnez 13 PDU pour maintenir votre certification PMP® ou PgMP®.

1 – Estimer les coûts des projets

  • Méthodes analogiques, méthodes paramétriques, méthodes analytiques.
  • Planning poker (méthodes agiles).

2 – Intégrer les risques dans le budget initial du projet

  • Intégrer les taux de change, parité, localisation, inflation et formules de révision.
  • Identifier les risques du projet.
  • Définir la provision pour risques et aléas.

3 – Valider la faisabilité économique

  • Évaluer la rentabilité des projets : VAN, ROI, PAYBACK, TIR.

4 – Maîtriser les coûts des projets

  • L’avancement physique pour anticiper les dérives.
  • Calculer la Valeur Acquise, la Valeur Planifiée, et le coût réel du travail effectué.
  • Surveiller les risques et préserver la provision.

5 – Mettre à jour le tableau de maîtrise des coûts du projet

  • Les 12 principes de la coûtenance.
  • Les enjeux du management par le visuel.
  • Construire un tableau de pilotage adapté à son projet.
Après – Mise en œuvre en situation de travail – AFEST compatible
  • Un programme de renforcement : “Un défi chaque semaine pendant 7 semaines pour vous accompagner dans votre plan d’action”.
Formation PMO, mettre en place une organisation par projet (2 jours)
990 € H.T

Accessible aux personnes en situation de handicap

Ce stage vous présentera les apports, les concepts et les activités type d’un PMO (Project Management Office) ou “bureau de projet”. Il vous montrera comment le mettre en place en fonction de votre environnement technique et managérial.

Objectifs pédagogiques

  • Comprendre les concepts, les apports et les activités types d’un PMO
  • Construire un modèle PMO adapté aux besoins de l’organisation
  • Planifier la mise en œuvre de PMO au sein d’une organisation
  • Utiliser les bonnes pratiques et techniques aidant à la mise en œuvre d’un PMO
PROGRAMME DE FORMATION

Environnement de pilotage. La place du PMO

  • Les défis de l’entreprise et les besoins de reconfiguration permanente. Mondialisation. Time to market.
  • Gestion des ressources La production de valeur.
  • Définition du pilotage. Les problèmes à résoudre.
  • Le mode projet, une réponse au changement permanent.
  • L’uniformisation des pratiques. Les référentiels.
  • La capitalisation de l’expérience.
  • Les trois niveaux de pilotage à gérer dans un PMO.
  • Synchronisation continue de la vision stratégique (Orientation), du portefeuille des projets (Décision).
  • La synchronisation de la réalisation des projets (Gestion).
  • Piliers à maîtriser : organisation, processus et outils.
  • Développer des comportements collaboratifs.
  • Générer les interactions métier/projet.

Travaux pratiques
Réflexion sur des situations nécessitant la mise en place d’un PMO. Définir ce qu’il faut faire.

Définition du Project Management Office (PMO)

  • Les différents types de PMO.
  • PMO, MOA, MOE et autres fonctions de l’entreprise.
  • Rôles, responsabilités, compétences nécessaires.
  • Les structures de décision : étude de cas.
  • Le rattachement du PMO selon les trois types d’organisation (fonctionnelle, matricielle, par projet).
  • Cas de plusieurs PMO dans la même entreprise.
  • Conditions de succès, bénéfices et plus-values.

Travaux pratiques
Réflexion en groupe sur des exemples. Essayer de positionner son propre contexte.

Les activités d’un Project Management Office

  • Le classement des activités de pilotage d’un PMO.
  • Le support à la gestion de projet.
  • La gestion d’un portefeuille d’activités.
  • La gestion d’un pool de ressources.
  • Outils et méthodes de mise en œuvre : balance scorecard, mapping risques/bénéfices….
  • La mise en place d’un outil de pilotage.
  • Outils planning de gestion de multiprojets.
  • Le plan de travail récurrent une fois le PMO implanté.
  • Charge moyenne, dimensionnement, difficultés du PMO.

Travaux pratiques
Mise en place d’un référentiel de méthodes et d’un tableau de bord. Discussions sur les activités types d’un bureau de projet.

Comment mettre en place un PMO ?

  • Sensibilisation de la Direction, sponsor de changement.
  • Attentes et difficultés.
  • Priorités de l’entreprise, l’environnement, les ressources.
  • Phases de maturité de la mise en place d’un PMO.
  • Le projet d’implantation. Où impliquer la MOA ?
  • Définition d’une stratégie de changement.
  • Le plan de management du projet.
  • Stratégies de changement déployables selon les paramètres : temps/urgence, résultats espérés, sociogramme des acteurs…

Travaux pratiques
Travail sur des éléments de mise en œuvre d’un PMO (diagnostics, définition d’objectifs, implication des acteurs, étapes de déploiement…).

Assurer la qualité des projets informatiques (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Objectifs pédagogiques

  • Comprendre les différents champs d’action sur lesquels porte la gestion de la qualité
  • Elaborer un système de management de la qualité
  • Découvrir quels sont les rôles des différentes parties prenantes dans la mise en place d’une démarche qualité
  • Mettre en place des métriques de qualité projet
  • Rédiger un plan qualité et le faire valider
  • Faire vivre améliorer en continu le plan qualité des projets
PROGRAMME DE FORMATION

La qualité pour un projet informatique

  • Les exigences du client, définition du contrôle qualité et de l’assurance qualité. La Qualité Totale.
  • Qui sont les clients du chef de projet et quelles sont leurs attentes ?
  • Les conséquences de la “non-qualité”.
  • Les métriques de la qualité. Evaluation de la qualité du logiciel.

Etude de cas
Un projet raté : ce qui n’a pas fonctionné.

Assurance Qualité : les Best Practices

  • Redéfinition de la notion de projet.
  • L’organisation d’un projet : les Best Practices.
  • La cartographie des processus.
  • Les processus d’ingénierie et de support.
  • Etude des différentes classes de processus.

Faire face aux risques majeurs de non-qualité

  • Localisation des risques Qualité dans l’organisation et dans les processus du projet.
  • Les lois de Murphy.
  • La détermination des risques potentiels. Les risques principaux.

Etude de cas
Mettre en oeuvre les Best Practices.

Améliorer la qualité de la prise en compte des exigences du client

  • Mieux comprendre les objectifs du projet.
  • Calibrer les exigences du client.
  • Améliorer les représentations et les relations utilisateurs, MOA, MOE : les apports d’UML.
  • Le réalisme en matière de cycle de vie.

Définir un système de management de la qualité des projets informatiques

  • Définition. Les divers composants.
  • Organiser et développer son système.
  • S’appuyer sur les normes et les référentiels.

Etude de cas
Ecrire un Plan d’Assurance Qualité.

L’amélioration continue de la qualité

  • Le syndrome du papillon de nuit.
  • Le cycle IDEAL ou la boucle de Deming.
  • Conduire une revue de fin de projet : déterminer des ACP et enrichir son système.
  • Les différents modèles de maturité : leurs principes, intérêts et limites.
  • La certification des processus et des personnes. Avantages et inconvénients.

Travaux pratiques
S’auto-évaluer. Tracer les grandes lignes de son plan d’amélioration de la qualité.

Manager les risques des projets informatiques (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Objectifs pédagogiques

  • Evaluer les éléments essentiels de la gestion des risques des projets informatiques
  • Comprendre les pratiques du management du risque
  • Savoir identifier, estimer et réduire les risques
  • Comprendre les méthodes de modélisation facilitant les prises de décision
  • Organiser un management de risques sur un projet
PROGRAMME DE FORMATION

Le management des risques projet aujourd’hui

  • Risques entreprise, risques sécurité et environnement, risques projet.
  • Les pratiques du management du risque sur les projets en entreprise, état des lieux.
  • Les approches standard : normes, méthodes, approches d’entreprise. La vision PMI et SEI (CMMI).
  • Les techniques applicables, les outils du marché.

Les concepts du management de risques

  • Qu’est-ce qu’un risque ? Les notions d’événements, de causes et de conséquences.
  • La mesure d’un risque : probabilité, impact et gravité.
  • Les types de risques (les classes) : stratégiques, projets, produits, utilisation, maintenance.
  • Risques et niveaux de responsabilité : qui gère, qui décide, qui assume ? La portée d’un risque.
  • La répartition contractuelle : donneur d’ordres, sous-traitants.

Réflexion collective
Les différents types de risques.

Le processus de gestion des risques

  • Les moments privilégiés de l’analyse des risques : la définition du projet, le lancement et la conduite du projet.
  • Mettre en place un processus de gestion du risque adapté au projet.
  • Les rôles des acteurs : chef de projet, participant, utilisateur, manager.
  • Les principes de base (SEI), le coût de la gestion des risques.

Echanges
Les notions d’impact et de probabilité de risque.

Comment identifier les risques ?

  • Définir le périmètre exact de la recherche et les niveaux de responsabilité associés.
  • Exploiter l’information : revues (contrat, validation, conception, outillage), réunions, brainstorming, reporting.
  • Identification : check-lists risques, bases de données, analyse des contraintes et analyses de documentation.
  • Se servir de l’analyse des incertitudes des estimations, des plannings, des technologies, des processus, des ressources.
  • Modéliser un risque : diagramme d’Ishikawa, arbre des causes/conséquences, les règles de modélisation.
  • Problématique de l’indépendance causale.

Etude de cas
Identifier les risques d’un projet réel.

Comment estimer les risques ?

  • Choisir niveau de précision versus coût d’estimation et enjeux. Probabilités subjectives vs fréquentielles.
  • Utiliser les techniques d’estimation qualitative : probabilité, impacts.
  • Technique d’estimation quantitative : Absolute Probability Judgement (Delphi, Betting, Churchman/Ackoff).
  • Méthodes Poincaré, diagramme à 45°, analyse de sensibilité, diagramme en tornade, VMA (Valeur Monétaire Attendue).
  • Estimer le niveau d’exposition aux risques et le niveau de confiance associé : simulation Monte-Carlo.
  • Calculer les impacts sur les plannings, les budgets et la qualité ou le contenu des livrables.
  • Hiérarchiser les risques et en calculer la gravité.

Etude de cas
Pratique de technique d’analyse quantitative de risque.

Comment réduire les risques ?

  • Les axes de réduction : suppression des causes, des effets, partage, contrôle précoce, acquisition d’informations…
  • Modéliser les scénarios de repli et probabilité d’enclenchement d’un scénario de repli.
  • Concevoir des actions de réduction des risques, un travail de ” rework ” du projet, les exemples.
  • Planifier et budgéter les actions de réduction préventives et les plans de secours.
  • Calculer probabilité et impacts résiduels, évaluer la rentabilité des actions de maîtrise.
  • Savoir présenter sa stratégie projet.

Etude de cas
Définir les stratégies de maîtrise des risques sur le projet.

Suivre et décider

  • Les outils de suivi : modèles de fiche de risques.
  • Les tableaux de bord de suivi, les indicateurs d’efficacité du management des risques.
  • Organisation du reporting. Le suivi aux jalons ou points clés. Suivi des indicateurs de risques et suivi d’avancement.
  • Préparation de la prise de décisions, l’ajustement du plan projet, l’enclenchement d’un scénario de repli.
  • Gestion des crises.

Echanges
Présentation d’outils de surveillance de risques.

Organiser un management de risques sur un projet

  • Choisir son approche des risques en fonction des enjeux du projet et du niveau de maturité du contexte.
  • Penser la structure et les outils d’information du projet pour connaître et suivre les risques.
  • Affecter clairement les rôles et responsabilités de la gestion du risque.
  • Définir les exigences de management des risques aux sous-traitants et établir les clauses contractuelles adaptées.

Echanges
Identifier des indicateurs de qualité du management des risques.

Risk Manager : gérer efficacement les risques projets (3 jours)
1490 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Objectifs pédagogiques

  • Définir le périmètre du management d’un risque projet
  • Maîtriser les éléments principaux de la gestion d’un risque projet
  • Gérer le risque et consolider les opportunités d’un projet
  • Analyser et anticiper les risques projets
  • Mettre en place un système de capitalisation des expériences projets

Travaux pratiques

Taxonomie holographique (RBS). Farmer/Kiviat. Modélisation Monte Carlo. Outils et Théorie des Contraintes. Brainstorming et associations forcées.
PROGRAMME DE FORMATION

Manager le Risque Projet (MRP), définir le périmètre

  • Rappels sémantiques sur les normes ISO/CEI.
  • Un Project Risk Manager pour quoi faire ?
  • Recueil des retours d’expérience.
  • Rappel du cycle de base du management du risque.
  • MRP, risques sectoriels, sureté de fonctionnement et alignement stratégique: qui fait quoi ?

Travaux pratiques
Abaque de Régnier interactive, carte heuristique des interactions.

Analyser les risques et opportunités d’un projet, les éléments clés

  • Techniques d’identification et phases du projet.
  • Utiliser une syntaxe utile à la capitalisation.
  • Les bases de l’AMDEC planning en groupe.
  • Des échelles pertinentes et homogènes.
  • Attitudes et maturité des acteurs.

Travaux pratiques
Construire une Risk Breakdown Structure et une Opportunity Breakdown Structure.

Questions de consolidation

  • Le dilemme du Risk Manager: simplifier/caricaturer ou modéliser/complexifier.
  • Définir et mener des sessions de consolidation des risques et opportunités en restant objectif.
  • Obtenir l’adhésion des parties prenantes.
  • Boucles diaboliques et modélisation cartographique.
  • Les limites de l’évaluation monétaire du risque.

Exercice
S’initier à la modélisation cartographique. Pistes d’amélioration pour votre organisation.

Anticiper, c’est aussi agir !

  • Transférer le risque.
  • Savoir s’entourer des spécialistes adéquats.
  • Transformer le risque en opportunité.
  • Générer et valider des réponses aux risques et opportunités. Former aux arborescences décisionnelles.
  • Pratiquer le Brainstorming pour obtenir des réponses innovantes.
  • Comprendre la situation potentielle avec le Current Reality Tree.
  • Renforcer la vision future avec le Future Reality Tree.
  • S’assurer de la faisabilité des plans avec le Transition Tree.

Jeu de rôle
Brainstorming et mise en pratique du Current Reality Tree, du Future Reality Tree et du Transition Tree.

Capitaliser les expériences

  • Le Risk Manager et le Knowledge Management.
  • Collecter les informations et cartographier les compétences.
  • Aller vers la mise en œuvre d’une base des connaissances et d’un système de gestion approprié.

Réflexion collective
Echanges et réflexion sur le thème de la mise en place d’une base de connaissances.

Maîtriser les coûts et les risques des projets (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Objectifs pédagogiques

  • Définir tous les coûts d’un projet pour en assurer un pilotage de qualité
  • Garantir une rentabilité du projet conforme au business case
  • Intégrer la gestion des risques projets à la stratégie budgétaire
  • Communiquer avec la direction financière et les parties prenantes

Travaux pratiques

Etudes de cas réels. Acquisition de techniques de calculs et de mesures des coûts et des risques directement utilisables lors du pilotage de projet.
PROGRAMME DE FORMATION

La dimension coûts projet : contexte, usage et parties prenantes

  • L’équilibre des critères clés d’un projet : coût, qualité, délai (priorisation et criticité).
  • Les coûts comme élément du budget.
  • Les coûts comme élément de business case et de rentabilité (R.O.I.).
  • Méthodes d’estimation de charges : rappels.
  • Identification des acteurs clés : rôles, intérêts, enjeux et responsabilités.
  • Les éléments de dialogue et de communication sur les coûts des projets avec les acteurs clés.

Travaux pratiques
Positionner la dimension coût d’un projet, utilisation de la méthode RACI, étude de la communication vers les acteurs clés à partir d’une étude de cas.

Evaluer économiquement un projet

  • Investissements et fonctionnement.
  • Coûts SI et coûts métiers.
  • Décomposition d’un T.J.M. : les notions de coût (in)direct, coût complet.
  • Principes clés de la méthode ABC.
  • Calcul de rentabilité et indicateurs de mesure VAN, TRI, DRC.
  • Le TCO : coût complet de possession et coûts cachés.
  • Les diverses techniques d’évaluation des coûts.
  • Eléments de gains et d’économies tangibles et intangibles.

Travaux pratiques
Calcul de rentabilité d’un projet : identification des postes de dépenses de gains et d’économies, valorisation et analyse des coûts et de la rentabilité.

Suivre les coûts projet

  • Méthode de la valeur acquise (“earned value”).
  • Variance coût.
  • Variance délai.
  • Analyse des variances au regard de l’avancement et de la consommation.
  • Intégration dans une vision pluriannuelle : du budget au business case.
  • Stratégies de décision, réestimation, approche EVM.

Travaux pratiques
Application de la méthode de la valeur acquise sur une étude de cas et analyse critique de la méthode.

Manager les risques

  • Définition et identification des risques.
  • Analyse qualitative et quantitative des risques : estimations, provisions.
  • Développement des stratégies de réponse.
  • Analyse des impacts des risques sur les coûts et la rentabilité.

Travaux pratiques
Etude d’impact de risques sur les coûts et rentabilité, puis simulation et analyse des scénarios alternatifs.

Chiffrage prévisionnel, estimation et maîtrise du coût des projets (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Les objectifs de la formation

  • Élaborer les estimations et chiffrages prévisionnels d’un projet en intégrant les risques.
  • Piloter avec anticipation le suivi des coûts du projet.
  • Communiquer efficacement sur les coûts du projet.

1 – Estimer les coûts des projets

  • Méthodes analogiques, méthodes paramétriques, méthodes analytiques.
  • Planning poker (méthodes agiles).

2 – Intégrer les risques dans le budget initial du projet

  • Intégrer les taux de change, parité, localisation, inflation et formules de révision.
  • Identifier les risques du projet.
  • Définir la provision pour risques et aléas.

3 – Valider la faisabilité économique

  • Évaluer la rentabilité des projets : VAN, ROI, PAYBACK, TIR.

4 – Maîtriser les coûts des projets

  • L’avancement physique pour anticiper les dérives.
  • Calculer la Valeur Acquise, la Valeur Planifiée, et le coût réel du travail effectué.
  • Surveiller les risques et préserver la provision.

5 – Mettre à jour le tableau de maîtrise des coûts du projet

  • Les 12 principes de la coûtenance.
  • Les enjeux du management par le visuel.
  • Construire un tableau de pilotage adapté à son projet.
Qualité des projets, les bonnes pratiques (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Ce stage vous donnera les clés pour mieux structurer votre réflexion et votre action en vue d’améliorer la qualité de vos projets. Il vous permettra d’assurer une meilleure gestion des risques, un management optimisé et la mise en place de processus d’amélioration continue.

Objectifs pédagogiques

  • Assurer la qualité des projets
  • Garantir une meilleure gestion des risques
  • Rédiger un plan qualité et le faire valider
  • Mettre en place un processus d’amélioration continue
PROGRAMME DE FORMATION

La qualité pour un projet

  • Qualité et concept associés : exigences du client, contrôle qualité, assurance qualité, qualité totale.
  • Le coût de la qualité, les conséquences de la “non-qualité”.
  • Les métriques de la qualité.

Réflexion collective
Echanges sur les raisons d’échec de projets.

L’assurance Qualité des projets : les bonnes pratiques

  • Redéfinition de la notion de projet.
  • L’organisation d’un projet : vu comme un système.
  • La cartographie des processus d’un projet.
  • Etude des différentes classes de processus : les processus d’ingénierie et de support.
  • Le cycle de vie.

Etude de cas
Construction d’une cartographie des processus d’un projet.

La gestion des risques du projet

  • Les lois de Murphy.
  • La détermination des risques potentiels.
  • Identification des causes.
  • Estimation des risques.

Etude de cas
Identification et gestion des risques d’un projet.

Améliorer la qualité de la prise en compte des exigences du client

  • Mieux comprendre les objectifs du projet : Business Case.
  • Calibrer les exigences du client. La valeur ajoutée.
  • Représentation des exigences, analyse des performances et analyse quantitative.
  • Adapter le cycle de développement au cycle de vie.

Définir un système de management de la qualité des projets

  • Définition et concept associés. Les divers composants.
  • Organiser et développer son système.
  • S’appuyer sur les normes et les référentiels. Intérêts et limites.

Etude de cas
Ecrire un Plan d’Assurance Qualité.

L’amélioration continue de la qualité

  • Le syndrome du papillon de nuit.
  • La roue de Deming ou le cycle PDCA (Plan, Do, Check et Act).
  • Conduire une revue de fin de projet : causes des écarts, améliorations et enrichissement du système.
  • Les différents modèles de maturité, leurs principes, intérêts et limites.
  • La certification des processus et des personnes.

Etude de cas
Etablir le plan d’amélioration continue de la qualité.

Le management des risques et opportunités dans les projets (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Les objectifs de la formation

  • Identifier, évaluer, traiter et maîtriser les risques.
  • Intégrer le pilotage des risques projet dans le management.
  • Mettre en place une culture de management des risques projet.

1 – S’approprier le processus de gestion des risques

  • Risques et aléas, imprévus et incertitudes.
  • Menaces et opportunités.
  • La typologie des risques.
  • La particularité des risques projet par rapport aux autres risques de l’entreprise.
  • Les étapes du processus global du management du risque.
  • Le plan de management des risques projet.

2 – Identifier tous les risques du projet

  • Les méthodes d’analyse par phase, fonctionnalité, cause, origine.
  • Les check-lists de risques par type de projet.
  • L’organigramme des risques pour organiser et hiérarchiser les risques.

3 – Conduire l’analyse qualitative des risques

  • L’évaluation de la probabilité et de la gravité.
  • La mesure de la criticité.
  • Les matrices de risques.

4 – Conduire l’analyse quantitative des risques

  • Les méthodes à dire d’expert.
  • La simulation de Monte Carlo :
    • principe et cas d’application avec des macros Excel.

5 – Élaborer le plan d’action pour traiter les risques

  • Les différents modes de traitement des menaces et des opportunités : réduction/amélioration, transfert/partage, élimination/exploitation, acceptation.
  • Les provisions budgétaires pour couvrir les coûts.
  • Les provisions planning pour couvrir les délais.

6 – Utiliser la créativité pour transformer les risques en opportunités

  • Les principes de la créativité.
  • Pratiquer 2 outils créatifs pour transformer les risques en opportunités : le brainstorming ; la pensée latérale.
  • Trier et sélectionner les actions.

7 – Surveiller les risques

  • La détection de l’apparition des risques.
  • La mise en œuvre des plans palliatifs et des plans de secours.
  • La revue des risques et opportunités projet.
  • Les risques et opportunités : indicateurs clé du tableau de bord.
ITIL (Information Technology Infrastructure Library) (3 jours)
1490 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Introduction

Présentation d’ITIL
Présentation de la formation

Problématique de gouvernance des systèmes d’information

Principes
Exemple dans une collectivité locale
Rôle de la stratégie de services

Stratégies des services

Contexte informatique de l’entreprise
Apports de l’informatique
Bonnes pratiques

Présentation d’ITIL

Historique
Principes de la démarche
Les processus
L’organisation
La fonction et le rôle
Cycle de vie des services
Acteurs clés du service informatique

Architecture du référentiel ITIL et des principaux concepts

Objectifs du recueil de « Best practices »
Le référentiel documentaire  ITIL
Les étapes d’un projet ITIL et les concepts fondateurs

Positionnement par rapport aux autres référentiels de bonnes pratiques

L’architecture des référentiels de bonnes pratiques
Complémentarité ITIL et COBIT (Gouvernance des SI)

Mise en oeuvre d’ITIL

Principes et pratiques de gestion des services IT
Phase de stratégie de services
Mission, utilité et garantie
Ressources et aptitudes
Opportunité métier
Risques et gouvernance
Processus de définition de la stratégie
Activités du processus
Processus et rôle du gestionnaire

Mise en application de la gestion des services ITIL

Points clés de la mise en œuvre d’ITIL
Etapes types de mise en œuvre
Conditions de réussite : communication

Présentation de l’étude des fonctions et des processus

Cycle de vie des services
Stratégie de services
Conception de services
Transition de services
Exploitation de services
Amélioration continue de services
Fonctions de services

Rôles et fonctions

Matrice des rôles (RACI)
Rôles clés
Relations fonctions de services/processus

Service Support

Centre de services
Concepts et fonctions : du centre d’appel  au centre de services
Activités
Architecture
Outillage
Personnel
Indicateurs

Gestion du catalogue de services

Services métiers et services techniques
Interfaces clients et support

Opérations de gestion quotidiennes (Phase d’exploitation de services)

Gestion des événements
Synoptique du processus
Objectifs et activités
Rôles des opérateurs et du responsable d’exploitation
Liens avec la gestion des incidents, points de vigilance
Gestion des accès
Procédures de sécurité et de disponibilité
Gestion des identités, droits et privilèges
Rôles du centre de services et du gestionnaire des accès
Relations avec le centre de services et politique sécuritaire
Exécution des requêtes
Requêtes, demandes d’accès, plaintes
Enregistrement, traitement et clôture
Rôles du centre de services et du gestionnaire des requêtes
Catalogue de requêtes, auto-assistance (Self-Help)
Gestion des incidents
Synoptique du processus
Aperçu des principales activités de la détection jusqu’à la clôture
Etat des services et codification des incidents
Respect des niveaux de services et actions de reporting
Gestion des problèmes
Synoptique du processus
Activités réactives et proactives

Gestion des actifs de services et configurations

Typologie : composants, bases et flux de données, équipements,…
Modèle et niveau de granularité de la CMDB
Système de gestion de la configuration (CMS)
Activités et acteurs
Points de vigilance et risques

Gestion des demandes métiers

Schéma d’activité des métiers
Missions et objectifs
Mécanisme de production et de consommation

Service Delivery

Gestion des niveaux de service
Synoptique et imbrication des contrats de services  (SLR, SLA, OLA, UC)
Objectifs et activités
Rôle du gestionnaire et du représentant de la relation client
Enjeux, bénéfices et difficultés de mise en œuvre

Gestion financière des services IT

ROI, TCO, coût, prix et facturation d’un service
Activités récurrentes, activités liés aux services

Gestion de la capacité

Périmètre du processus
Activités itératives ; activités spécifiques
Bénéfices et points de vigilance

Gestion de la disponibilité

Mesure de la disponibilité : taux de disponibilité, temps moyen de rétablissement, résilience
Système de gestion de la disponibilité (AMIS)
Bénéfices et points de vigilance

Gestion de la continuité

Terminologie et objectifs
Activités et acteurs
Bénéfices et points de vigilance

Gestion de la sécurité des services IT

Confidentialité, intégrité, authenticité, non répudiation
Système de gestion de la sécurité de l’information (ISMS)
Activités et acteurs
Risques et enjeux

ITIL ET LA QUALITE : Un cadre d’AMELIORATION CONTINUE

Interfaces d’ITIL avec d’autres référentiels IT standards : Cobit, CMMI, ISO, …
Cycle de vie du logiciel et  best practices ITIL
Défis et bénéfices :
– Une informatique plus utile, plus efficace et moins chère
– Une terminologie précise et partagée entre tous

Phase de conception de services

Cycle de vie du service
Recueil des exigences clients
Définition de la solution
Outils
Processus
Indicateurs de mesure du service

Gestion des fournisseurs

Typologie et contrats de services
Modalités de gestion
Enjeux de la gestion des fournisseurs
Rôle des acteurs : achat, juridique, gestionnaire

Phase de transition de services

Objectifs et processus

Gestion des déploiements et mise en production
Objectifs et terminologie
Politique de mise en production
Environnements : développement, homologation, production
Acteurs et points de vigilance

Gestion des changements

Définition et objectifs
Caractéristiques : normal, standard, urgent
Description du processus
Acteurs, processus d’escalade  et points de vigilance
Indicateurs de mesure

Gestion de la connaissance

De la donnée à la connaissance
Composants du Service Knowledge Management System (SKMS)
Objectifs, activités et points de vigilance

Gestion de la connaissance

De la donnée à la connaissance

Phase d’amélioration continue

Intégration au cycle de vie du service
Présentation du concept : roue de Deming
Objectifs et activités
Les 7 étapes de l’amélioration continue

Gestion du portefeuille de services

Contenu
Missions et activités

Gestion opérationnelle de projet (2 jours)
990 € H.T

Accessible aux personnes en situation de handicap

À l’issue de ce module, le participant maîtrisera les compétences lui permettant d’identifier son positionnement au sein d’un projet, ses logiques et de travailler au sein d’une équipe projet.

Objectifs pédagogiques

  • Connaître le vocabulaire et les concepts de base en gestion de projet
  • Participer à l’exécution d’un projet
  • Suivre l’exécution des travaux
  • Collaborer hiérarchiquement et fonctionnellement au sein de l’équipe projet et de son organisation

Actions collectives

Ce cours fait partie des actions collectives FAFIEC (réf. 28551)

Travaux pratiques

Apports théoriques et exercices pratiques.

Méthodes pédagogiques

Ce stage très interactif s’appuie sur une alternance d’apports théoriques, de travaux pratiques, d’échanges, d’ateliers et d’études de cas contextualisées.
PROGRAMME DE FORMATION

Introduction à la gestion de projet

  • Définitions et objectifs du mode projet : les caractéristiques, le triangle de projet…
  • Comprendre les structures organisationnelles : fonctionnelle, par projets, matricielle…
  • Les typologies des projets.
  • Le management de projet.
  • Le vocabulaire clé de la gestion de projet : étapes, phases, jalons, tâches et livrables…

Exercice
Identifier les différents types de projets.

Participer à l’exécution d’un projet

  • Connaître le contenu d’une note de cadrage, en extraire les éléments nécessaires à son intervention sur le projet.
  • Comprendre le triangle d’or de la gestion de projet : qualité, coût et délais.
  • S’assurer de la réalisation de ses tâches dans le respect du triangle d’or.
  • Collaborer avec les autres membres de l’équipe : communiquer, remonter les difficultés.
  • Participer à la vie d’équipe.

Exercice
Étudier une note de cadrage pour en sortir les éléments essentiels, simulation d’une réunion d’équipe.

Suivre l’exécution des travaux

  • Savoir évaluer le reste à faire sur ses tâches.
  • Mettre à jour le planning avec son reste à faire.
  • Identifier les incidences de cette mise à jour sur le planning et sur le triangle d’or.
  • Savoir proposer des actions correctives pour en limiter les impacts.
  • S’assurer du respect de la qualité des livrables.
  • Comprendre les incidences sur le budget, le mettre à jour.
  • Identifier les risques possibles et leurs incidences sur le triangle d’or : proposer des actions correctives.

Exercice
Évaluer le reste à faire, interpréter les incidences sur le planning, mettre à jour le plan de management des risques.

Collaborer hiérarchiquement et fonctionnellement au sein de l’équipe projet

  • Élaborer et présenter le tableau de bord de suivi : indicateurs de suivi de projet, coût, délais, livrables et risques.
  • Connaître les différents contributeurs d’un projet : leurs rôles, responsabilités et préoccupations dans le projet.
  • Connaître les différents moyens de communication autour du projet.
  • Identifier les cibles de communication, les parties prenantes, les acteurs impliqués et les unités opérationnelles.
  • Règles d’une bonne communication.
  • Diffusion de l’information : mettre à jour le plan de communication projet.
  • Outils : le plan de management des ressources humaines, la matrice de responsabilités.

Exercice
Réaliser la matrice des responsabilités du projet. Construire le tableau de bord d’avancement projet.

Gestion avancée de projet (2 jours)
990 € H.T

Accessible aux personnes en situation de handicap

À l’issue de ce module, le participant maîtrisera le triangle projet (qualité/coût/délai), ainsi que les compétences lui permettant d’évaluer et de piloter les risques projet : registre de risque, analyse qualitative et quantitative et plan d’atténuation des risques.

Objectifs pédagogiques

  • Définir le périmètre du projet
  • Planifier la mise en œuvre du projet
  • Planifier les coûts du projet
  • Gérer les risques et les opportunités du projet
  • Gérer la qualité du projet

Actions collectives

Ce cours fait partie des actions collectives FAFIEC (réf. 28552)

Exercice

Apports théoriques et exercices pratiques.

Méthodes pédagogiques

Ce stage très interactif s’appuie sur une alternance d’apports théoriques, de travaux pratiques, d’échanges, d’ateliers et d’études de cas contextualisées.
PROGRAMME DE FORMATION

Définir le contenu du cahier des charges

  • Identifier le besoin client.
  • Spécifier le périmètre du projet et rédiger les exigences fonctionnelles et techniques.
  • Déterminer les livrables du projet.
  • Définir les jalons attendus du projet.
  • Organiser la validation des exigences, livrables et jalons auprès des parties prenantes.

Exercice
Jeu de rôle pour identifier le besoin client. Rédaction des exigences fonctionnelles et techniques. Détermination des livrables et des jalons. Jeu de rôle de validation des exigences.

Réaliser le planning projet

  • Réaliser le découpage du projet en grandes étapes : phase, cycle de vie, lotissement…(PBS).
  • Définir les tâches d’une étape projet (WBS), estimation de la durée des tâches.
  • Séquencement des activités : réaliser le PERT, définir le(s) chemin(s) critique(s) et les marges totales.
  • Construire le planning projet (GANTT).
  • Définir et sélectionner les ressources nécessaires à la réalisation du projet, les affecter aux tâches du planning.
  • Optimiser le planning : chevauchement, lissage et nivellement.
  • Mettre à jour le planning tout au long du projet.
  • Présenter le planning aux parties prenantes.

Exercice
Construction d’un planning GANTT. Jeu de rôle : présentation du planning aux parties prenantes.

Construire le budget du projet

  • Identifier les différents coûts d’un projet : coût de main d’œuvre, coût matériel…
  • Mettre à jour le budget tout au long du projet.

Exercice
Identifier les coûts d’un projet.

Manager les risques

  • Identification des risques et des opportunités : méthodes de collecte des informations, checklists des risques…
  • Construire le plan de prévention des risques : catégoriser les risques et définir la criticité (probabilité et impact).
  • Bâtir le plan d’action pour contourner ou éviter les risques de forte criticité.
  • Traiter les opportunités : mettre en place une stratégie.

Exercice
Identifier les risques. Construire le plan de prévention des risques.

Gérer la qualité

  • Mettre en place une communication commune.
  • Rédiger un plan de management projet (PMP) ou un plan qualité projet (PQP).
  • Construire la politique qualité du projet : définir les indicateurs et les modalités de leurs suivis.
  • Mettre en place les procédures de contrôle de la qualité.
  • Suivre la qualité du projet et mettre en œuvre les actions d’amélioration.

Exercice
Définir les indicateurs qualités. Rechercher des actions d’amélioration sur des indicateurs proposés.

PRINCE2® Agile Practitioner, certification (3 jours)
1490 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

PRINCE2 Agile® est une solution de management agile complète. Elle combine flexibilité et réactivité de l’Agile, avec le cadre clairement défini de PRINCE2®. Ce stage vous apprendra pourquoi et comment combiner PRINCE2® et l’agilité, et s’achèvera par le passage de l’examen officiel PRINCE2 Agile® Practitioner.

Objectifs pédagogiques

  • Comprendre les concepts de base des méthodes Agiles les plus communes
  • Comprendre le but et le contexte pour combiner PRINCE2® et l’Agile
  • Appliquer et évaluer les domaines d’intérêt d’un projet dans un contexte agile
  • Adapter les principes, thèmes, processus et gestion de produits PRINCE2® à un projet dans un contexte agile
  • Préparer et passer l’examen PRINCE2® Agile® Practitioner

Examen

Après avoir réussi leur certification PRINCE2 Agile® Practitioner, les participants obtiendront 21 Unités de Développement Professionnel (PDU’s)

Certification

Examen PRINCE2 Agile® Practitioner, en anglais, de 2 heures 30, à livre ouvert : QCM de maximum 50 questions d’un point chacune. Note pour obtenir la certification : 60%, ou 30/50. Il est nécessaire d’être en possession du guide PRINCE2 Agile® (ISBN : 9780113314676).
PROGRAMME DE FORMATION

Introduction

  • Qu’est-ce que PRINCE2 Agile® ?
  • Agile entre mode projet et activités opérationnelles.
  • Définition de l’Agile.
  • Méthodes Agiles : Agile Manifesto, Scrum, Kanban, Lean, XP, SAFe, DSDM/Agile PM, DevOps, Crystal.
  • PRINCE2® : principes, thèmes et processus.

Exercice
Evaluer les 5 comportements préconisés par PRINCE2 Agile® selon leur importance.

Les concepts de base du management de projet Agile

  • Développement itératif et incrémental.
  • Scrum : rôles, artefacts, événements.
  • Planification : “Timeboxing”. Planification orientée livrables.
  • Estimation : “Point scoring”, suite de “Fibonacci”, “T-shirt”.
  • Avancement : graphe “Burn-down” et “Burn-up”.
  • Kanban : “Kanban Board”, “Cumulative Flow Diagram”
  • Lean Startup : “Fail fast”, Produit Minimum Viable (MVP).

Echanges
Questions sur les concepts de management agile.

Principes, thèmes, processus et produits de management

  • Principes de PRINCE2® et Agile.
  • Aspects de performance : variables, constantes et gestion des priorités.
  • Processus : cas d’affaire, évaluation de la complexité (“Cynefin”). Livraisons fréquentes. Contrats. Rétrospective.
  • Produits de management : flexibilité, formalité.
  • Gestion des exigences : “User Story”. Gestion des priorités (MoSCoW).
  • Gestion de la qualité : DoD (Definition Of Done). DoR (Definition Of Ready). Revue qualité.
  • Stratégie de test : Test Driven Development, Business Driven Development.

Exercice
Rédaction de “User Stories” et identification des priorités avec MoSCoW.

Organisation

  • Structure et caractéristiques de l’équipe.
  • Adaptation du rôle du chef de projet et du leader.
  • Communication : workshop, “daily stand-up”, management visuel, feedback client.

Exercice
Affectation de rôles suivant les compétences et les besoins d’un projet.

Transition

  • “Agilometer” et évaluation des risques de l’Agile.
  • Pilotage de l’attitude Agile de l’équipe.
  • Conseils au chef de projet Agile.
  • Bilan Agile du projet.

Exercice
Evaluer un projet selon les 6 aspects de l’”Agilometer”.

Examen

  • Révision des connaissances et questions-réponses.
  • Préparation et passage de l’examen en langue anglaise.

Examen
Certification PRINCE2 Agile® Practitioner.

Maîtriser les règles de la communication projet (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Maîtriser les règles de la communication projet, bonnes pratiques et outils

La communication est un élément important pour la réussite d’un projet. Tout chef de projet se doit d’élaborer un plan de communication, de conduire les réunions nécessaires et d’assurer des reportings réguliers et pertinents.

 

OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

PROGRAMME DE FORMATION

  1. Les fondamentaux de la communication de projet
  2. L’élaboration du plan de communication projet
  3. Les réunions de projet
  4. Le reporting du chef de projet
  5. Présenter les données du projet avec l’outil MS-Project

 

Objectifs pédagogiques

  • Identifier les bonnes pratiques de communication projet
  • Elaborer un plan de communication
  • Conduire des réunions de projet
  • Utiliser et exploiter les principaux indicateurs de suivi
  • Exploiter les données avec MS Project

PROGRAMME DE FORMATION

1. Les fondamentaux de la communication de projet

  • La notion de projet.
  • La notion de communication.
  • Les modèles de communication.
  • Les types de communication.
  • Le rôle de la communication dans un projet.
  • Les règles de bonnes pratiques.

2. L’élaboration du plan de communication projet

  • L’analyse de l’existant.
  • La définition des objectifs.
  • L’identification et la priorisation des groupes cibles.
  • La définition d’une stratégie de communication.
  • La présentation du plan de communication.

Exercice
Identifier les groupes cibles du plan de communication d’après une étude de cas.

3. Les réunions de projet

  • Rappel des fondamentaux de la conduite de réunion.
  • La réunion de lancement.
  • Les réunions d’avancement.
  • Les réunions de résolution de problème.
  • La réunion de clôture.

Exercice
Partage de bonnes pratiques : préparer et organiser les réunions de projet, identifier les difficultés, concrétiser les solutions.

4. Le reporting du chef de projet

  • Le suivi d’avancement.
  • Le suivi financier.
  • Le suivi des risques projet.
  • Le mémoire de projet.

Exercice
Elaboration d’un compte rendu d’activité (CRA), d’un tableau d’avancement en charge-délai de production. Constitution et analyse d’une ligne isochrone, d’un diagramme des jalons, d’une courbe en S…

5. Présenter les données du projet avec l’outil MS-Project

  • Rappel sur les fondamentaux de MS-Project.
  • Concevoir ses tableaux de bord.
  • Produire ses rapports d’avancement.
  • Intégrer et pérenniser son dispositif de reporting.

Exercice
Créer et utiliser des champs personnalisés, des tables dédiées, des affichages, des regroupements analytiques. Créer un rapport de présentation de type graphique, tableau croisé ou comparatif.

Animer et motiver votre équipe projet informatique (3 jours)
1490 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Au delà des compétences de gestionnaire et d’organisateur, le chef de projet informatique doit être capable de dynamiser, motiver et animer son équipe autour d’un objectif commun. Ce stage vous permettra d’acquérir les savoir-faire et les compétences relationnelles indispensables pour réussir dans cette mission.

OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

METHODE PEDAGOGIQUES

PROGRAMME DE FORMATION

  1. Concilier les rôles de chef de projet et de chef d’équipe Projet
  2. Constituer et organiser son équipe projet
  3. Communiquer avec efficacité
  4. Maîtriser les relations au quotidien
  5. Motiver les membres de son équipe Projet

 

Objectifs pédagogiques

  • Faire une auto-évaluation de son propre style managérial
  • Elaborer la matrice de compétences de son projet
  • Maitriser le verbal et le non-verbal dans sa communication
  • Préparer et mener un entretien de délégation
  • Maitriser les techniques essentielles de motivation de son équipe
  • Appliquer des techniques de résolution de conflit et de recadrage

Méthodes pédagogiques

Alternance d’apports théoriques, d’exercices et de mises en situation.

PROGRAMME DE FORMATION

1. Concilier les rôles de chef de projet et de chef d’équipe Projet

  • Connaître le rôle et la mission du chef de projet.
  • Comprendre son style managérial.
  • Définir les caractéristiques d’une équipe projet et comprendre sa dynamique.
  • Différencier objectifs individuels et objectifs Projet.
  • Prendre conscience de ses pouvoirs et de ses responsabilités.
  • Trouver sa place en fonction de l’organisation.

Exercice
Questionnaire sur son style de management. Echanges d’expériences.

2. Constituer et organiser son équipe projet

  • Cartographier les compétences requises et intégrer la montée en compétences des individus.
  • Négocier les ressources avec sa hiérarchie et les sous-traitants.
  • Impliquer l’équipe dans la construction du planning.
  • Définir les temps de rencontre et leurs contenus : réunion d’équipe projet, réunion d’avancement.
  • Apprendre à mener des réunions efficaces.

Exercice
Mise en situation de réunion d’équipe. Elaboration d’une matrice de compétences.

3. Communiquer avec efficacité

  • Etre conscient du cadre de sa communication, se fixer des objectifs réalistes et mesurables.
  • S’affirmer dans sa communication.
  • Acter sa présence par la posture, le regard, les gestes.
  • Maîtriser ses émotions et gérer son stress.
  • Ecouter activement. Entrer dans la  » carte de l’autre « .
  • Maîtriser la communication.
  • Traiter la rumeur, la rétention d’information.

Exercice
Ecoute active, matrice des priorités. Mises en situations de communication suivies de débriefings.

4. Maîtriser les relations au quotidien

  • Entretenir les relations au quotidien.
  • Identifier et gérer les relations conflictuelles.
  • Savoir dire non.
  • Répondre aux objections.
  • Intégrer les nouveaux collaborateurs, définir leurs missions.
  • Déléguer et contrôler.
  • Gérer, intégrer les collaborateurs difficiles. Recadrer les écarts.

Mise en situation
Entretien de délégation. Résolution d’un conflit.

5. Motiver les membres de son équipe Projet

  • Identifier et concrétiser les facteurs de motivation.
  • Partager sa vision et ses valeurs, donner du sens.
  • Unifier les équipes dispersées sur le projet.
  • Maintenir la cohésion et l’implication de l’équipe tout au long du projet.

Réflexion collective
Repérer les causes de démotivation et de motivation. Mise en situation : entretien de motivation, donner des signes de reconnaissance.

Gérer un projet informatique (3 jours)
1490 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Conduire un projet de développement d’un Système d’Information est une opération pleine d’embûches comme le montre l’analyse des difficultés rencontrées dans la pratique. Ce stage, basé essentiellement sur l’expérience des intervenants, vous apportera tous les éléments pour maîtriser le déroulement de vos projets informatiques, en matière de délais, de coûts et de qualité.

Objectifs pédagogiques

  • Identifier le ROI d’un business case
  • Découper un projet par composants et définir un cycle de vie
  • Maîtriser les indicateurs à évaluer pour décider de sous-traiter
  • Evaluer les charges d’un projet, définir et organiser le planning en conséquence
  • Construire et suivre le tableau de bord budgétaire d’un projet
  • Evaluer son style de manager d’équipe projet et maîtriser le plan de communication sur le projet
PROGRAMME DE FORMATION

Introduction à la gestion de projet

  • La notion de projet et de management de projet.
  • Les acteurs d’un projet.
  • Produit et projet. Le cycle de vie du projet.
  • Les groupes de processus projets.
  • Le référentiel de bonnes pratiques du PMI (Project Management Institute) et ses domaines de connaissances.

Gestion du contenu du projet

  • La planification et la définition du contenu : analyse du produit, identification des alternatives.
  • Analyse des parties prenantes (les acteurs).
  • Les modèles (cascade, W, itératif). Les types de projets : développement, intégration, déploiement.
  • Créer la structure de découpage du projet : WBS.

Travaux pratiques
Découpage d’un projet par composants et définition du cycle de vie.

Gestion des délais

  • Estimation des charges, démarche générale.
  • Techniques : jugement d’expert (Delphi), analogie, évaluation analytique, probabiliste, points de fonction…
  • Séquencement des activités : méthode des antécédents, détermination des dépendances, décalage (avance/retard).
  • Elaboration et compression de l’échéancier : analyse des éventualités, nivellement des ressources, chaîne critique…

Travaux pratiques
Evaluation des charges avec différentes méthodes. Elaboration et analyse d’un diagramme. Elaboration et compression d’un échéancier.

Gestion des coûts

  • Estimation des coûts : techniques et méthodes.
  • Budgétisation : la maîtrise des coûts ; le suivi : indicateurs budgétaires, les construire, les analyser.

Travaux pratiques
Construire un tableau de bord budgétaire.

Gestion des risques

  • Introduction aux risques de projets. Planification du management des risques.
  • Identification des risques (remue-méninges, diagramme cause-effet, analyse de listes de contrôle).
  • Analyses qualitatives (probabilité, impact…) et quantitatives (valeur monétaire attendue, arbre de décision).
  • Planification des réponses aux risques.
  • Surveillance et maîtrise des risques. Audit : les facteurs de risques.

Travaux pratiques
Identification de risques projet, évaluation du risque. Repérage de réponses adaptées au risque.

Management de la sous-traitance

  • Planifier les contrats. Solliciter les offres. Administration et clôture du contrat.
  • Les acteurs d’un projet : la maîtrise d’ouvrage, la maîtrise d’œuvre. Rôles et responsabilités.
  • Management de l’intégration du projet : le plan de management, diriger et piloter l’exécution du projet.
  • Les indicateurs de pilotage projet.

Travaux pratiques
Arbre de décision pour acheter ou faire.

Management des ressources humaines du projet

  • Equipe. Motivation. Style de management.
  • Planification des ressources. Former, développer, diriger l’équipe de projet.
  • Le système d’information projet : le suivi individuel et le suivi projet.

Travaux pratiques
Style de leadership, bilan individuel, avancement projet.

Gestion des communications du projet

  • Communication humaine. Planification des communications.
  • Diffusion de l’information. Etablissement du rapport d’avancement.
  • Manager les parties prenantes.

Travaux pratiques
Plan de communication sur le projet.

Calcul de la rentabilité des projets

  • Typologie des objectifs de gain. ROI. Décision d’investissement.

Travaux pratiques
ROI, délai de remboursement.

Gestion de la qualité projet

  • Repères sur la qualité. Qualité et projet. Planification de la qualité. Mettre en oeuvre l’assurance qualité.
  • Mettre en œuvre le contrôle Qualité.

Travaux pratiques
Recherche de métriques.

PMP®, préparation à la certification PMBOK® Guide - 6ème édition (3 jours)
2490 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Le PMI (Project Management Institute) est une organisation internationale mondialement reconnue qui a pour objet de promouvoir les méthodes et techniques en management de projet. Ce stage, très pratique, vous permettra d’acquérir, dans ce domaine, les connaissances et l’expérience qui sont exigées pour la certification PMP®.

Objectifs pédagogiques

  • Découvrir l’ensemble des domaines de connaissances du référentiel PMI
  • Mettre en œuvre des techniques de gestion de projet sur tous les domaines de connaissance du PMI
  • Se préparer au passage de la certification PMP® avec des questions
  • Appréhender la procédure d’admission et la préparation du dossier d’éligibilité
  • Préparer un plan de révision en vue de l’examen

CPF

Ce cours est éligible au CPF avec le code formation 236702

Actions collectives

Ce cours fait partie des actions collectives FAFIEC (réf. 28561)

Travaux pratiques

Des exercices sur les méthodes et techniques sont régulièrement proposés pour renforcer l’appropriation des concepts théoriques présentés. Un questionnaire de révision est présenté à la fin de chaque chapitre.

Méthodes pédagogiques

Alternance d’exercices et d’évaluation de ses connaissances grâce à un simulateur d’examen.

Certification

Ce stage se base sur le référentiel PMBOK® 6ème édition. Le guide associé ainsi que le «Guide pratique AGILE » sont remis à chaque participant dans leur version française ou anglaise. Pour passer la certification, vous devez vous inscrire et déposer un dossier de candidature sur le site du PMI. ORSYS peut vous accompagner dans cette démarche : pour plus d’informations, contactez votre consultant formation.
PROGRAMME DE FORMATION

Introduction

  • Projet et gestion de projet. PMI. Certifications et normes.
  • Définitions normalisées.
  • La dynamique des projets. Processus et groupes de processus : démarrage, planification, exécution, surveillance…

Le cadre du management de projet

  • Programme, bureau des projets.
  • Phases et cycles de vie. Produit et projet.
  • Les parties prenantes du projet.
  • Les influences organisationnelles sur le management de projet.
  • Les processus de management de projet.
  • Les compétences du chef de projet.
  • Les groupes de processus : démarrage, planification, exécution, surveillance et maîtrise, clôture.
  • Présentation des domaines de connaissances en management de projet.

Gestion de l’intégration du projet

  • Elaborer la charte du projet.
  • Elaborer le plan de management du projet.
  • Diriger et piloter l’exécution du projet.
  • Gérer la connaissance du projet.
  • Maîtriser le travail du projet et les changements.
  • Clore le projet ou la phase.

Exercice
Méthode de sélections de projet (valeur actuelle nette).

Gestion du périmètre du projet et de son échéancier

  • Recueillir les exigences, définir le périmètre.
  • Techniques de décomposition du projet (SDP/WBS).
  • Valider et maîtriser le périmètre du projet.
  • Définition, jalonnement et estimation de la durée des activités.
  • Elaboration et maîtrise du planning.

Exercice
Diagrammes réseau : calculer les marges des activités, identifier le chemin critique.

Gestion des coûts du projet

  • Estimation des coûts.
  • Comment budgétiser ?
  • Définir les modalités de maîtrise des coûts.

Exercice
Maîtriser ses coûts avec la méthode de la valeur acquise.

Gestion de la qualité du projet

  • Planification de la qualité.
  • Plan d’assurance qualité.
  • Comment mettre en œuvre l’assurance qualité ?
  • Contrôler la qualité des livrables.

Exercice
Réaliser un diagramme de Pareto.

Gestion des ressources et communication

  • Définir les rôles et responsabilités dans l’équipe projet.
  • Motiver, gérer les conflits au sein de l’équipe.
  • Réaliser le plan de communication, gérer et maîtriser sa communication

Exercice
Définir les canaux de communication.

Gestion des risques et approvisionnements

  • Identification des risques projet : le registre des risques, analyse qualitative et quantitative.
  • Développement des stratégies de réponse aux risques, suivi et contrôle des risques.
  • Planifier le management des approvisionnements.
  • Procéder aux approvisionnements (sélectionner les fournisseurs).
  • Gérer et maîtriser ses relations contractuelles.

Exercice
Estimation et évaluation de risques projet.

Gestion des parties prenantes

  • Identifier les parties prenantes.
  • Planifier et maîtriser le management des parties prenantes.
  • Gérer et maîtriser l’engagement des parties prenantes.

Préparation au passage de la certification PMP®

  • Code de déontologie et de conduite professionnelle du CP.
  • Comment s’inscrire à l’examen ? Les prérequis. Dossier d’éligibilité.
  • Comment se préparer à l’examen ? Comment utiliser le kit de révision ?
  • Le déroulement de l’examen, les types de questions.

Travaux pratiques
A la fin de chaque chapitre, un questionnaire (quiz) est proposé : il a pour but de revoir et fixer en mémoire concepts, méthodes et définitions.

Gestion de projet par l'exemple (2 jours)
990 € H.T.

Accessible aux personnes en situation de handicap

Ce stage d’immersion dans un projet vous apprendra les bonnes pratiques pour en conduire chaque phase. En tant qu’acteur, vous serez confronté à diverses situations de projet, dans lesquelles vous serez mis face à des choix déterminants pour le succès ou l’échec du projet.

Objectifs pédagogiques

  • Identifier les composantes principales d’un projet et les rôles en jeu
  • Réaliser un planning projet en groupe, lors d’une mise en situation
  • Définir une organisation projet en situation
  • Organiser la communication et la gestion des risques tout au long d’un projet simulé
  • Vérifier ses propres axes de progrès au travers d’un jeu de rôle

Jeu de rôle

Mise en situation : satisfaire le besoin exprimé en mode projet. Chaque participant joue un rôle dans les projets proposés.

Méthodes pédagogiques

Méthode inductive par la réalisation d’un projet, puis déductive par l’analyse des points forts et améliorations possibles. Mise en pratique sur un cas de synthèse en fin de formation.
PROGRAMME DE FORMATION

Mise en situation au travers d’un jeu de rôle de simulation d’un projet

  • Présentation du projet.
  • Attribution des rôles au sein du groupe.
  • Déroulement du projet, action.
  • Fin du projet.

Jeu de rôle
Fabrication d’une structure, à partir d’un besoin exprimé par un client. Le groupe projet est en relation avec un client et un fournisseur.

Composantes d’un projet

  • La gestion du contenu.
  • La prise en compte des contraintes : délais, charges, coûts, qualité…
  • La réalisation d’un macro-planning : étapes, livrables, jalons.

Exercice
Réalisation d’un planning projet en tenant compte des contraintes.

Organiser et structurer le projet

  • Ordonnancement des tâches : PERT.
  • Planification détaillée : GANTT.
  • Associer et responsabiliser les participants : RACI.

Travaux pratiques
Définir une organisation projet.

Prise en compte des risques

  • Identification et classification des risques projet.
  • Réduction ou évitement des risques.
  • Suivi des risques.

Exercice
Classification des risques projet.

Pilotage du projet

  • Lancement du projet, réunion de lancement.
  • Définition de la communication. Suivi des activités. Prise en compte des aléas.

Etude de cas
Organisation de la communication projet.

Clôture et bilan du projet

  • Activités de fin de projet : bilan, REX, désengagement des ressources.
  • Mesure de la satisfaction des utilisateurs.
  • Points forts et points d’améliorations.
  • Bonnes pratiques pour la gestion de projet.
  • Les erreurs à éviter.

Mise en situation
Débriefing : analyse en groupe des points forts et points d’améliorations. Synthèse effectuée en groupe. Thème d’un circuit touristique.

Vérification des axes de progrès au travers d’un jeu de rôle

  • Présentation du projet et attribution des rôles.
  • Mise en route du projet, accompagnée par le formateur.
  • Clôture du projet. Conclusion et débriefing en groupe.

Jeu de rôle
Le groupe projet est en relation avec un client et un prestataire.

Gestion de projet
BPMN et SOA, modéliser les processus et concevoir les services (2 jours)
D\\’un côté, l\\’approche processus est source d\\’amélioration pour les entreprises. De l\\’autre, les architectures de services promettent la maîtrise et l\\’agilité des systèmes d\\’information. Comment ce... Read More
Planification et suivi de projets informatiques (3 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Même pou... Read More
990 € H.T.
Formation Piloter un projet technique (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Comment p... Read More
1290 € H.T.
Formation Prospecter et gagner de nouveaux clients (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Quelles m... Read More
990 € H.T.
Lean Management dans les services (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Cette for... Read More
990 € H.T.
Manager son équipe en mode projet (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Fondé su... Read More
990 € H.T.
Gestion d'un projet d'ingénierie (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Objectifs pédagogiques ... Read More
990 € H.T.
Manager un portfolio de projets (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Objectifs pédagogiques ... Read More
990 € H.T.
Chiffrage prévisionnel, estimation et maîtrise du coût des projets (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap La formation à l’estimation et la ma... Read More
990 € H.T.
Formation PMO, mettre en place une organisation par projet (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Ce stage ... Read More
990 € H.T
Assurer la qualité des projets informatiques (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Objectifs pédagogiques ... Read More
990 € H.T.
Manager les risques des projets informatiques (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Objectifs pédagogiques ... Read More
990 € H.T.
Risk Manager : gérer efficacement les risques projets (3 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Objectifs pédagogiques ... Read More
1490 € H.T.
Maîtriser les coûts et les risques des projets (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Objectifs pédagogiques ... Read More
990 € H.T.
Chiffrage prévisionnel, estimation et maîtrise du coût des projets (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Les objectifs de la forma... Read More
990 € H.T.
Qualité des projets, les bonnes pratiques (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Ce stage ... Read More
990 € H.T.
Le management des risques et opportunités dans les projets (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Les objectifs de la forma... Read More
990 € H.T.
ITIL (Information Technology Infrastructure Library) (3 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Introduction Présentation d?... Read More
1490 € H.T.
Gestion opérationnelle de projet (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap À l’is... Read More
990 € H.T
Gestion avancée de projet (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap À l’is... Read More
990 € H.T
PRINCE2® Agile Practitioner, certification (3 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap PRINCE2 A... Read More
1490 € H.T.
Maîtriser les règles de la communication projet (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Maîtriser les règles de la communicat... Read More
990 € H.T.
Animer et motiver votre équipe projet informatique (3 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Au delà des compétences de gestionnai... Read More
1490 € H.T.
Gérer un projet informatique (3 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Conduire ... Read More
1490 € H.T.
PMP®, préparation à la certification PMBOK® Guide - 6ème édition (3 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Le PMI (P... Read More
2490 € H.T.
Gestion de projet par l'exemple (2 jours)
Accessible aux personnes en situation de handicap Ce stage ... Read More
990 € H.T.